L'Institut canadien des actuaires ravi de constater le retour de l'épargne-retraite à l'ordre du jour de la réunion des ministres des Finances

OTTAWA, le 17 déc. 2012 /CNW/ - Les ministres des Finances fédéral et provinciaux se rencontreront aujourd'hui au lac Meech pour discuter d'une réforme possible du Régime de pensions du Canada/Régime de rentes du Québec (RPC/RRQ), afin de reconnaître que les Canadiens n'épargnent pas suffisamment en vue de la retraite et que l'initiative serait insuffisante.

Simon Curtis, le président de l'Institut canadien des actuaires, a affirmé aujourd'hui : « Les actuaires canadiens sont des experts reconnus dans le domaine des régimes de retraite et à l'égard des questions relatives à l'épargne-retraite et nous appuyons ces discussions — la question de la réforme des régimes à l'ordre du jour de la réunion du gouvernement est une bonne chose pour les Canadiens. Nous encourageons de telles conversations et nous avons hâte de connaître les résultats. »

L'augmentation de prestations du RPC/RRQ présente de solides avantages :

  • Le RPC est un régime à prestations déterminées et l'Institut canadien des actuaires croit qu'il s'agit de régimes efficaces pour assurer un revenu de retraite aux Canadiens;
  • L'infrastructure du système de RPC/RRQ est déjà en place;
  • Les retenues sur les salaires et les ajustements individuels peuvent s'effectuer par le truchement des déclarations de revenus;
  • Les capacités de placement de l'Office d'investissement du RPC (et la Caisse de dépôt et placement du Québec) sont bien connues;
  • Des économies d'échelle profiteront aux participants du régime.

« Toutefois, l'augmentation des prestations du RPC/RRQ n'est pas sans problème », a ajouté M. Curtis. « Les nouvelles prestations devraient être entièrement financées afin d'éviter les iniquités intergénérationnelles et de conserver le bon état du financement du RPC/RRQ. Quarante années seront nécessaires avant de ressentir l'impact intégral de toute nouvelle prestation. L'augmentation, même modeste, des prestations du RPC/RRQ n'est pas une solution à court terme. Cet élément devra être communiqué clairement, ainsi que le besoin d'épargner davantage.

« Les détails concernant toute réforme envisagée ne seront pas connus avant plus tard aujourd'hui. Les discussions seront sans aucun doute ardues. Une amélioration du RPC/RRQ, le cas échéant, doit être soigneusement conçue afin qu'elle ne mène pas accidentellement à une réduction des versements du Supplément de revenu garanti sur lequel comptent de nombreux Canadiens. De plus, étant donné que le RPC/RRQ est fondé sur le principe de l'"omnivalence", toute expansion devrait tout de même laisser une place importante aux régimes de retraite privés afin de tenir compte des besoins particuliers de groupes variés d'employés.

« Nombreuses sont les autres options qui peuvent être explorées. Nous espérons que les gouvernements ne s'arrêteront pas à cette réforme, mais qu'ils feront davantage pour améliorer le contexte législatif et réglementaire pour les régimes de retraite à prestations déterminées d'employeurs à l'échelle du pays. »

L'Institut canadien des actuaires (ICA) est l'organisme national de la profession actuarielle au Canada. L'Institut est voué au service de la population en veillant à ce que les services et les conseils actuariels fournis par la profession soient de la plus haute qualité. En fait, l'Institut fait passer l'intérêt du public avant les besoins de la profession et de ses membres. Les actuaires font appel à leurs connaissances spécialisées en mathématiques financières, en statistique et en théorie des risques afin de résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les régimes de retraite, les organismes de réglementation, les sociétés d'assurance-vie et d'assurances IARD, les institutions financières, les programmes sociaux et les particuliers.

SOURCE : Institut Canadien des Actuaires

Renseignements :

Pour de plus amples renseignements ou pour planifier une entrevue avec un actuaire, veuillez communiquer avec Josée Racette, gestionnaire de projet, communications et affaires publiques de l'ICA : (613) 236-8196, poste 107 ou courriel : josee.racette@actuaires.ca.

actuaires.ca

Profil de l'entreprise

Institut Canadien des Actuaires

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.