Négociations sur le bois d'œuvre - Plan d'aide fédéral : la proactivité du Gouvernement du Québec et ses partenaires récompensée

QUÉBEC, le 1er juin 2017 /CNW Telbec/ - Le Gouvernement du Québec accueille favorablement ces premières propositions de l'engagement du gouvernement fédéral envers l'industrie des produits forestiers, secteur important pour l'économie du Québec.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, et la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, ont rappelé que le Québec a posé des gestes concrets depuis le jour un. Les ministres soulignent l'importance de s'assurer que les critères des programmes fédéraux seront adaptés pour répondre au réel besoin des industries du Québec touchées par l'imposition de droits compensateurs. De plus, le gouvernement a réitéré son engagement à défendre le régime forestier du Québec et à appuyer le gouvernement fédéral dans les négociations sur le bois d'œuvre avec les États-Unis.

Par ailleurs, considérant ces annonces, le Gouvernement du Québec salue les efforts du gouvernement fédéral qui a décidé de soutenir l'industrie forestière en bonifiant l'enveloppe de programmes existants, dont 160 M$ en vue de soutenir l'innovation dans le secteur forestier de même que 10 M$ afin de bonifier le programme d'assurance emploi. Il a également accueilli favorablement l'annonce d'un programme de prêts et de garanties de prêts de 600 M$.

Citations :

« Nous avons réitéré à plusieurs reprises nos demandes au gouvernement fédéral pour le secteur forestier, et l'annonce d'aujourd'hui représente un premier pas. Toutefois, il ne faut pas s'arrêter là. Il est essentiel que les mesures offertes par Ottawa soient adaptées aux besoins actuels de l'industrie des produits forestiers. Nous avons décidé de soutenir les entreprises québécoises touchées en leur rendant accessible le programme ESSOR dès l'annonce de la décision du Département du commerce américain (DOC). Cependant, dès la fin de juin, des droits antidumping viendront probablement s'ajouter à la surtaxe de près de 20 % imposée à nos entreprises. Nous devons assurer l'avenir d'une industrie majeure pour l'économie du Québec et des 60 000 travailleurs qui sont touchés ».

Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec

« L'industrie des produits forestiers est un secteur clé de notre économie, et le Québec doit préserver sa compétitivité. À ce titre, l'annonce d'aujourd'hui nous permet de franchir une étape de plus pour défendre, collectivement, les intérêts des entreprises québécoises. L'appui financier du gouvernement fédéral, qui vient s'ajouter aux mesures mises en place par notre gouvernement, donnera davantage d'oxygène aux forestières afin qu'elles puissent continuer notamment à approvisionner le marché américain. Cela dit, je tiens à réitérer notre volonté de faire front commun avec le fédéral et les autres provinces canadiennes dans la poursuite de nos démarches auprès des instances américaines et internationales. »

Dominique Anglade, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

" Dès le premier jour du conflit du bois d'œuvre avec les États-Unis, le Gouvernement du Québec a répondu à l'appel de notre industrie, notamment par la mise en place d'un programme de garantie de prêts. Le CIFQ est satisfait des mesures  annoncées aujourd'hui par le gouvernement fédéral qui viendront soutenir et accélérer la modernisation et la diversification du secteur forestier, et ce, en complémentarité à celles annoncées par le Gouvernement du Québec le mois dernier "

M. André Tremblay, président-directeur général du Conseil de l'industrie forestière du Québec

« L'Union des municipalités du Québec (UMQ) voit dans cette annonce majeure un signal important pour les communautés forestières du Québec. En unissant leurs efforts, les trois paliers de gouvernement contribueront au développement à long terme du secteur forestier québécois. »

Gilles Potvin, maire de Saint-Félicien et porte-parole de l'UMQ

« Pour la FQM et son Regroupement des communautés forestières, les mesures que vient d'annoncer le gouvernement fédéral sont plus que bienvenues. Elles viennent redonner espoir aux 225 municipalités qui vivent principalement, voire exclusivement, de l'industrie du bois. Enfin, nous allons travailler ensemble afin de soutenir tous ces gens qui vivent de la forêt au Québec. Ces mesures nous ouvrent, presque littéralement, une forêt de possibilités. »

