Les câblodistributeurs doivent payer, affirme le SCEP

OTTAWA, le 23 nov. /CNW Telbec/ - L'organisme canadien de réglementation de la câblodistribution devrait mettre fin aux guerres que se livrent sans relâche les compagnies de télévision et forcer les câblodistributeurs et les compagnies de diffusion par satellite de payer pour les signaux des stations de télévision locale qu'ils utilisent, affirme le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP), le plus grand syndicat des médias au Canada.

"La preuve est accablante que les câblodistributeurs peuvent et devraient débourser plutôt que de refiler leurs factures aux abonnés en manque d'argent, a dit Peter Murdoch, vice-président Médias. Nous avons besoin d'un organisme de réglementation qui soit fort et appuyé par le gouvernement du Canada afin de placer les intérêts des Canadiens en premier."

En 2008, les câblodistributeurs et les compagnies de diffusion par satellite du Canada ont engrangé les deux tiers des revenus de télévision du pays, mais ont seulement représenté 18 % de toutes les dépenses de programmation télévisuelle canadienne. Peter Murdoch affirme que le CRTC devrait rééquilibrer les revenus du système de radiodiffusion en obligeant ces compagnies à payer pour les signaux des stations de télévision locale qu'elles diffusent, comme elles le font déjà pour les signaux étrangers.

"Les Canadiens sont déjà surtaxés par les câblodistributeurs qui engrangent des profits si élevés que les pétrolières doivent être jalouses, a lancé Peter Murdoch. Le CRTC doit demander que les câblodistributeurs et les compagnies de diffusion par satellite paient pour ce qu'ils utilisent, comme le fait toute autre entreprise."

Le SCEP s'oppose à l'idée du CRTC que les stations de télévision devraient conclure des ententes en coulisse avec les câblodistributeurs et les compagnies de diffusion par satellite, parce que ces ententes vont accorder la priorité aux profits, plutôt que de tenir compte du souhait des Canadiens d'avoir accès à de très bonnes stations de télévision locale et à un service de câblodistribution abordable.

"Le fait que les grands câblodistributeurs menacent maintenant de faire appel au bureau du Premier ministre importe peu aux citoyens canadiens. La déréglementation du CRTC a permis aux câblodistributeurs de faire grimper leurs factures pendant des années et a laissé des stations de télévision locales fermées. Le SCEP demande au CRTC de placer les intérêts de la population canadienne en premier et de réglementer l'industrie de la câblodistribution et de la diffusion par satellite.

Peter Murdoch présentera le mémoire du SCEP devant le CRTC à Gatineau, le mardi 24 novembre en après-midi.

SOURCE Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements : Renseignements: Peter Murdoch, vice-président Médias, (613) 230-5200, poste 249, Cellulaire: (905) 516-5720, Adresse électronique: pmurdoch@cep.ca

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.