L'enquête de Manpower sur les perspectives d'emploi révèle au Canada un climat d'embauche modéré pour le troisième trimestre de 2013; le secteur du transport et des services publics communique les meilleures perspectives d'embauche

TORONTO, le 11 juin 2013 /CNW/ - Les employeurs canadiens annoncent un climat d'embauche modéré pour le troisième trimestre de 2013, les meilleures perspectives du prochain trimestre étant communiquées dans le secteur du transport et des services publics, et ce, d'après les derniers résultats de l'enquête de Manpower sur les perspectives d'emploi, la plus vaste enquête prospective au monde en matière d'emploi.

Une fois les variations saisonnières éliminées des données du sondage, la prévision nette d'emploi, qui se situe à neuf pour cent, représente en fait une légère baisse par rapport au résultat annoncé pour le trimestre précédent. Il s'agit également d'un recul de trois points de pourcentage par rapport au résultat de l'année dernière. Les données pour le troisième trimestre montrent néanmoins des signes encourageants.

L'enquête menée auprès de plus de 1900 employeurs partout au pays révèle que 21 pour cent comptent embaucher du personnel au cours du troisième trimestre, alors que seuls six pour cent estiment devoir réduire leurs effectifs. Enfin, 71 pour cent des employeurs interrogés prévoient maintenir leurs effectifs à leur niveau actuel et deux pour cent ont indiqué demeurer indécis.

Les personnes en quête d'emploi dans l'Ouest canadien et dans les provinces de l'Atlantique devraient profiter d'un climat favorable pour la période qui s'étend de juillet à la fin du mois de septembre et des gains d'emplois sont également prévus en Ontario ainsi qu'au Québec. Malgré des prévisions légèrement plus faibles à l'échelle régionale que celles du trimestre précédent, le marché du travail continue d'offrir des perspectives d'embauche, les employeurs un peu partout au pays ayant indiqué un rythme de recrutement modéré pour la saison estivale.

« On prévoit dans l'ensemble un climat d'embauche modéré à l'échelle nationale pour le trimestre à venir », a ainsi déclaré M. Byrne Luft, vice-président des opérations de Manpower Canada. « La plupart des secteurs d'emploi contemplent en fait peu de changement en comparaison du trimestre précédent. Les employeurs œuvrant dans le secteur du transport et des services publics et dans le domaine de la construction transmettent toutefois des prévisions assez dynamiques pour le prochain trimestre, en particulier dans l'Ouest canadien. Cette activité est en partie attribuable à l'investissement continu sur le plan des infrastructures, en lien avec le Plan d'action économique de 2013. »

À moins d'indication contraire, toutes les données présentées à compter de ce point ont été ajustées afin d'éliminer les variations saisonnières.

Transport et services publics
À 23 pour cent, la prévision nette d'emploi pour ce secteur laisse présager un solide rythme de recrutement pour le troisième trimestre de 2013. Il s'agit en fait d'un progrès d'un point de pourcentage par rapport au trimestre précédent et d'une hausse de cinq points lorsque l'on compare le résultat à celui ayant été annoncé l'année dernière pour la période correspondante. Le secteur du transport et des services publics indique en outre sa meilleure prévision nette d'emploi depuis le deuxième trimestre de 2007 et le résultat sectoriel le plus optimiste de l'enquête pour le troisième trimestre 2013.

Construction
Les employeurs communiquent un climat d'embauche respectable pour le prochain trimestre dans le secteur de la construction avec une prévision nette d'emploi de 15 pour cent. Malgré un recul de deux points en comparaison du résultat du trimestre précédent, le taux communiqué représente un gain de cinq points de pourcentage par rapport à l'an dernier.

Administration publique
Les employeurs œuvrant dans l'Administration publique indiquent un milieu d'embauche favorable pour le troisième trimestre de 2013 avec un résultat net de 13 pour cent. Ce résultat représente en effet un gain de sept points de pourcentage en comparaison du trimestre précédent. Il s'agit également d'une hausse de six points par rapport à l'an dernier, où la prévision nette d'emploi s'élevait à sept pour cent.

