La perspective de « Liberté soixante-huit » concentre davantage l'attention sur les finances personnelles

Alors qu'ils font face à une augmentation de leurs années de travail, les Canadiens souhaitent une meilleure communication et de meilleurs outils de la part des employeurs pour la planification de leur retraite

MONTRÉAL, le 4 déc. 2012 /CNW/ - La société mondiale de services professionnels Towers Watson a publié aujourd'hui son plus récent Indice de l'âge de la retraite des régimes à cotisations déterminées (CD) (l'« Indice CD ») qui démontre les effets de l'évolution des marchés financiers et du coût d'achat des rentes sur l'âge de la retraite éventuelle des travailleurs canadiens participant à un régime CD de référence. Selon l'Indice CD, les travailleurs canadiens mettront plus de temps à atteindre une retraite confortable.

Si un participant à un régime CD âgé aujourd'hui de 60 ans souhaitait obtenir les mêmes prestations à la retraite qu'un participant au régime CD de référence qui a pris sa retraite à 60 ans à la fin de 2007, après avoir cotisé au régime pendant 20 ans, ce participant devrait travailler jusqu'à l'âge de 68 ans et demi, soit huit longues années et demie supplémentaires. Gilles Lavoie, conseiller principal en Investissement chez Towers Watson, a déclaré : « Du point de vue de la planification de la retraite, les résultats de l'Indice CD démontrent clairement les risques auxquels les participants aux régimes CD sont exposés lorsqu'ils essaient de conjuguer les hypothèses sur les placements à long terme et ce que nous appelons la « sensibilité à l'échéance ».

La sensibilité à l'échéance désigne l'incidence potentielle du moment de la décision de prendre sa retraite sur les sommes disponibles pour le faire, en raison de la variation du rendement des placements et du coût des rentes. Selon les données de l'Indice CD, le participant au régime de référence qui a cotisé au régime pendant 20 ans et qui a pris sa retraite à 60 ans le 31 décembre 2007 a obtenu un rendement moyen annualisé de 7,2 % sur ses placements. En comparaison, le participant au régime qui a cotisé pendant le même nombre d'années, mais qui a pris sa retraite le 30 septembre 2012 a obtenu un rendement moyen de 6,3 %. Comme le mentionne M. Lavoie : « Un écart de 0,9 % peut sembler bien peu, mais il représente en réalité des dizaines de milliers de dollars auquel le deuxième participant n'aura pas accès pour se procurer un revenu de retraite par le biais d'une rente. Ceci signifie que le participant au régime doit travailler plus longtemps pour combler la différence, qu'il doit cotiser davantage pendant ce temps ou qu'il doit se contenter d'un revenu moins élevé que son collègue qui a pris sa retraite en 2007. »

Benoit Hudon, chef du secteur Retraite du bureau de Montréal de Towers Watson, ajoute : « Les participants à des régimes CD doivent garder une vision à long terme, et ils doivent revoir et rajuster périodiquement leurs cotisations et leurs choix de placement s'ils ne veulent pas avoir de mauvaises surprises. »

Aide demandée pour la planification de la retraite avec les régimes CD

Les régimes CD offerts par les employeurs jouent un rôle de plus en plus important dans la retraite future des travailleurs canadiens, et les résultats du sondage de Towers Watson sur les attitudes à l'égard de la retraite indiquent que la majorité des employés croient que les outils de communication et de planification de la retraite de leur employeur mériteraient d'être améliorés. Dans l'ensemble, moins de 40 % des travailleurs qui ont répondu au sondage croient que leur employeur est à la hauteur pour ce qui est des outils de retraite et de l'information offerts. Dans le cas des employés qui se rapprochent de leur retraite (soit ceux qui ont au moins 50 ans), ce pourcentage diminue à 30 %.

M. Hudon a déclaré : « Dans une période d'incertitude économique, il est particulièrement important que les employeurs fournissent aux participants à des régimes CD une information de meilleure qualité et de meilleurs outils de planification afin de les aider à gérer leur épargne-retraite ainsi qu'à établir et atteindre des objectifs raisonnables. Nos recherches démontrent que les employés accordent de la valeur aux interventions personnalisées, comme des rencontres en personne et des séminaires, des conseils financiers indépendants et des outils de modélisation en ligne personnalisés qui illustrent leurs propres prestations de retraite. Dans ce contexte, ils sont plus enclins à y avoir recours. »

Cependant, les employeurs canadiens ont mis du temps à répondre aux demandes d'aide pour des raisons de coûts ou de limitations dans la conception des régimes. Toutefois, comme le dit M. Hudon : « S'ils ne fournissent pas l'information et les outils nécessaires, les employeurs risquent d'avoir davantage de "rentiers cachés", soit des employés prêts à la retraite mais qui travaillent parce qu'ils doivent le faire et non parce qu'ils veulent le faire. Les employeurs doivent trouver le point d'équilibre entre la gestion des coûts du régime et le risque que leurs employés ne puissent prendre leur retraite. »

À propos de l'Indice du départ à la retraite des régimes CD
L'Indice du départ à la retraite des régimes CD de Towers Watson mesure l'effet sur l'âge de la retraite des participants à des régimes CD qui résulte de changements dans les marchés financiers et le coût d'achat des rentes, si les participants cherchent à atteindre un certain niveau de revenu de remplacement à la retraite. Le participant de référence est un participant de 60 ans qui a pris sa retraite en décembre 2007 après avoir cotisé pendant 20 années au régime à raison d'un pourcentage uniforme de sa rémunération, et dont les cotisations ont été placées dans un fonds équilibré (la moitié en actions, la moitié en obligations). Le montant de rente (en pourcentage du salaire de fin de carrière) de ce participant de référence constitue le barème pour les retraités qui suivent et qui ont cotisé selon le même rythme pendant 20 ans et investi selon la même répartition d'actif. Si le rendement des placements durant les 20 années de cotisation d'un participant en particulier est moins bon (ou si le coût d'achat des rentes au moment de sa retraite est plus élevé), le participant doit reporter sa retraite pour obtenir la même rente que le participant de référence. L'Indice du départ à la retraite des régimes CD suit l'âge de retraite reporté, selon l'hypothèse que le participant ne cotise plus à partir de 60 ans jusqu'à sa retraite éventuelle. Pour accélérer l'âge de l'atteinte de la retraite, le participant à ce régime devra cotiser après l'âge de 60 ans.

À propos de Towers Watson
Towers Watson (NYSE, NASDAQ : TW) est une société mondiale de services professionnels de tout premier plan qui aide les organisations à améliorer leurs résultats grâce à une gestion efficace des ressources humaines, des risques et des finances. La société offre des solutions en matière d'avantages sociaux, de gestion des talents, de rémunération et de gestion des risques et des capitaux. Towers Watson compte 14 000 associés dans le monde et se trouve sur le Web à l'adresse www.towerswatson.com.

Lien URL du PDF : http://stream1.newswire.ca/media/2012/12/04/20121204_C5730_DOC_FR_21485.pdf

SOURCE : Towers Watson

Renseignements :

Personnes-ressources : 

Daniel Despins
514-766-9730
ddespins@plancom.ca

Profil de l'entreprise

Towers Watson

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.