Les Québécois veulent que le gouvernement règle le dossier maintenant et qu'Uber cesse ses opérations illégales

QUÉBEC, le 8 juin 2016 /CNW Telbec/ - Selon un sondage commandé par l'industrie du taxi, une majorité de Québécois souhaitent que le gouvernement règle le dossier du transport illégal dans les prochains jours et qu'Uber cesse ses opérations avant que la multinationale puisse bénéficier d'un projet-pilote. Par ailleurs, les Québécois souhaitent que Uber rembourse les taxes usurpées.

  • 61 % des Québécois souhaitent le gouvernement règle le dossier d'Uber maintenant plutôt que de prolonger le débat jusqu'à l'automne ;
  • 56 % des Québécois veulent qu'Uber cesse ses opérations en attendant l'entrée en vigueur du projet de loi 100. À peine 30 % des répondants souhaitent qu'Uber maintienne son service ;
  • 69 % des Québécois appuient le projet de loi 100 et le maintien d'un seul cadre pour tous les transporteurs de personnes ;
  • 77 % des répondants estiment qu'Uber doit rembourser ses taxes et impôts ;
  • 86 % des répondants souhaitent que le transport de personnes entraine des retombées économiques locales au Québec.

« Il me semble que c'est clair, commente monsieur Guy Chevrette, si Uber veut entrer au Québec, qu'ils commencent donc par cesser de travailler illégalement et qu'il rembourse les montants prélevés frauduleusement. »

Le CPCDIT insiste pour rappeler que le compromis proposé par le ministre des Transports est appuyé par l'industrie du taxi dans la mesure où le projet de loi est adopté d'ici quelques jours.

Par la même occasion, le CPCDIT a rendu publique sa proposition d'amendement au projet de loi 100. Le Comité provincial estime que les permis de taxi peuvent être loués par blocs d'heures et de jours, afin de permettre une plus grande flexibilité et à la fois de maintenir le contingentement.

Le sondage est disponible sur demande, par courriel.

À propos du CPCDIT
Des 8 200 détenteurs de permis de taxi au Québec, le CPCDIT en représente près de 6 000. Nous sommes donc l'interlocuteur principal de l'industrie du taxi. Créé en 1995, à la demande des compagnies et des coopératives de taxi, le CPCDIT est un acteur de premier plan de l'industrie du taxi qui est consulté par les autorités gouvernementales.

 

SOURCE Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi (CPCDIT)

Renseignements : Félix Tremblay, Pragmatique Communication, 418-559-2223, felix@pragmatique.ca

Profil de l'entreprise

Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi (CPCDIT)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.