La responsable raëlienne retenue dans un centre de déportation turc fait face
à de graves problèmes de santé.

"Faites en sorte que toutes les organisations des droits de l'homme

entendent ma voix et demandez-leur de me sauver de cet environnement

inhumain." Negar Azizmoradi

MONTRÉAL, le 28 nov. /CNW Telbec/ - Selon une déclaration faite aujourd'hui par le Mouvement Raëlian International, Negar Azizmoradi, la représentante du Mouvement Raëlian en Iran, est aujourd'hui victime d'une infection pulmonaire sévère, tandis qu'elle est toujours en détention dans le centre de déportation d'Istanbul. "Partout dans le monde, les Raëliens exigent sa sortie immédiate et son droit à l'asile politique dans un pays neutre. Des protestations sont organisées devant les Ambassades turques des pays les plus influant et seront tenues jeudi le 3 décembre, au Canada au 197 Wurtemburg Street, Ottawa." "Cette femme a été arrêtée en Turquie il y a quelques jours après avoir courageusement fuit le territoire Iranien, où elle fait face à une probable condamnation à mort pour s'être publiquement déclarée athée," rappelle Brigitte Boisselier, le porte-parole du Mouvement Raëlien international.

"Elle a non seulement souffert de devoir quitter sa famille et son pays pour pouvoir vivre ses croyances, il lui faut maintenant combattre une infection pulmonaire sévère. Nous demandons à toutes les organisations du monde de boycotter les produits turcs afin de protester contre le traitement infligé à Negar, et ce, jusqu'à ce qu'elle soit libérée et mise en sécurité.

Boisselier explique que l'infection dont souffre Azizmoradi est aggravée par l'insalubrité des infrastructures de ce centre de détention où la fumée de cigare et de cigarettes emplissent les cellules.

"Ces installations sont insalubres et extrêmement sales, nous y sommes tous entassés" a-t-elle confié. "Personne, pas même un criminel avéré, ne mérite de vivre dans de telles conditions" Negar n'a pourtant fait qu'être honnête quant à la nature de ses croyances. Elle devrait être libérée immédiatement, bénéficier du soutien d'une association de protection des droits de l'homme internationale et obtenir l'asile politique. De nombreux citoyens britanniques et allemands ont déjà proposé de l'accueillir et de la soutenir dans cette démarche. Le temps presse." rappelle Boisselier. "Chaque minute compte" a-elle ajouté. "L'action doit être entreprise au plus tôt, la vie de Negar est en jeu, sur maintenant deux fronts. Si elle est renvoyée en Iran, elle est certaine d'être condamnée à mort, tandis que si elle ne quitte pas ce camp, son état de santé va s'aggraver. Sa condition nous préoccupe énormément." Abdollah Asadi, le chef de la Fédération Internationale de Réfugiés iraniens (IFIR), a déclaré qu'Azizmoradi lui a confié dans une conversation téléphonique qu'elle était détenue dans une cellule infestée, ne bénéficiant pas des conditions d'hygiène rudimentaires."

"Le traitement accordé par la police turque aux réfugiés est plus inhumain encore que ce que les animaux s'infligent entre eux." a-t-elle dit à Asadi.

Dans une conversation ultérieure avec les fonctionnaires d'IFIR le 19 novembre, Azizmoradi a dit que les autorités turques avaient confisqué toutes ses affaires, incluant son ordinateur portatif et appareil photo. Avant d'ajouter, "J'ai laissé mes documents et mes preuves là-bas. Ils ont pris tout ce que j'avais."

Prise de quintes de toux sévères qui l'empêchent partiellement de s'exprimer, Azizmoradi a supplié l'IFIR de transmettre son message: "Faites entendre ma voix à toutes les organisations des droits de l'homme et demandez leur de me sortir de cet environnement inhumain"."La détention de Negar dans cet environnement dégradant, et les souffrances physiques qu'il lui faut maintenant surmonter, pour ne pas renier ses croyances, devraient affecter chaque conscience humaine" ajoute Brigitte Boisselier, le porte-parole pour le Mouvement Raëlian International."Sa situation se détériore de jour en jour et sa vie est en grave danger. Aucun pays civilisé ne peut tolérer une telle chose. Les autorités turques peuvent rétablir la justice. Elles doivent le faire maintenant."

SOURCE Église raëlienne canadienne

Renseignements : Renseignements: ou entrevue: contacter Stella (514) 793-3126

Profil de l'entreprise

Église raëlienne canadienne

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.