Nouvelle loi sur le transport ferroviaire: un appui à l'emploi, à la croissance et à la prospérité, selon l'industrie forestière

OTTAWA, le 11 déc. 2012 /CNW/ - L'Association des produits forestiers du Canada (APFC) croit que la nouvelle Loi sur les services équitables de transport ferroviaire des marchandises est un pas dans la bonne direction pour aider les expéditeurs à maintenir et à créer des emplois au bénéfice de l'économie canadienne. Le projet de loi a été déposé après des années de plaintes de la part des clients au sujet du service inefficace et inadéquat découlant du monopole du rail.

« Assurer des relations justes et équilibrées entre les expéditeurs et les chemins de fer aidera l'industrie des produits forestiers à maintenir et à créer des emplois, ce qui profitera à l'ensemble de l'économie canadienne », a déclaré le président et chef de la direction de l'APFC, David Lindsay. « Nous accordons la note de passage au nouveau projet de loi. »

L'APFC est satisfaite de voir que plusieurs des solutions proposées pour rendre les règles du jeu plus justes ont été prises en considération. Il s'agit notamment du droit à une entente sur les niveaux de service, d'un mécanisme de règlement des différends et de sanctions sévères en cas de non-respect. La demande de normes de rendement et de protocoles de communications est aussi bien accueillie.

Toutefois, l'APFC est déçue de constater que les propositions législatives ne couvrent pas les contrats confidentiels actuels; les entreprises devront donc attendre, peut-être des années, avant de bénéficier des mesures présentées dans le projet de loi. On se préoccupe aussi de la mise en œuvre. Par exemple, le processus de recours proposé exige plus de clarification. L'APFC espère aussi que la Chambre des communes procédera d'urgence pour adopter la loi.

« Les entreprises forestières sont situées dans des localités rurales éloignées et dépendent d'un seul moyen de transport pour acheminer leurs produits vers les marchés. Nous attendions depuis longtemps que le gouvernement agisse pour établir des règles plus équitables entre les expéditeurs et les chemins de fer », a ajouté M. Lindsay. « Les mesures proposées contribueront à aider les expéditeurs à desservir leur clientèle de façon fiable, au pays comme à l'étranger. »

L'industrie canadienne des produits forestiers procure plus de 230 000 emplois directs et est le pilier d'environ 200 collectivités rurales.

SOURCE : ASSOCIATION DES PRODUITS FORESTIERS DU CANADA

Renseignements :

Susan Murray
Directrice exécutive, Relations publiques
Association des produits forestiers du Canada
smurray@fpac.ca  613-563-1441, poste 313
Suivez-nous sur Twitter : @FPAC_APFC

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES PRODUITS FORESTIERS DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.