Le comité provincial du taxi et l'industrie du taxi se mobilisent - Les véhicules en libre-service à Montréal un dossier crucial pour l'industrie

MONTRÉAL, le 10 juin 2013 /CNW Telbec/ - Les membres de l'industrie, inquiets de voir poindre une nouvelle menace ont décidé de se mobiliser et de manifester mardi le 11 juin à 18h00 contre le projet de véhicules en libre-service à Montréal (VLS).  En effet, deux groupes veulent lancer ce service dans le centre-ville de Montréal. Car2Go et Communauto demandent à la ville de Montréal de leur accorder des espaces de stationnement au détriment des citoyens et de l'industrie du taxi.  Cette requête représente près de 800 espaces de stationnement en moins dans le Centre-Ville de Montréal.

Déjà l'industrie du taxi a subi de nombreuses pertes au profit d'autres modes de transport collectif tels : les BIXIs, l'autobus 747 et maintenant les VLS à un moment où l'économie est en sérieuse difficulté et alors que les banlieues connaissent leur essor au détriment de la ville centre.

Les faits qui incitent l'industrie à manifester son désaccord sont :

  1. Le nouveau bureau de taxi de Montréal (BTM) n'a pas été impliqué dans ce dossier et de plus, ce nouvel organisme paramunicipal n'a toujours pas eu son premier conseil d'administration.
  2. Des élections municipales auront lieu en novembre 2013 et nous croyons que les nouveaux élus auront la légitimité d'évaluer le projet.
  3. Dans la majorité des vingt grandes villes où se sont installés ces projets, seulement une entreprise opère ce service avec environ 350 véhicules. À Montréal, alors que nous avons déjà un surplus de permis de taxi pour servir une clientèle en déclin, près de 800 véhicules seront ajoutés dans le marché de Montréal.
  4. Le territoire prévu pour ce service est relativement restreint.
  5. Ces 800 véhicules additionnels sont toujours des véhicules qui opèrent avec de l'essence, donc émetteurs de CO 2.

Pour toutes ces raisons, le CPCDIT, au nom de ses membres demande :

  1. Un report de l'étude jusqu'aux prochaines élections
  2. Que le projet soit présenté au nouveau bureau du taxi pour qu'il puisse en évaluer la teneur.
  3. Une étude approfondie de l'industrie du taxi à Montréal.
  4. Une reconnaissance, par les autorités, du rôle de l'industrie du taxi dans l'ensemble de sa politique de mobilité durable.

En fonction de l'urgence de la situation et face aux réactions négatives de nos membres, le CPCDIT, même s'il n'est pas en accord avec cette stratégie de contestation, reconnaît le juste courroux de ses membres et accepte de supporter leur décision de protester contre une situation que nous jugeons improvisée.

Nous demandons à nos membres de manifester leur désaccord dans le calme et dans le plus grand respect des citoyens de Montréal.

L'industrie du taxi sur l'Île de Montréal représente tout près de 4,500 véhicules, plus de vingt entreprises et environ 11,000 chauffeurs qui assurent plus de 37 000 000 de courses par années pour les citoyens.

SOURCE : CPCDIT

Renseignements :

Dory Saliba, président Comité Provincial du Taxi
(514) 996-5011

Profil de l'entreprise

CPCDIT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.