Les jeunes libéraux souhaitent être invités à la table des partenaires du Sommet sur l'enseignement supérieur

MONTRÉAL, le 18 déc. 2012 /CNW Telbec/ - Alors que les ailes jeunesses de partis politiques ont été écartées des partenaires sollicités, la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec (CJPLQ) interpelle le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie (MESRST) Pierre Duchesne afin de faire partie de la table des partenaires du Sommet sur l'enseignement supérieur qui se tiendra en février 2013 à Montréal et ce, malgré de fortes inquiétudes sur le déroulement des préparatifs de cet événement décisionnel.

En effet, les jeunes libéraux tiennent à témoigner de leur incompréhension face aux diverses déclarations du ministre faites tout au long de l'automne, telles que son doute sur le sous-financement universitaire, ses récentes compressions de 124M$ jugées unanimement irréalisables imposées aux universités d'ici quatre mois et la contrainte inadmissible d'attribuer une « provision » de 696M$ aux universités à la condition qu'une entente survienne au Sommet, annonce qu'il a heureusement contredite par la suite. Le président de la CJPLQ, Kevin-Alexandre Lavoie, affirme : « Nous avons certaines réserves quant à ce qu'il ressortira du Sommet. Nous ne voulons pas d'un simulacre de consultations. Toutefois, nous espérons que le ministre saura prendre acte des inquiétudes soulevées et tiendra compte de toutes les opinions exprimées ».

Rappelons qu'au cours du printemps dernier, de nombreux jeunes, qui ne percevaient pas que leur position était représentée adéquatement par les fédérations étudiantes dont ils sont membres, se sont tournés vers la CJPLQ. « Notre vision se révèle partagée par une frange considérable de la population étudiante. Nous allons certainement déposer un mémoire et nous croyons fermement que notre présence permettra à nos idées d'être prises en compte plutôt que d'être logées à l'écart, malgré la bonne foi présumée de la part de tous les partenaires autour de la table », plaide pour sa part la vice-présidente de la CJPLQ, Madwa-Nika Cadet.

La Commission-Jeunesse souhaite par la même occasion que les autres ailes jeunesses des partis politiques provinciaux représentés à l'Assemblée Nationale puissent adresser la même requête au ministre, puisqu'elles jouissent d'un droit tout à fait légitime d'accéder à ces pourparlers cruciaux pour l'avenir de nos universités. « Personne ne souhaite que ce Sommet se transforme en exercice partisan. Par contre, les membres des ailes jeunesses des différents partis ne devraient pas être sanctionnés parce qu'ils ont fait le choix de l'engagement politique et ont trouvé qu'un parti ou l'autre représentait dans l'ensemble leurs idéaux et leurs aspirations », conclut Kevin-Alexandre Lavoie.

SOURCE : COMMISSION-JEUNESSE DU PARTI LIBERAL DU QUEBEC

Renseignements :

Jean-François Trudelle
Communications
Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec
514-294-3548
jean-françois.trudelle@commission-jeunesse.com

Profil de l'entreprise

COMMISSION-JEUNESSE DU PARTI LIBERAL DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme

PARTI LIBERAL DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.