Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes applaudit la désignation terroriste de la Brigade al-Qods des Gardiens de la révolution islamique par le Canada

OTTAWA, le 20 déc. 2012 /CNW/ - Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes applaudit vivement l'annonce du ministre de la Sécurité publique Vic Toews désignant la Brigade al-Qods du Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) en vertu de la Loi antiterroriste canadienne. Cette mesure, qui fait suite à la récente désignation du CGRI (11 Décembre 2012) en vertu de la Loi sur les mesures économiques spéciales, améliore considérablement le dispositif canadien d'outils législatifs et sécuritaires pour contrer le soutien iranien au terrorisme.

« La communauté juive du Canada apprécie grandement l'annonce longtemps attendue  du gouvernement conservateur », a déclaré David Koschitzky, président du Centre consultatif des relations juives et israéliennes. « Nous demandons depuis plusieurs années l'adoption de cette mesure comme prolongement logique des efforts en matière de contreterrorisme international et sommes heureux que le gouvernement a répondu à cet appel. »

« En parrainant d'atroces attentats terroristes qui ont couté de nombreuses vies humaines autour du globe, le régime iranien a agi beaucoup trop longtemps en toute impunité », a affirmé Koschitzky. « La désignation canadienne de la Brigade al-Qods du CGRI, une entité officielle de ce régime, envoie un message clair et direct à Téhéran qu'il devra répondre des actes terroristes du passé et de l'avenir ».

Le Centre note également le soutien des deux principaux partis d'opposition pour la désignation de la Brigade al-Qods du CGRI en vertu de la Loi antiterroriste et salue en particulier le Parti libéral pour ses efforts en faveur de cette politique.

Le CGRI est largement soupçonné d'avoir joué un rôle central dans plusieurs attentats notoires, dont les attentats à la bombe de 1992 contre l'Ambassade d'Israël à Buenos Aires et de 1994 contre le centre AMIA de la communauté juive dans cette même ville, ainsi que l'attaque en février dernier contre des diplomates israéliens à New Delhi. Le CGRI est également accusé de soutenir un éventail d'organisations terroristes internationales, y compris le Hezbollah et les talibans. En plus d'agir à titre de parrain du terrorisme, le CGRI est aussi le principal agent des efforts illégaux du gouvernement iranien en vue d'acquérir des armes nucléaires.

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes est le porte-parole officiel de la communauté juive organisée du Canada et du Québec.

SOURCE : Centre consultatif des relations juives et israéliennes

Renseignements :

David Ouellette
Directeur associé, affaires publiques (Québec)
(514) 294-4420 
douellette@cerji.ca

Profil de l'entreprise

Centre consultatif des relations juives et israéliennes

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.