Le Grand Chef Matthew Coon Come demande au premier ministre Jean Charest de
se joindre à lui pour faire renaître l'esprit de la "Paix des Braves"

QUÉBEC, le 6 nov. /CNW Telbec/ - Une conférence de presse a été menée aujourd'hui par le Grand Chef Matthew Coon Come à la suite d'une rencontre organisée par la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, afin de communiquer des renseignements liés au Plan Nord, annoncé par le premier ministre Jean Charest en novembre 2008.

Durant la conférence de presse, le Grand Chef Matthew Coon Come a demandé au premier ministre Charest de faire renaître l'esprit initial de la Paix des Braves, une entente historique entre le gouvernement du Québec et la Nation crie conclue en 2002, qui mettait de côté des décennies de poursuites judiciaires et de campagnes de sensibilisation publique des Cris afin que le Québec respecte ses obligations en vertu de la Convention de la Baie James et du Nord québécois de 1975.

Depuis la signature de la "Paix des Braves", un certain nombre de mesures ont été prises par Québec qui contreviennent à la fois à l'esprit et aux dispositions de cette entente historique. Entre autres, les autorisations d'aménager de grands pans du Territoire accordées à la municipalité de Baie-James qui représente les municipalités non cries; et des mesures qui sont prises en ce moment pour modifier unilatéralement l'entente et contourner ainsi le régime forestier contenu dans l'entente.

Le Grand Chef Coon Come demande au premier ministre Charest de faire renaître l'esprit de cette entente :

"Selon moi, la Nation crie est maintenant à la croisée des chemins dans ses relations avec les autres gouvernements, y compris le gouvernement du Québec. Suscitée par la "Paix des Braves" et la Convention de la Baie James et du Nord québécois, une occasion sans précédent s'offre à nous d'aménager la région dans l'intérêt de nos Nations dans un esprit d'ouverture, de respect mutuel, d'harmonie, tourné vers l'avenir.

D'un autre côté, une menace plane sur nous, celle de répéter d'anciens épisodes aux relents historiques de paternalisme et de marginalisation, qui causent des conflits sociaux, de la méfiance et des litiges. Depuis 2002, lors de la signature de la Paix des Braves, nous avons espéré que nous pourrions reléguer dans les livres d'histoire de nos nations ces méthodes usées et ces tendances négatives, et qu'enfin nous pourrions aller de l'avant pour constituer de solides fondements à notre Nation en aménageant le territoire dans un esprit de partenariat de nation à nation."

Selon le Grand Chef Coon Come, le Plan Nord offre une occasion historique à la Nation crie et au gouvernement du Québec de progresser et de consolider leurs économies. "Il est maintenant temps de saisir l'occasion qui s'offre à nous de redonner à nos ententes leur signification et d'aller de l'avant en tant que partenaires véritables et égaux dans l'intérêt commun de nos deux Nations", a déclaré le Grand Chef Matthew Coon Come.

SOURCE Grand Council of the Crees (Eeyou Istchee)

Renseignements : Renseignements: Abel Bosum: (514) 774-7077; Roméo Saganash: (418) 564-1598

Profil de l'entreprise

Grand Council of the Crees (Eeyou Istchee)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.