L'Examen de l'aérospatiale sous les feux de la rampe à l'occasion du sommet national de l'aérospatiale

OTTAWA, le 5 déc. 2012 /CNW/ - Un rapport sous responsabilité fédérale, publié la semaine dernière et proposant des mesures urgentes et vigoureuses afin que l'industrie aérospatiale du Canada se maintienne parmi les chefs de file mondiaux, incite à passer à l'action lors du sommet national de l'aérospatiale qui a lieu en ce moment à Ottawa.

Sous la direction de l'ancien ministre David Emerson, l'Examen de l'aérospatiale détaillé et indépendant - publié le 29 novembre - propose des mesures audacieuses, notamment un certain nombre de solutions et d'améliorations neutres sur le plan financier pour les politiques aérospatiales et les pratiques de l'industrie au Canada, afin de protéger les intérêts économiques canadiens dans la dynamique mondiale de plus en plus compétitive et complexe du secteur.

S'adressant à un public qui comprenait un panel de premier ordre des chefs de file canadiens de l'aérospatiale, M. Christian Paradis, ministre de l'Industrie, déclare que le gouvernement fédéral est déterminé à tirer parti de son partenariat avec l'Association des industries aérospatiales du Canada dans le but de créer « l'industrie de demain. »

« C'est la raison pour laquelle, j'ai, à l'origine, lancé l'Examen. Et c'est la raison pour laquelle je travaille avec mes collègues membres du Cabinet afin de donner aux conclusions la considération qu'elles méritent, » déclare M. Paradis, qui ajoute ensuite : « Je continuerai à défendre la cause de cette industrie à travers le pays et dans le monde entier. »

David Schellenberg, président, Association des industries aérospatiales du Canada et chef de la direction, Conair Group, Inc. / Cascade Aerospace, Inc. déclare, « Dans un secteur qui traite des cycles de production complexes, avec des risques à long terme, il est essentiel d'avoir une relation productive avec le gouvernement. Le soutien et la confiance du ministre dans l'importance stratégique que l'aérospatiale représente pour le Canada sont inestimables. »

Soulignant le besoin d'œuvrer de façon décisive pour se prémunir contre les concurrents étrangers de plus en plus présents, notamment la Chine et la Russie, M. Schellenberg affirme que l'AIAC et ses compagnies adhérentes sont unies dans leur approche.

« Notre conseil travaille déjà sur une stratégie consécutivement au rapport, et une partie de cette stratégie consistera à harmoniser la structure de notre comité pour faire progresser les travaux sur la question des connaissances, le développement de la recherche et de la technologie et d'autres axes prioritaires identifiés dans le rapport. »

À titre d'exemple, M. Schellenberg déclare que plusieurs des recommandations de M. Emerson s'appuient fortement sur le partenariat et la collaboration. « L'engagement de notre industrie à développer de solides partenariats nationaux et mondiaux qui profitent des opportunités et qui maximisent nos forces sera essentiel à notre aptitude à demeurer compétitifs. »

Il ajoute que le niveau record de participation au Sommet de l'aérospatiale est un exemple du type d'approche coopérative et avant-gardiste dont l'industrie a besoin.

Tout en notant que le secteur de l'aérospatiale canadienne investit déjà plus de 2 milliards $ par an en R. et D., M. Schellenberg déclare par ailleurs qu'une approche revigorée, coopérative de la recherche et du développement canadiens axée sur les nouvelles technologies telles que des systèmes pour l'espace orbital et un rendement amélioré du carburant pour les aéronefs ainsi que des processus de fabrication perfectionnés est également cruciale.

M. Emerson déclare : « Les positions du Canada en tant que chef de file dans le secteur de l'aérospatiale et en tant que géant des ressources naturelles et de l'énergie sont complimentaires. Le développement du nord, ainsi que les trésors de ressources dans des régions lointaines, dépend de notre capacité en matière d'espace et d'aérospatiale. Elle fournit un lien naturel de renforcement entre les technologies et les produits de l'aérospatiale et le développement de cette vaste terre du nord. Une fabrication perfectionnée dans un secteur de pointe de l'espace et de l'aérospatiale assure un équilibre et une stabilité à long terme au profit des générations à venir. »

Lors du Sommet, M. Schellenberg a rendu hommage à M. Emerson ainsi qu'aux douze présidents et vice-présidents du groupe de travail de l'AIAC et au Secrétariat de l'Examen de l'aérospatiale pour leur dévouement et pour avoir réalisé l'examen de façon diligente et approfondie. « Ce rapport est un jalon important pour l'industrie aérospatiale du Canada. En procédant avec fermeté, ambition et détermination, nous pouvons en effet faire des pas audacieux vers un avenir grandiose. »

À propos du Sommet de l'aérospatiale canadienne de 2012

Prévu aujourd'hui et demain au Centre des congrès d'Ottawa (55 Colonel By Drive, Ottawa) le Sommet de l'aérospatiale canadienne propose un programme de conférences mettant en vedette des conférenciers prestigieux qui s'exprimeront sur des thèmes actuels de l'industrie canadienne et internationale. Un salon professionnel qui se tient en même temps mettra en relation les entreprises canadiennes et internationales avec des fournisseurs potentiels.


L'AIAC est l'association nationale représentant les intérêts des entreprises de fabrication et de services du secteur canadien de l'aérospatiale.  Cinquième en importance dans le monde, l'industrie aérospatiale canadienne génère plus de 22 milliards de $ de recettes. Plus de 20 pourcent des activités manufacturière du secteur sont en R&D. L'industrie aérospatiale est responsable de 160 000 emplois au Canada. L'AIAC fait la promotion des intérêts des 700 sociétés du secteur implantées dans toutes les régions du Canada.


SOURCE : Association des industries aérospatiales du Canada

Renseignements :

Maryse Harvey, vice-présidente principale
Association des industries aérospatiales du Canada
mharvey@aiac.ca

Kristen VanderHoek, directrice des Communications
Association des industries aérospatiales du Canada
613 232-4297 x225, kvanderhoek@aiac.ca

Profil de l'entreprise

Association des industries aérospatiales du Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.