La CADEUL dénonce les coupures dans le milieu de l'éducation supérieure

QUÉBEC, le 10 déc. 2012 /CNW Telbec/ - La Confédération des associations d'étudiants et étudiantes de l'Université Laval (CADEUL) dénonce les coupures budgétaires dans le réseau d'éducation post-secondaire, annoncées dernièrement par le gouvernement du Québec. Dans la foulée de cette annonce, le gouvernement demande à l'Université Laval d'effectuer des compressions de l'ordre de 17 millions de dollars dans l'année financière en cours. Pour l'ensemble du réseau universitaire québécois, les coupures s'élèvent à plus de 120 millions de dollars.

Réunies vendredi dernier, les associations membres de la confédération ont unanimement dénoncé cette décision du gouvernement en plus d'exprimer des inquiétudes par rapport aux impacts qu'elle pourrait avoir sur les étudiants ainsi que l'ensemble de la communauté de l'Université Laval. «Si le gouvernement va de l'avant avec cette décision, les conséquences sur la qualité de l'enseignement et des services aux étudiants seront catastrophiques. Ces coupures pourraient affecter la capacité de l'Université Laval à remplir sa mission de développement et de transmission du savoir», a déclaré Martin Bonneau, président de la CADEUL.

Alors que le gouvernement semblait vouloir maintenir un certain statu quo par rapport au financement des universités pour la durée du Sommet sur l'enseignement supérieur, cette décision surprend tous les acteurs du milieu et compromet sérieusement la possibilité de débattre de l'avenir de nos institutions, dans un contexte serein. À l'instar de l'Université Laval, la CADEUL estime qu'il est irréaliste de croire que les universités sont capables de procéder à de telles coupures, en si peu de temps. «Le gouvernement doit revenir sur cette décision improvisée, irresponsable et inapplicable. Si l'on doit vraiment « optimiser » les ressources des universités québécoises, le Sommet devrait nous permettre d'avoir un réel débat de fond sur la question. Le gouvernement ne peut pas prendre ce genre de décision tout en nous disant être ouvert à la discussion», a ajouté M. Bonneau.

Finalement, la CADEUL se questionne sur les intentions du gouvernement par rapport à ces coupures. En effet, couper dans les budgets des universités québécoises laisse l'impression que le gouvernement tente de transférer une partie de son déficit aux universités. En procédant ainsi, le gouvernement pourrait laisser croire qu'il atteindra le déficit zéro tel que prévu, mais devrait tout de même trouver une façon de combler le déficit des universités plus tard. Pour la CADEUL, les universités québécoises ne doivent pas faire les frais de promesses électorales qui mettraient en péril leur mission.

La CADEUL regroupe 87 associations et représente plus de 28 000 étudiants du premier cycle de l'Université Laval.

SOURCE : CADEUL

Renseignements :

Romain Thibaud
Vice-président aux communications
418 929-7934
communication@cadeul.ulaval.ca

Profil de l'entreprise

CADEUL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.