La population urbaine au Canada perçoit la vie dans les villes de façon
positive malgré des réserves envers les gouvernements locaux, selon un
sondage de la Fondation Trudeau

    
    Les questions économiques, le transport et la sécurité sont les
    principales préoccupations

    Enquête préalable au Colloque Trudeau sur les villes, du 19 au 21
    novembre
    

MONTRÉAL, le 17 nov. /CNW/ - Selon un sondage réalisé auprès de Canadiens et de Canadiennes vivant dans des villes de plus de 100 000 habitants, la population urbaine au Canada indique une qualité de vie notablement positive, cependant plusieurs personnes estiment qu'une refonte majeure des gouvernements locaux et autres institutions publiques s'impose pour affronter efficacement les défis présents dans les communautés urbaines. Le sondage, commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec le programme Global Cities et le Cities Centre de l'Université de Toronto, s'inscrit dans le cadre du sixième Colloque Trudeau intitulé "Les villes canadiennes et l'espace public - Refonder la communauté civique", qui aura lieu à Ottawa du 19 au 21 novembre 2009.

Les conférences et panels aborderont bon nombre des sujets traités par le sondage :

    
    Qualité de vie dans les villes

    -  À l'échelle nationale, une nette majorité de la population urbaine
       juge la vie excellente (19 %) ou très bonne (38 %). Un tiers (33 %)
       des répondants considèrent leur qualité de vie comme bonne, tandis que
       seul un répondant sur dix la qualifie de passable (7 %) ou médiocre
       (3 %).
    -  La Colombie-Britannique est l'endroit au pays où les citadins se
       disent les plus satisfaits; près de sept répondants sur dix (68 %) y
       jugent leur qualité de vie excellente ou très bonne.

    Optimisme

    -  82 % des citadins sont optimistes quant à l'avenir de leur ville comme
       endroit satisfaisant pour la prochaine génération; parmi ces
       répondants, 44 % sont très optimistes. Près des deux tiers (64 %) des
       citadins du Canada atlantique sont très optimistes, comparé à
       seulement 40 % dans les villes du Québec et de l'Ontario.
    -  À l'échelle nationale, un citadin sur six se dit plutôt pessimiste
       (11 %) ou très pessimiste (4 %) quant à l'avenir de sa ville comme
       endroit satisfaisant pour la prochaine génération. Cette impression
       est plus marquée en Ontario (19 %) et moins présente au Manitoba
       (9 %).

    Leadership compétent?

    La population urbaine au Canada a-t-elle confiance en la compétence des
gouvernements locaux et des institutions publiques pour affronter les
principaux défis présents dans les villes?

    -  52 % de la population urbaine affiche une telle confiance, cependant
       dans les centres-villes des grandes agglomérations du Canada, seuls
       39 % des répondants expriment une telle confiance.
    -  Quatre répondants sur dix (40 %) estiment qu'une "refonte majeure"
       s'impose. Dans les villes ontariennes, ce chiffre grimpe à 51 % alors
       qu'il est plus bas à 28 % au Canada atlantique.
    

"Dans un des pays les plus urbanisés au monde, il est primordial de connaître l'opinion et la perception de la population urbaine pour tracer la voie qui mènera au succès et au dynamisme du Canada", affirme Pierre-Gerlier Forest, président de la Fondation Pierre Elliott Trudeau. "Le sixième Colloque Trudeau sur les politiques publiques réunira des experts du Canada et de l'étranger qui proposeront de nouvelles idées pour refonder la communauté civique."

    
    Autres points saillants du sondage :

    Les défis les plus pressants

    Au sujet des défis les plus pressants auxquels font face les villes :

    -  Trois citadins sur dix (26 %) indiquent la situation économique (par
       exemple, manque d'emplois ou faible croissance économique); le taux
       est de 37 % dans les villes de l'Ontario et 38% dans les villes du
       Canada Atlantique. Seulement 13 % des citadins du Québec estiment que
       la question économique figure parmi les défis les plus pressants.
    -  24 % indiquent la question du transport (par exemple, état du
       transport en commun, embouteillages ou mauvais état des routes); 31 %
       en Colombie-Britannique et en Alberta comparé à 17 % dans les villes
       du Canada atlantique.
    -  15 % indiquent la criminalité et la violence (43 % dans les villes du
       Manitoba et 9 % dans les villes du Québec).
    

