Position alambiquée de la CAQ sur le projet de loi 1 : les masques sont tombés

QUÉBEC, le 5 déc. 2012 /CNW Telbec/ - Le ministre responsable de l'Administration gouvernementale, président du Conseil du trésor et leader parlementaire du gouvernement, M. Stéphane Bédard, se montre extrêmement déçu face à la position alambiquée du porte-parole de la Coalition avenir Québec (CAQ), Jacques Duchesneau, à propos du projet de loi no 1 sur l'intégrité des contrats publics.

« Le porte-parole de la CAQ parle des deux côtés de la bouche : il affirme qu'il va voter pour le projet de loi tout en tirant dessus à boulets rouges! Or, étrangement, il n'a rien proposé de tangible pour bonifier le projet de loi, mises à part des mesures qui, en bout de ligne, auraient pour effet de réduire la portée de certains articles. Cela dénote non seulement un grand manque de rigueur, mais aussi qu'il avait son propre agenda. Et cet agenda n'avait visiblement pas pour objectif de contrer la collusion et la corruption dans l'octroi des contrats publics. Aujourd'hui, les masques tombent », a souligné le ministre Bédard.

Soulignons que le ministre Bédard a affirmé et répété à maintes reprises, au cours du dernier mois, que le projet de loi no 1 est une étape importante pour ramener l'intégrité dans l'octroi des contrats publics. Il a du même souffle ajouté que d'autres mesures seraient présentées dès la prochaine session parlementaire. « J'ai été très clair à propos des mes intentions et le député de Saint-Jérôme le sait très bien. Aujourd'hui, il se lève et annonce qu'il entend proposer son propre projet de loi à la prochaine session. Il enfonce une porte ouverte! », a ajouté M. Bédard.

Rappelons que le projet de loi no 1 vise à s'assurer que les entreprises qui veulent faire affaire avec l'État démontrent leur intégrité en obtenant une autorisation de contracter. Cette autorisation sera décernée par l'Autorité des marchés financiers (AMF) en collaboration avec l'Unité permanente anticorruption (UPAC). Elle visera tous les types de contrats et l'ensemble des organismes publics, tant les ministères que les sociétés d'État et les municipalités.

Après une série de consultations au cours desquelles l'ensemble des intervenants ont souscrit aux objectifs du projet de loi, celui-ci a franchi hier l'étape de l'étude détaillée en commission parlementaire. Plusieurs amendements ont été adoptés à la demande des groupes et des partis d'opposition. Le projet de loi en est à l'étape de l'adoption finale. « J'en appelle à la collaboration de tous les partis. Nous devons adopter le projet de loi no 1 dès maintenant pour envoyer un signal clair à l'effet que, désormais, au Québec, c'est payant d'être honnête », a conclu le ministre Bédard.

SOURCE : Cabinet du président du Conseil du trésor, ministre responsable de l'Administration gouvernementale

Renseignements :

Jo-Annie Larocque
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Administration gouvernementale
et président du Conseil du trésor
Tél. : 418 643-5926

Profil de l'entreprise

Cabinet du président du Conseil du trésor, ministre responsable de l'Administration gouvernementale

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.