L'accessibilité à la psychothérapie : les psychologues applaudissent les recommandations du Commissaire Robert Salois

MONTRÉAL, le 5 déc. 2012 /CNW Telbec/ - L'Ordre des psychologues accueille avec une grande satisfaction le rapport du Commissaire à la santé et au bien-être, M. Robert Salois, déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale. Ce rapport largement documenté recommande, entre autres, un accès équitable à la psychothérapie, un traitement dont l'efficacité est reconnue, pour les personnes atteintes d'un problème de santé mentale. Dans ses recommandations, qui découlent de recherches et de consultations sérieuses, le Commissaire conclut à la nécessité d'améliorer l'accessibilité aux soins et services de première ligne en santé mentale et ce, partout au Québec.

Les conclusions du Commissaire correspondent aux demandes répétées de l'Ordre des psychologues depuis plusieurs années à l'effet que tous les Québécois qui souffrent d'un trouble mental aient accès au traitement approprié, psychologique ou médical et ce, quelle que soit leur situation économique. Il est malheureux, et coûteux à plusieurs points de vue, que la médication psychotrope soit si souvent la seule option offerte aux personnes souffrant d'un trouble psychologique ou mental. Le rapport reflète cette situation en évoquant que 80 % à 90 % des patients qui souffrent de troubles anxieux et dépressifs recevraient comme seul traitement des médicaments. Dans un sondage réalisé cet automne pour le compte de l'Ordre des psychologues, 61 % de la population a répondu que des raisons financières l'empêcheraient de consulter en psychothérapie. À la question Si vous aviez une dépression, quel serait votre choix de traitement? , 75 % des Québécois choisiraient la psychothérapie; 32 % privilégieraient la psychothérapie seule, et 43 % envisageraient une combinaison de psychothérapie et d'antidépresseurs. Uniquement 6 % de la population choisirait les antidépresseurs seuls. Selon la présidente de l'Ordre des psychologues, Mme Rose-Marie Charest, « les Québécois connaissent l'efficacité de la psychothérapie et souhaitent y avoir recours. Ce sont les limites financières, plus que toute autre raison, qui les empêchent de consulter ».

Le Commissaire reconnaît l'efficacité de la psychothérapie. Selon lui, la démonstration n'est plus à faire et il recommande la mise en place de mesures facilitant son accessibilité. Il cite des exemples inspirants de l'Australie et du Royaume-Uni, où un meilleur accès à la psychothérapie en viendrait même à s'autofinancer. La présidente de l'Ordre demande au ministre de la Santé d'agir rapidement afin de mettre en application les recommandations du Commissaire et lui offre la pleine et entière collaboration des psychologues pour atteindre l'objectif d'équité en santé mentale.

SOURCE : Ordre des psychologues du Québec

Renseignements :

Demandes d'entrevue et renseignements :
Krystelle Larouche, agente de communication
Ordre des psychologues du Québec
514 797-7044

Profil de l'entreprise

Ordre des psychologues du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.