La mobilité : une tendance en croissance au Québec - Le CEFRIO dévoile les résultats de son enquête NETendances sur la mobilité

QUÉBEC, le 18 déc. 2012 /CNW Telbec/ - Relativement stable depuis trois ans, la proportion d'adultes québécois détenteurs de téléphones mobiles (modèle de base ou intelligent) se situe à 66 % en 2012. Cependant, depuis 2010, on observe un changement important : la proportion de détenteurs de téléphones intelligents (32 %) est en hausse tandis que celle des détenteurs de téléphones cellulaires de base est en baisse. En effet, les données NETendances 2012 démontrent que la popularité des téléphones cellulaires de base a diminué de 23,3 points de pourcentage auprès des adultes québécois entre 2010 et 2012 contrairement au téléphone intelligent qui lui a gagné 14,6 points durant la même période. NETendances porte de nouveau cette année un regard sur les habitudes de mobilité des adultes québécois.

Des activités plus populaires que d'autres !
Les propriétaires de tablettes numériques et de téléphones intelligents sont plus nombreux à utiliser Internet sur leur appareil mobile (respectivement 89 % et 75 %) que ceux qui possèdent une liseuse électronique (37 %), un baladeur numérique (25 %) ou un téléphone cellulaire (12 %). Sur le Web, les activités de communication et de socialisation sont les plus répandues : 67 % des adultes québécois communiquent par courriel, 64 % se connectent à un ou plusieurs réseaux sociaux et 60 % utilisent le clavardage, la messagerie instantanée ou la messagerie texte. Les activités de divertissement sont aussi très populaires puisque 48 % des adultes ayant au moins un appareil mobile regardent des vidéos, des webtélés et écoutent des webradios tandis que 46 % jouent à des jeux en ligne. Quarante-et-un pourcent (41 %) des mobinautes accèdent à leurs comptes de banque pour y faire des vérifications ou consulter leurs relevés, et 32 % effectuent des opérations bancaires sur leur appareil mobile.

Claire Bourget, directrice de la recherche marketing au CEFRIO souligne que « un profil d'utilisation distinct se dessine entre les propriétaires de tablettes numérique et ceux de téléphones intelligents. Alors que le téléphone intelligent est davantage utilisé pour des communications rapides (SMS, messagerie instantanée, clavardage, partage de photos et vidéos), l'usage de tablettes numériques est quant à elle plus similaire à celle des ordinateurs de maison, notamment pour les courriels et les activités transactionnelles. »

Quel est le profil des détenteurs d'appareil mobiles ?
L'âge, le revenu et, dans une moindre mesure, la scolarité sont les trois variables qui expliquent le plus que les adultes québécois possèdent ou non un appareil mobile. Les adultes dont le revenu familial est supérieur à 100 000 $ sont quatre fois plus nombreux à posséder un téléphone intelligent ou un baladeur numérique que ceux qui ont revenu inférieur à 20 000 $. Pour la tablette numérique, cette différence est de sept fois et demie. Chez les jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans 65 % d'entre eux ont un téléphone intelligent comparativement à 32 % pour l'ensemble des adultes québécois. Le téléphone cellulaire de base reste tout de même un appareil privilégié par près de la moitié (50 %) des adultes âgés de 45 à 54 ans.

Part de marché du téléphone intelligent : Apple et Android en tête
La part de marché des téléphones intelligents fonctionnant sur Android est passée de 23 % en 2011 à 34 % en 2012. L'iPhone d'Apple quant à lui, maintient sa position en 2012 : 35 % comparativement à 32 % en 2011. Le Blackberry de RIM est en perte de vitesse puisqu'il n'a que 19 % des parts en 2012 ce qui représente une chute de 17 points de pourcentage par rapport à 2011. Mentionnons que ce dernier dominait le marché l'an dernier avec 35 % des parts.

À propos de NETendances
L'enquête NETendances du CEFRIO dresse un portrait intégré et actualisé des grandes tendances en matière d'utilisation d'Internet et des TIC sur l'ensemble du territoire québécois. NETendances 2012 a été réalisée grâce au soutien financier d'Adviso Conseil, dont la réflexion a permis l'ajout d'avis d'experts, du Mouvement des caisses Desjardins, de Services Québec et de TELUS, sans oublier la collaboration de BIP - Bureau d'interviewers professionnels pour la collecte de données.

À propos du CEFRIO
Le CEFRIO est le centre facilitant la recherche et l'innovation dans les organisations à l'aide des technologies de l'information et de la communication (TIC). Il regroupe plus de 150 membres universitaires, industriels et gouvernementaux ainsi que 74 chercheurs associés et invités. Sa mission : contribuer à faire du Québec une société numérique grâce à l'usage des technologies comme levier de l'innovation sociale et organisationnelle.

SOURCE : CENTRE FACILITANT LA RECHERCHE ET L'INNOVATION DANS LES ORGANISATIONS (CEFRIO)

Renseignements :

Le fascicule « La mobilité au Québec : une tendance en croissance » est disponible gratuitement sur le site Web du CEFRIO : http://cefr.io/netendances2012

Source : 
CEFRIO
www.cefrio.qc.ca
www.twitter.com/cefrio

Renseignements :
Guillaume Ducharme - 418 929-0479
guillaume.ducharme@cefrio.qc.ca

Profil de l'entreprise

CENTRE FACILITANT LA RECHERCHE ET L'INNOVATION DANS LES ORGANISATIONS (CEFRIO)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.