Le FMDP dépose un rapport dissident et dénonce le processus de consultation du CHU de Québec

Le projet de transfert de L'Hôtel-Dieu de Québec vers l'Hôpital de l'Enfant-Jésus : une entreprise coûteuse et hasardeuse entachée d'un manque flagrant de transparence.

QUÉBEC, le 12 juin 2013 /CNW Telbec/ - Le Forum des médecins, dentistes, pharmaciens (FMDP) et chercheurs de L'Hôtel-Dieu de Québec est maintenant convaincu que l'administration du CHU a perdu le contrôle des coûts de son projet de transfert de L'Hôtel-Dieu de Québec vers l'Hôpital de l'Enfant-Jésus et dénonce ce projet dans un rapport dissident remis aux autorités.

En mars dernier, la Direction générale du CHU affirmait que le déplacement de L'Hôtel-Dieu vers l'Hôpital de l'Enfant-Jésus était réalisable au coût de 850 millions de dollars. Ce n'est plus le cas. Une estimation récente fait exploser la facture, qui avoisine maintenant les 2,5 milliards de dollars si on tient compte des coûts requis pour la mise à niveau nécessaire de L'Hôtel-Dieu de Québec. Ce montant n'inclut pas les imprévus et les dépassements pour ce genre de projet.

De plus, ce plan de déménagement comporte de nombreuses lacunes dont il faudra tenir compte et qui gonfleront encore la facture. Le futur hôpital sera construit sur un terrain marécageux où passe une rivière souterraine. Dans Limoilou, les édifices ne peuvent dépasser 4 étages, ce qui oblige une construction en longueur avec tous les inconvénients qui s'y rattachent pour le personnel et les malades. L'obtention d'une dérogation au Conseil municipal ne corrigera pas ce problème. Rappelons que l'Hôpital de l'Enfant-Jésus s'est développé en ajoutant des ailes (20) à son hôpital et qu'on parle ici d'en rajouter d'autres avec le transfert de L'Hôtel-Dieu. Ce ne sera plus un hôpital, mais un labyrinthe. L'administration du CHU commence même à s'inquiéter du manque d'espace pour le déplacement de toutes les activités de L'Hôtel-Dieu.

Enfin, le FMDP se pose de sérieuses questions sur la transparence de l'administration du CHU dans ce dossier. À titre d'exemples :

  • Refus du CHU de libérer architectes et ingénieurs de leur clause de confidentialité, ce qui les empêche de parler du projet de rénovation de L'Hôtel-Dieu;

  • Processus téléguidé de consultation du personnel médical qui ne visait qu'une approbation de déménagement et non des avis éclairés;

  • Totale absence de réelles études d'impact pour les clientèles, l'enseignement et la recherche alors qu'on reconfigure actuellement le réseau hospitalier de Québec pour les prochaines décennies;

  • Élaboration, avant l'annonce de la réalisation d'une étude de faisabilité le 26 mars, de plans détaillés pour une solution immobilière sur le site de l'Enfant-Jésus, plans qui ont été dissimulés à l'ensemble des médecins, chercheurs, employés de L'Hôtel-Dieu de même qu'aux architectes et ingénieurs du projet de construction-rénovation de L'Hôtel-Dieu de Québec.

Ainsi donc, ce projet de déménagement se révèle une entreprise coûteuse et hasardeuse qui n'apportera non seulement aucune valeur ajoutée pour la population, mais compromettra aussi la qualité des soins aux patients, de l'enseignement et de la recherche. C'est un projet qui ne tient pas la route et qui ne prend pas en compte les réalités des malades et du personnel médical.

Alors que la logique aurait voulu qu'on définisse en premier lieu les besoins cliniques et académiques à rencontrer, la Direction du CHU de Québec semble vouloir avant tout rencontrer des objectifs immobiliers dans lesquels devront par la suite s'insérer tant bien que mal les équipes cliniques et les équipes de recherche. Il s'agit d'une aberration qui peut avoir de graves conséquences pour toutes les missions d'un CHU : soins, enseignement et recherche.

Les membres du FMDP acceptent mal qu'une Direction générale et un Conseil d'administration se soient laissés divertir d'un projet qu'ils avaient pourtant mené et défendu pendant 8 ans au profit d'une utopie coûteuse qui n'apportera aucune valeur ajoutée à la population.

Dans les circonstances, les membres du FMDP et les équipes de recherche de L'Hôtel-Dieu de Québec demandent au Conseil d'administration du CHU de Québec et au Gouvernement du Québec :

  1. D'abandonner le contre-projet sur le site de Limoilou;

  2. De prioriser le développement de la radio-oncologie;

  3. De procéder à l'agrandissement et rénovation de L'Hôtel-Dieu de Québec pour en faire un véritable centre intégré de cancer et de maladies rénales de pointe.



Le FMDP-HDQ regroupe près de 200 médecins spécialistes, dentistes, pharmaciens et chercheurs œuvrant à L'Hôtel-Dieu de Québec. Ces équipes médicales sont dédiées à 6 missions tertiaires : oncologie, néphrologie, radio-oncologie, implant cochléaire, hémodynamie diagnostique et thérapeutique, nutrition parentérale tertiaire.

 

SOURCE : FMDP - L'Hôtel-Dieu de Québec

Renseignements :

Source :  Le Forum des médecins, dentistes et pharmaciens (FMDP) et les chercheurs de L'Hôtel-Dieu de Québec

Pour information :  Marie Laroche (RTCOMM) Tél. : (418) 840-4040 ou (418) 952-4964

Profil de l'entreprise

FMDP - L'Hôtel-Dieu de Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.