Industrie minière
Indiquant une prévision nette d'emploi de 12 pour cent, les employeurs communiquent dans l'industrie minière des projets d'embauche assez favorables pour les trois prochains mois. Les prévisions d'emploi progressent en fait de trois points de pourcentage par rapport à celles du trimestre précédent, mais se situent également dix points en dessous de l'année dernière.

Services
Dans le secteur des services, les employeurs communiquent des activités d'embauche constantes pour le troisième trimestre, avec une prévision nette d'emploi de 11 pour cent. Le taux annoncé demeure en fait relativement stable en comparaison de la prévision de 12 pour cent transmise au trimestre précédent, mais représente toutefois également une perte de deux points en comparaison de l'année dernière.

Éducation
Dans le secteur de l'éducation, les employeurs communiquent pour le prochain trimestre une prévision nette d'emploi de neuf pour cent, indiquant un climat de recrutement modéré. Ce résultat constitue en effet une hausse de cinq points de pourcentage par rapport au trimestre précédent et de sept points en comparaison annuelle.

Commerce de gros et de détail
Ayant communiqué une prévision nette d'emploi de huit pour cent, les employeurs œuvrant dans le secteur du commerce de gros et de détail contemplent un climat d'embauche plus modeste. Cette prévision constitue en effet un recul de six points de pourcentage, à la fois en comparaison trimestrielle et en comparaison annuelle. Il s'agit en fait de la perspective la plus faible dans ce secteur depuis celle transmise pour le quatrième trimestre 2009.

Finances, assurance et immobilier
Les employeurs communiquent pour le prochain trimestre une prévision nette d'emploi de sept pour cent dans le domaine financier, révélant un climat de recrutement plus tempéré. Cette prévision se situe en effet légèrement en dessous du résultat de 10 pour cent obtenu au trimestre précédent et représente également une légère perte de sept points en comparaison de l'an dernier.

Fabrication de biens durables
La prévision nette d'emploi dans le secteur de la fabrication de biens durables s'établit à un modeste cinq pour cent. Ce résultat représente une perte de deux points de pourcentage en comparaison du trimestre précédent et de huit points par rapport à l'an dernier.

Fabrication de biens non durables
Un trimestre tempéré s'annonce dans le secteur de la fabrication de biens non durables, où les employeurs affichent une prévision nette d'emploi de cinq pour cent. Il s'agit d'une légère perte d'un point de pourcentage en comparaison du trimestre précédent, mais aussi d'une hausse d'un point en comparaison annuelle.

Les projets d'embauche à l'échelle régionale demeurent relativement modérés
Les résultats de l'enquête pour le troisième trimestre révèlent des activités de recrutement positives dans l'ensemble des régions, quoiqu'à divers degrés. Ce sont les employeurs dans les provinces de l'Ouest qui indiquent les perspectives les plus favorables avec une prévision nette d'emploi de 14 pour cent. Les employeurs dans les provinces de l'Atlantique entrevoient également un climat de recrutement favorable avec une prévision nette de 12 pour cent. Les personnes en quête d'emploi en Ontario et au Québec contemplent quant à eux des perspectives un peu plus modérées, les employeurs dans ces deux régions ayant communiqué des prévisions d'emploi de neuf et de sept pour cent respectivement.

Remarques à l'intention des rédacteurs

Les résultats complets pour chacun des 42 pays et territoires ayant fait partie de l'enquête, de même que les comparaisons internationales et régionales sont disponibles sur le site de ManpowerGroup à l'adresse suivante : http://manpowergroup.com/press/meos_landing.cfm.Tous les tableaux et les graphiques présentés dans le rapport complet peuvent également être téléchargés pour des fins de publication ou de diffusion, à partir du site de Manpower, à l'adresse suivante : www.manpower.ca > Recherche.

Il convient de noter qu'à compter du deuxième trimestre 2008, l'enquête a adopté la méthode TRAMO-SEATS pour l'ajustement saisonnier des données. Il est possible qu'en raison de ce changement, de légers ajustements aient lieu au niveau des données tirées des rapports précédents. TRAMO-SEATS est la méthode recommandée par le service Eurostat de l'Union européenne et par la Banque centrale européenne, et est couramment utilisée partout dans le monde.

