Le Chef national de l'APN, Perry Bellegarde, déclare que la rencontre avec les ministres responsables de la culture et du patrimoine doit mener à des mesures visant à protéger et à renforcer les langues des Premières Nations

OTTAWA, le 24 août 2017 /CNW/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, a déclaré aujourd'hui que les engagements à l'égard des langues des Premières Nations pris lors de la rencontre et de la Table  fédérale-provinciale-territoriale sur la culture et le patrimoine avec les organisations autochtones nationales tenues le 22 août 2017 à Orford, au Québec, doivent mener à des mesures immédiates en collaboration avec les Premières Nations en tant que partenaires à part entière.

« Cette rencontre était importante, car les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont tous un rôle à jouer en travaillant de concert avec nous pour protéger et renforcer les langues des Premières Nations, a déclaré le Chef national de l'APN, Perry Bellegarde. Nous devons agir maintenant, car toutes les langues autochtones sont en péril. De récentes études révèlent que les Autochtones font l'apprentissage de leur langue comme langue seconde; voilà pourquoi nous savons que nos peuples souhaitent retrouver leur langue et leur identité. Nos langues sont au cœur de nos cérémonies, de notre culture et de notre droit à l'autodétermination. Nous devons travailler ensemble maintenant pour mettre à profit cette dynamique et assurer la survie de nos langues et voir à les renforcer. »

Le Chef national Bellegarde a rappelé au gouvernement fédéral son engagement de collaborer avec les Premières Nations en tant que partenaires égaux et à part entière pour élaborer conjointement une loi visant à protéger les langues autochtones. Cela exige des efforts conjoints de sensibilisation, d'engagement et de communications en vue de préparer un mémoire à l'intention du Cabinet et un projet de loi commun. De même, des investissements soutenus à long terme sont nécessaires pour former des personnes qui parleront couramment et régulièrement nos langues, y compris des personnes œuvrant au sein des gouvernements des Premières Nations et des services des gouvernements fédéral et provinciaux.

Le Chef national Bellegarde a exhorté les provinces et les territoires à agir immédiatement sans attendre l'adoption d'une loi fédérale. Lors de la rencontre, le Chef national Bellegarde a déclaré aux représentants présents que les Premières Nations espèrent la mise en place d'un processus respectueux et efficace visant une participation intergouvernementale qui prend en compte le statut des Premières Nations en vertu de la Constitution et de la loi internationale de peuples et de nations dotés de droits inhérents, de titres et de compétences.

Le Chef national Bellegarde a aussi déclaré ce qui suit : «  Nous voulons que tous les gouvernements appuient la loi fédérale visant à protéger les langues autochtones en tant que partie intégrante de la réconciliation. Nous avons tous un rôle à jouer dans la guérison des blessures engendrées par le système des pensionnats indiens, la Loi sur les Indiens, la rafle des années 1960 et l'approche générale d'assimilation. Nous pouvons dès maintenant prendre des mesures, comme former des personnes qui parleraient couramment nos langues et les reconnaître comme professeurs ou adopter des règlements leur fournissant un rôle dans nos classes.  C'est un travail important qui exige toute notre attention et notre plein engagement, mais nous pouvons réussir. Je me réjouis à l'idée d'entendre la prochaine génération d'enfants des Premières Nations parler leur langue et l'apprendre de leurs aînés. »

L'Assemblée des Premières Nations est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l'APN sur Twitter @AFN_Updates.

Renseignements généraux

Analyse situationnelle des langues autochtones au Canada
Contexte linguistique

  • Il existe environ 60 langues autochtones au Canada
  • Il y a 10 familles linguistiques séparées et distinctes
  • La plupart des langues possèdent de multiples dialectes qui se composent souvent de multiples systèmes d'écriture
  • Seulement 3 langues représentent les deux tiers de toutes les langues maternelles parlées
  • La plupart des langues sont peu parlées couramment
  • La plupart des langues ne sont pas pratiquées par les enfants, ce qui est un indicateur clé de leur péril
  • La langue et l'identité culturelle sont intrinsèquement liées, et toutes deux doivent être maintenues, c'est urgent

Les droits, les lois et les politiques en matière autochtone au Canada

Le gouvernement fédéral actuel a promis de mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones qui renferme plusieurs articles qui soutiennent la renaissance, la revitalisation, la préservation et l'enseignement des langues autochtones du Canada. En outre, en signant les lettres de mandat ministérielles, le premier ministre Justin Trudeau a clairement exprimé l'engagement du gouvernement fédéral envers les peuples autochtones et son engagement à l'égard de la reconnaissance, de la préservation et de la revitalisation des langues autochtones sans exception.

Le gouvernement fédéral actuel a promis la mise en œuvre du Rapport final de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, qui renferme quatre appels à l'action portant sur les langues et la culture.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations

Renseignements : Alain Garon, Agent de communications bilingue, 613 241-6789, poste 382, 613 292-0857 (cellulaire), agaron@afn.ca ; Michael Hutchinson, Agent de communications, 613 241-6789, poste 254, 613 299-6330 (cellulaire), mhutchinson@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.