Négociation dans les trois usines Uniboard - Les travailleurs et travailleuses approuvent une entente

MONTRÉAL, le 13 juin 2013 /CNW Telbec/ - Les membres du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ) des trois usines Uniboard ont accepté l'entente de principe négociée. « Nous sommes heureux du dénouement, car non seulement nous préservons les régimes de retraite à prestation déterminée, mais en plus, ce sont tous les travailleurs et travailleuses qui seront couverts à compter de 2017 », a commenté Renaud Gagné, vice-président du SCEP-Québec.

Ce vote intervient à la suite de la conclusion d'une entente de principe entre l'employeur et les sections locales des trois usines qui négociaient pour la première fois à la même table les enjeux monétaires du renouvellement des conventions collectives. Ces dernières conventions arriveront toutes à expiration en 2013, 2014 et 2015. Les principaux faits saillants sont : augmentation de 1% la première et la deuxième année et de 2% les 3 suivantes, un contrat de 5 ans ainsi que l'élimination du régime de retraite à deux vitesses avec des conditions différentes pour les plus jeunes, l'instauration d'un régime à prestation déterminée à financement salarial et l'inclusion de tous les salariés dans le régime à compter du 1er juillet 2017.

Rappelons que les usines Uniboard ont connu passablement d'inquiétude alors que le propriétaire précédent, la compagnie Federer (entreprise européenne), s'était placée sous la protection de la loi sur les faillites en Allemagne. Les usines ont été rachetées depuis par l'entreprise KayCan qui exigeait cependant une réduction des coûts de production de l'ordre de 8%. C'est pourquoi un blitz de négociation s'est effectué au cours des dernières semaines entre les sections locales et le nouvel employeur.

Les trois usines d'Uniboard visées sont Val-d'Or avec 120 salariés, Mont-Laurier avec 75 salariés et finalement Sayabec avec près de 450 salariés. Le SCEP est le plus important syndicat dans le secteur de la forêt et de la transformation du bois au Québec et est affilié à la plus grande centrale syndicale, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

www.scepquebec.qc.ca

SOURCE : Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements :

Marie-Andrée L'Heureux, responsable des communications, SCEP-Québec, (514) 916-7373

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.