Vulnérabilité aux risques

Au Canada, une faible proportion de la population urbaine se sent (le répondant ou sa famille) vulnérable aux risques habituellement associés à la vie dans les villes :

    
    -  Criminalité : pour 10 % des citadins le risque est élevé (22 % dans
       les villes du Manitoba, 5 % dans les villes du Québec).
    -  Santé : pour 7 % des citadins le risque est élevé (10 % en Ontario,
       2 % dans les villes de la Saskatchewan et de l'Alberta).
    -  Environnement et phénomènes météorologiques à l'échelle locale : pour
       8 % des citadins le risque est élevé (14 % à Montréal, 5 % à Toronto
       et dans les villes de la Saskatchewan).
    -  Terrorisme : pour 3 % des citadins le risque est élevé et pour 13 % il
       est modéré; l'impression de risque est plus forte chez les résidents
       des centres-villes des grandes agglomérations (où pour 19 % des
       répondants il est modéré, alors que pour 4 % il est élevé).

    Diversité ethnique

    Au sujet de la diversité ethnique dans les villes canadiennes :

    -  La majorité (58 %) de la population urbaine au Canada estime que la
       diversité ethnique a des effets positifs sur les villes, notamment par
       l'enrichissement de la culture et des arts (30 %) et par sa
       contribution à rendre la ville plus intéressante et dynamique (15 %).
    -  Un tiers des répondants (34 %) indiquent que la présence de diverses
       communautés ethniques s'est avérée négative pour la ville, notamment
       par une augmentation de la criminalité (12 %), par un manque
       d'intégration des nouveaux venus (12 %) et par les tensions sociales
       entre les communautés (8 %).
    

Avec ces résultats en toile de fond, le sixième Colloque Trudeau sur les politiques publiques rassemblera bon nombre d'experts canadiens et étrangers qui affronteront la question de façon nouvelle, lucide et concrète. Les médias sont invités à y prendre part. Pour plus de renseignements, consulter www.fondationtrudeau.ca.

À propos de la Fondation Trudeau

La Fondation Pierre Elliott Trudeau est un organisme de bienfaisance canadien, indépendant et sans affiliation politique, créé en 2001 par la famille, les amis et les collègues de l'ancien premier ministre pour lui rendre hommage. Grâce à ses programmes de bourses d'études doctorales, de prix de recherche, de mentorat et d'interaction publique, la Fondation soutient des esprits libres qui se distinguent en s'intéressant aux questions essentielles de notre société. À ce jour, la Fondation a récompensé des centaines de personnes pour souligner leurs réalisations, au Canada comme à l'étranger.

Au sujet du sondage

Les résultats sont tirés d'un sondage téléphonique effectué par Environics Research entre le 15 et le 24 octobre 2009 auprès d'un échantillon représentatif de 1 300 adultes canadiens vivant dans des villes de 100 000 habitants ou plus. L'erreur d'échantillonnage est de plus ou moins 2,7 %, 19 fois sur 20. Les résultats décrits par régions sont également disponibles.

SOURCE La Fondation Pierre Elliott Trudeau

Renseignements : Renseignements: Pour se procurer une accréditation média, pour plus de renseignements ou pour solliciter une entrevue avec un responsable de la Fondation, veuillez communiquer avec: Médias (inscription ou questions): Alida Alepian (français), Capital-Image, (514) 739-1188, poste 225, aalepian@capital-image.com; Sheryl So; (anglais) Environics Communications, (416) 969-2725, sso@environicspr.com; Sur les lieux (19 au 21 novembre): Élise Comtois, Fondation Pierre Elliott Trudeau, (514) 466-1575 (cellulaire), comtois@fondationtrudeau.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.