Pas de hausses de taxes sur le tabac selon plusieurs quotidiens - « Une décision sage pour ne pas enflammer la contrebande » - Michel Gadbois, président, AQDA

POINTE-CLAIRE, QC, le 2 déc. 2014 /CNW Telbec/ - Réagissant à la rumeur publiée ce matin dans plusieurs quotidiens à l'effet que la mise à jour budgétaire du ministre des Finances, M. Carlos Leitão, ne comprendrait pas de nouvelle hausse de taxes sur le tabac, l'Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA) s'est réjouie aujourd'hui d'une telle éventualité en insistant sur le fait qu'une troisième hausse de taxes sur le tabac en un an serait exagérée et inciterait des milliers de fumeurs à se tourner vers la contrebande de tabac, comme un sondage récent commandé par l'AQDA l'a clairement démontré*.

« Qu'on le veuille ou non, la contrebande de tabac demeure très présente. Il y a toujours près de 200 cabanes à tabac en opération à seulement 15 minutes de Montréal. De plus, on voit des saisies chaque semaine au Québec », de souligner Michel Gadbois, président de l'AQDA. « C'est une décision sage pour ne pas enflammer la contrebande ». Selon ce dernier, le gouvernement devrait aussi emboîter le pas au fédéral en introduisant une forme de prévisibilité dans ses taxes sur le tabac.

Les dépanneurs tiennent toutefois à exprimer leur appui envers les efforts de redressement des finances publiques menés par le présent gouvernement. Véritable partenaire de l'État, chacun des 6 300 dépanneurs du Québec verse en moyenne chaque année pas moins de 550 000 $ en taxes de vente pour des produits divers comme le vin et la bière, l'essence, le tabac et la loterie. Parce qu'ils évoluent dans un marché très difficile et exigeant, les dépanneurs québécois sont parmi les plus performants en terme d'efficience et de réduction des coûts d'exploitation.

« Il n'y a pas d'industrie au Québec qui crée et répartit autant la richesse que les dépanneurs : nous sommes partout, dans chaque ville et village et dans chaque région. Nous appliquons les lois, nous créons des emplois et nous versons bon an mal an 3,5 milliards chaque année à Québec en taxes de vente », de souligner M. Gadbois. 

Sous l'égide de l'AQDA, l'industrie des dépanneurs entend être très active au cours de la prochaine année pour proposer des pistes de solutions constructives afin de renforcer le commerce québécois de proximité et ses 55 000 emplois. L'AQDA s'apprête ainsi à déposer, au printemps prochain, un premier Livre vert sur l'allègement réglementaire de l'industrie des dépanneurs qui renfermera une foule de propositions réfléchies, débattues et endossées par l'ensemble de l'industrie.

_____________________________

* : Selon un sondage mené pour le compte de l'AQDA, quatre fumeurs sur 10 seraient tentés d'opter pour la contrebande de tabac advenant une troisième hausse de taxe sur le tabac consécutive.  Le sondage web a été mené par la firme Substance stratégies du 12 au 16 novembre auprès de 500 fumeurs québécois âgés de 18 ans et plus. La marge d'erreur est établie à 4,4 %, 19 fois sur 20.

 

SOURCE : Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA)

Renseignements : Guy Leroux, Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA), Cell. : (514) 993-1729; courriel: gleroux@acda-aqda.ca

Profil de l'entreprise

Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.