Les distributeurs de REEE collectifs affichent une croissance de 47 % pour les cinq dernières années

L'augmentation de l'actif sous administration témoigne de la confiance continue de la clientèle dans les REEE collectifs

TORONTO, le 26 juin 2013 /CNW/ - De 2007 à 2012, l'industrie canadienne des plans de bourses d'études collectifs a vu sa croissance augmenter de 47,49 %, et administre désormais un chiffre impressionnant de 10,59 milliards de dollars pour les familles canadiennes épargnant pour les études postsecondaires de leurs enfants. Ces chiffres ainsi que d'autres données sur l'industrie ont été compilés par l'Association des distributeurs de régimes enregistrés d'épargne-études du Canada (ADREEEC) qui regroupe cinq sociétés membres représentant environ 90 % de l'industrie, d'après l'actif sous administration cumulé.

Les 10,59 milliards de dollars investis dans les régimes des membres de l'ADREEEC représentent environ 30 % des 35,6 milliards de dollars investis dans l'ensemble des régimes d'épargne-études au Canada.

« La croissance de l'actif des régimes de nos membres maintient le rythme de croissance de l'ensemble des REEE et c'est très gratifiant », de dire Paul Renaud, président de l'ADREEEC. « Même si l'économie s'est avérée un défi imprévisible ces cinq dernières années, et que la reprise économique a été inégale, il ne fait aucun doute que les familles continuent à considérer comme très précieuse l'éducation postsecondaire de leurs enfants. »

« Jamais l'épargne pour les études postsecondaires et les avantages que peut procurer un diplôme n'ont semblé aussi importants. »

D'après Statistique Canada, les droits de scolarité moyens pour des études de premier cycle dans les universités canadiennes ont été de 5 366 $ pour l'année scolaire 2011/2012, sans compter les frais de logement et autres frais de subsistance. Pour un enfant né en 2012, il est estimé qu'un cours universitaire de quatre ans coûtera entre 85 000 $ et 136 000 $ à compter de 2030, selon que l'enfant vivra à la maison ou à l'extérieur. Il est clair que, si elles ne constituent pas d'épargne au fil du temps, de plus en plus de familles canadiennes trouveront que le coût des études postsecondaires dépasse leur capacité financière.

Fort heureusement, Statistique Canada a indiqué que près de 70 pour cent des familles canadiennes épargnent pour les études postsecondaires, et plus de 65 pour cent de ces familles le font grâce à un REEE.

Il existe deux types de REEE à la disposition des Canadiens.   Les « plans de bourses d'études collectifs » sont offerts par des distributeurs de régimes d'épargne-études collectifs et placent les cotisations régulières programmées des détenteurs de régime en commun avec l'épargne des autres investisseurs. Les placements effectués avec ces actifs sont restreints, en principe, à des titres à revenu fixe plus prudent comme les bons du Trésor, les obligations gouvernementales et les CPG, selon le régime et le distributeur. Les « régimes individuels » qui peuvent être obtenus par l'intermédiaire des distributeurs de régimes d'épargne-études collectifs, des banques et autres institutions financières, permettent au détenteur du régime de prendre des décisions de placement à sa seule discrétion.

« Bien que certains observateurs financiers ont été quelque peu critiques sur la nature prudente des politiques d'investissement pour les plans de bourses d'études, ils ont, en réalité, réalisé des performances exceptionnelles pendant les périodes d'incertitude économique comme celle que nous traversons depuis 2008 » affirme M. Renaud. « En conséquence, nos détenteurs de régime ont généralement été très satisfaits des rendements que nous avons été en mesure de fournir, et, au bout du compte, des possibilités d'études dont leurs enfants ont pu profiter. »

Rien qu'en 2012, plus de 83 000 bénéficiaires canadiens de REEE collectifs ont reçu des paiements d'aide aux études provenant de leur régime, pour un total d'un peu plus de 250 millions de dollars. Il existe actuellement près de 1,5 million de régimes collectifs, au sein des membres de l'ADREEEC.   Le montant total des paiements d'aide aux études versés par tous les membres de l'ADREEEC depuis la création de chaque société qui remonte aussi loin que le début des années 1960 est de 4,185 milliards de dollars.

L'Association des distributeurs de REEE du Canada est constituée de cinq sociétés spécialisées dans la fourniture de Régimes Enregistrés d'Épargne-Études : Consultants C.S.T. inc., Corporation REEE Global, Gestion Universitas inc., Fonds d'Études pour les Enfants inc., et La Première financière du savoir Inc.  Ces sociétés administrent dans l'ensemble plus de 10,5 milliards de dollars d'épargne des familles canadiennes pour les études postsecondaires.

SOURCE : Association des distributeurs de REEE du Canada

Renseignements :

James Deeks
Directeur exécutif
Association des distributeurs de REEE du Canada
416 689-8421
jdeeks@respdac.com

Profil de l'entreprise

Association des distributeurs de REEE du Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.