À propos de l'Enquête

L'enquête de Manpower sur les perspectives d'emploi est menée sur une base trimestrielle dans le but de mesurer les intentions des employeurs d'augmenter ou de diminuer leurs effectifs au cours du trimestre suivant. Il s'agit de la plus vaste enquête prospective au monde en matière d'emploi, inégalée dans son ampleur, sa portée, sa longévité et la concentration de son domaine d'intérêt. Lancée il y a plus de 50 ans, cette enquête est l'une des études sur l'emploi les plus reconnues dans le monde. L'Enquête de Manpower sur les perspectives d'emploi est établie sur la base de sondages effectués auprès d'environ 66 000 employeurs des secteurs public et privé de part et d'autre du globe et est considérée comme un indicateur économique des plus respectés.

L'enquête comprend présentement des données obtenues dans 42 pays et territoires, soit : en Afrique du Sud, en Allemagne, en Argentine, en Australie, en Autriche, en Belgique, au Brésil, en Bulgarie, au Canada, en Chine, en Colombie, au Costa Rica, en Espagne, aux États-Unis, en Finlande, en France, en Grèce, au Guatemala, à Hong Kong, en Hongrie, en Inde, en Irlande, en Israël, en Italie, au Japon, au Mexique, en Nouvelle-Zélande, en Norvège, au Panama, aux Pays-Bas, au Pérou, en Pologne, en République tchèque, en Roumanie, au Royaume-Uni, à Singapour, en Slovaquie, en Slovénie, en Suède, en Suisse, à Taiwan ainsi qu'en Turquie. Le programme a débuté aux États-Unis et au Canada en 1962 et s'est étendu en 1966 pour inclure le Royaume-Uni. En 2002, le Mexique et l'Irlande se sont rajoutés à l'enquête; rejoints par 13 autres pays en 2003. Par la suite, l'enquête a élargi son champ d'action pour inclure la Nouvelle-Zélande en 2004; la Chine, l'Inde, la Suisse et Taiwan en 2005; puis l'Argentine, le Pérou, le Costa Rica et L'Afrique du Sud en 2006. La Colombie, la Grèce, le Guatemala, la Pologne, la République tchèque et la Roumanie se sont également joints à l'enquête en 2008, suivis du Brésil et de la Hongrie en 2009, du Panama en 2010, puis de l'Israël et de la Slovaquie en 2011. La Finlande s'est jointe aux pays participants à l'enquête en 2012. Pour de plus amples renseignements, consulter le site de ManpowerGroup, à l'adresse www.manpowergroup.com (cliquer sur l'onglet Research Center).

À propos de ManpowerGroup

ManpowerGroupmc (NYSE : MAN) est le chef de file mondial en matière de solutions de main-d'œuvre innovatrices et assure l'approvisionnement en talents à l'échelle mondiale, au profit des entreprises, des communautés et des nations, aussi bien que des travailleurs. Spécialisé en solutions permettant aux organisations de gagner à la fois une agilité commerciale et une souplesse des effectifs, ManpowerGroup tire parti de ses 65 ans d'expertise pour créer les modèles de travail, concevoir les pratiques de gestion du personnel et accéder aux réserves de talents qui répondent aux besoins de sa clientèle. De la dotation, du recrutement, de la consultation, de la gestion de carrière et de l'externalisation, à l'évaluation, à la formation et au développement, ManpowerGroup livre le talent qui stimule l'innovation et la productivité des organisations dans un monde où le talentisme représente le moteur économique dominant. Chaque jour, ManpowerGroup relie plus de 630 000 personnes à un travail, augmentant leur expérience et leur employabilité grâce à des relations établies auprès de 400 000 clients dans 80 pays et territoires. La gamme des solutions de ManpowerGroup est offerte par l'entremise de ManpowerGroupmc Solutions, Manpower®, Experismc et Right Management®. En 2013, pour la troisième année consécutive, ManpowerGroup fait partie de la liste des entreprises les plus éthiques du monde, affirmant notre poste à titre de marque de confiance principale de l'industrie de l'emploi.


 

SOURCE : Manpower Inc.

Renseignements :

Personne-ressource :
John Settino
The iPR Group
416.850.2524
john@theiprgroup.ca

Profil de l'entreprise

Manpower Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.