Le comité national des jeunes du Parti Québécois dénonce l'hypocrisie
libérale au sein du réseau universitaire

MONTRÉAL, le 27 nov. /CNW Telbec/ - Les informations divulguées par Le Devoir du jeudi 26 novembre, à l'effet que les futurs dentistes étudiant à l'Université de Montréal auront à débourser 5000 $ additionnels aux frais de formation déjà substantiels, témoignent du laisser-faire libéral en matière d'éducation.

"Le gouvernement nous a déjà annoncé qu'il encadrerait les frais afférents. Pour les libéraux, encadrer signifie-t-il hausser de 5000 $ le fardeau des étudiants? Si oui, nous sommes clairement en face d'un cas d'hypocrisie!", a déclaré Alexandre Thériault-Marois, président du comité national des jeunes du Parti Québécois (CNJPQ). En effet, dans la foulée du dégel des droits de scolarité, le gouvernement libéral avait promis aux Québécois que cette hausse serait justifiée par un meilleur encadrement des frais afférents.

"Le CNJPQ dénonce depuis longtemps le laisser-faire et le manque de vision des libéraux dans le dossier de l'éducation. C'est cette attitude qui nous donne des programmes en anglais dans nos universités francophones et un sous-financement massif du réseau de l'éducation. Aujourd'hui, la ministre Courchesne récidive et renvoie dans la cour, non seulement des universités, mais dans celle des facultés, le manque à gagner de nos écoles", a ajouté le président des jeunes péquistes.

En permettant à une faculté de hausser de manière aussi substantielle ses frais afférents, les libéraux établissent maintenant la formation d'étudiants non pas sur leurs capacités académiques et leurs choix professionnels, mais sur leur capacité à payer. "C'est une situation inacceptable. Jean Charest et Michèle Courchesne s'éloignent clairement du principe de l'accessibilité aux études. En fait, ils font faire un pas en arrière au système d'éducation québécois", a dénoncé Alexandre Thériault-Marois.

"Le CNJPQ propose de reprendre en main notre réseau d'éducation et d'y donner une direction cohérente qui s'arrime à la réalité québécoise. En somme, il propose de se donner une éducation nationale", a conclu le président du CNJPQ.

SOURCE Parti Québécois

Renseignements : Renseignements: Gabrielle Lemieux, Vice-présidente du CNJPQ, (514) 808-6071

Profil de l'entreprise

Parti Québécois

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.