Le gouvernement du Québec annonce le dépôt prochain d'un projet de loi pour l'enregistrement des armes d'épaule au Québec

MONTRÉAL, le 6 déc. 2012 /CNW Telbec/ - Le groupe Polysesouvient applaudit vigoureusement la déclaration du ministre de la Sécurité publique, M. Stéphane Bergeron, annonçant le dépôt prochain d'un projet de loi pour encadrer l'enregistrement des armes d'épaule au Québec.

« Nous sommes extrêmement ravis d'apprendre que le gouvernement, appuyé par tous les partis présents en chambre, entend concrétiser son engagement d'instaurer un système d'enregistrement des armes d'épaule au Québec. De cette façon, le Québec sera prêt à recevoir et utiliser les données québécoises du registre fédéral à l'aide d'une infrastructure légale et technique bien adaptée, que ce soit à la fin des procédures juridiques en cours ou dans l'éventualité où le gouvernement fédéral déciderait de céder les données avant la fin de ces procédures » dit Heidi Rathjen, diplômée de Polytechnique et porte-parole de Polysesouvient.

« Nous ne pouvons qu'applaudir l'ensemble des partis et membres de l'Assemblée nationale qui demeurent solidaires des victimes et des familles des victimes de la tuerie à l'École Polytechnique, et qui continuent de prioriser la sécurité des Québécoises et des Québécois » ajoute Nathalie Provost, également diplômée de Polytechnique, qui a été blessée lors de la tragédie.

Selon le groupe, le contraste entre le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral ne pourrait être plus prononcé : pendant que le Québec progresse sur la question du contrôle des armes en cherchant à améliorer la sécurité de ses citoyens, le gouvernement conservateur ignore l'avis des experts — incluant ses propres fonctionnaires — et continue d'œuvrer à l'affaiblissement des mesures de contrôle existantes. Il y a quelques semaines, le gouvernement Harper annonçait l'annulation des règlements qui auraient encadré les foires d'armes et, cette semaine, il a retardé de nouveau la mise en œuvre des exigences sur le marquage des armes visant à réduire le trafic illégal international — malgré les obligations du Canada sous le Protocole de l'ONU contre la fabrication et le trafic illicites d'armes à feu, de leurs pièces, éléments et munitions et la Convention de l'Organisation des États Américains contre la fabrication et le trafic illicites d'armes à feu, de munitions, d'explosifs et d'autres matériels connexes (CIFTA).

En ce 23e anniversaire de la tragédie à l'École Polytechnique, face au mépris total pour la sécurité publique manifesté par les Conservateurs, Polysesouvient tient à applaudir le courage politique et le souci sincère pour la protection du public du gouvernement du Québec.

SOURCE : polysesouvient.ca

Renseignements :

Heidi Rathjen, 514-816-7818 ou polysesouvient@gmail.com

Profil de l'entreprise

polysesouvient.ca

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.