Lyz Beaulieu, mairesse de Notre-Dame-du-Pontmain, préfète de la MRC d'Antoine-Labelle et présidente du Regroupement des communautés forestières de la FQM

« Mieux vaut tard que jamais, comme le dit le proverbe! Nous sommes soulagés de constater que le gouvernement fédéral prend enfin au sérieux les demandes maintes fois exprimées par les acteurs du secteur de la forêt au Québec. Il faudra demeurer vigilant cependant afin de s'assurer que les mesures répondent aux besoins et s'arriment bien avec celles de Québec ».

Renaud Gagné, directeur québécois d'UNIFOR

« Il importait que les mesures fédérales viennent complémenter adéquatement les mesures provinciales sur trois fronts : la disponibilité de liquidités pour permettre aux entreprises de passer au travers; la diversification, l'innovation et le développement de nouveaux marchés; et, également, un plan de soutien pour les travailleurs et les collectivités. Les efforts concertés des deux paliers de gouvernement ont porté fruit et enverront un signal positif auprès de l'ensemble des parties prenantes de l'industrie ».

Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ

« À la CSD, on accueille favorablement les mesures que le gouvernement fédéral vient d'annoncer parce qu'elles sont la réalisation concrète de ce qu'on dit depuis longtemps : lorsqu'on travaille tous ensemble autour d'un même but, il est possible d'obtenir des mesures pour soutenir adéquatement l'industrie, oui, mais les communautés aussi, sans oublier les travailleuses et les travailleurs. »

François Vaudreuil, président de la CSD

Faits saillants :

  • Dans sa décision préliminaire du 28 avril dernier, le DOC a imposé des droits compensateurs de 12,82 % à Produits forestiers Résolu, entrant en vigueur immédiatement, et de 19,88 % aux autres entreprises québécoises, avec effet rétroactif à la fin du mois de janvier 2017. La décision finale est attendue pour la mi-novembre 2017, et ces taux pourraient alors être modifiés dans un sens ou dans l'autre.
  • Pour appuyer l'industrie forestière, le Gouvernement du Québec a donc rendu accessible le programme ESSOR. Cet appui financier, sous forme de prêts et de garanties de prêts sur une base commerciale, vise les entreprises forestières qui pourraient manquer de liquidités au cours des prochains mois.
  • Parallèlement à son enquête sur les droits compensateurs, le DOC a également procédé à une enquête antidumping sur les entreprises exportatrices de bois d'œuvre dont la décision préliminaire sera rendue à la fin de juin. Des taxes antidumping s'ajouteront vraisemblablement aux taxes des droits compensateurs dès la publication de la décision. La décision finale du DOC sur les droits antidumping est également prévue pour la mi-novembre.
  • Le Groupe de travail est formé des ministres des provinces visées dans la pétition de l'industrie américaine et du ministre fédéral des Ressources naturelles. Son mandat consiste à évaluer les répercussions potentielles sur l'industrie des taxes qui pourraient être imposées à l'industrie par le Département du commerce américain, à assurer une compréhension commune des mesures d'intervention actuelles et à en élaborer de nouvelles en vue d'atténuer les pertes d'emploi et de limiter les répercussions négatives sur les collectivités locales et les travailleurs qui dépendent de l'industrie forestière.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère et en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :
https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
https://twitter.com/MFFP_Quebec

 

Sources :

Gabrielle Fallu

Attachée de presse

Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

Tél. : 418 643-7295

 

Jolyane Pronovost

Attachée de presse

Cabinet de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation

et ministre responsable de la Stratégie numérique

Tél. : 418 691-5650

 

SOURCE Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

Renseignements : Sources : Gabrielle Fallu, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Tél. : 418 643-7295; Jolyane Pronovost, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Tél. : 418 691-5650


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.