La boussole municipale mesure la satisfaction des citoyens dans chaque ville du Québec

Les payeurs de taxes n'en ont pas assez pour leur argent

MONTRÉAL, le 12 juin 2013 /CNW Telbec/ - Seulement six Québécois sur 10 estiment en avoir pour leur argent dans leur rapport avec leur administration municipale. Et seulement 57 pour-cent des électeurs se disent satisfaits de leur conseil municipal.

Ces étonnantes constatations sont le fruit d'un sondage exécuté par Sondages-RH, une firme fondée en 2007 qui vient de lancer un nouvel outil dont l'objectif est d'examiner en profondeur le rapport entre les municipalités du Québec et les citoyens. La boussole municipale se veut un outil de mesure permanent qui permettra aux électeurs de manifester leur satisfaction à l'égard de leur ville et de leurs élus en cette année électorale.

Ce sondage a été effectué par internet à compter du 30 mai 2013 et 643 Québécois y avaient répondu au 10 juin. La répartition des personnes sondées est comparable aux répartitions de la population québécoise telles que compilées en 2012 par l'Institut de la statistique du Québec.

Les personnes sondées ont dû répondre à 44 questions dont plusieurs portent sur le rapport des citoyens avec leurs élus.

Il est remarquable de constater que les contribuables municipaux sont généralement plus satisfaits des services qu'ils reçoivent de leur municipalité que du travail des élus. Ainsi, le taux de satisfaction touche les 80% au niveau de la sécurité publique, du service de l'eau, du traitement des eaux usées, ainsi que de la collecte des ordures et des matières recyclables.

En revanche, le niveau de satisfaction moyen tombe à 63% pour le transport et la circulation, l'aménagement du territoire et l'émission des permis mais chute à 56% dans deux domaines largement touchés par la commission Charbonneau, soit la construction des rues, routes et trottoirs et dans l'octroi des contrats de travaux publics.

Cinq priorités ont été identifiées comme devant être à l'ordre du jour de chaque municipalité et trois d'entre elles recueillent des notes parmi les plus faibles dans l'appréciation en cours. Ce sont dans l'ordre :

  • La construction et l'entretien des rues et des routes
  • Le transport et la circulation incluant le transport en commun
  • L'accès à des activités sportives et culturelles
  • L'octroi des contrats publics et leur surveillance
  • L'aménagement du territoire

Bien que le processus électoral en vigueur présentement soit à la satisfaction de 71% des personnes interrogées, les chiffres tombent considérablement quand vient le temps d'évaluer le conseil municipal et ses membres. En général, la satisfaction à l'égard du conseil municipal dans son ensemble est plus faible (57%) que le taux exprimé pour les maires (60%) et les conseillers municipaux (62%). Pour 60% des personnes sondées, les services reçus ne sont pas suffisants pour justifier les taxes perçues.

Malgré tout, trois personnes sur quatre (75%) sont fières de la municipalité dans laquelle elles demeurent.

Huit personnes sur dix habitent leur agglomération depuis une période minimale de cinq ans.

La boussole municipale devrait jouer un rôle important afin de permettre aux citoyens d'être davantage au fait de ce qui se passe dans leur environnement municipal. Il faut se rappeler par exemple que lors des dernières élections, en 2009, 56% des élus municipaux se sont fait élire sans aucune opposition et que le taux de participation était de 45%. « Nous sommes très fiers de mettre à la disposition des citoyens québécois la boussole municipale, un outil facilement accessible qui leur permet de prendre la parole et d'être entendus dans un domaine aussi crucial que celui de la gestion de leur municipalité » a déclaré M. Jean-Guy Duchaine, président fondateur de Sondages-RH.

« La boussole municipale est totalement indépendante des municipalités, des élus, des conseils ou des partis politiques quels qu'ils soient », a également précisé M. Duchaine.

L'originalité de La boussole municipale c'est qu'elle pourra aussi déterminer le taux de satisfaction pour la majeure partie des municipalités du Québec en plus d'établir une moyenne pour l'ensemble du territoire.

Jusqu'ici, c'est la ville de Saint-Eustache située dans la couronne nord-ouest de Montréal où l'on décèle le plus haut taux de satisfaction (91%) des citoyens. En revanche, Laval (53%) est au bas du palmarès parmi les villes principales, devancée à peine par Trois-Rivières (54%) et Montréal (58%).

SOURCE : Sondages-RH

Renseignements :

Jean-Guy Duchaine jgd@sondagesrh.ca
Président fondateur.
Sondages-RH
boussole.sondagesrh.ca
(514) 247-8229

Profil de l'entreprise

Sondages-RH

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.