La « Dame de la rivière Nation », la connaissez-vous?

#NationRiverLady

SMITHS FALLS, ON, le 1er août 2017 /CNW/ - Le 3 mai 1975, un agriculteur de l'Ontario a découvert le corps d'une femme dans la rivière Nation, près du pont de l'autoroute 417 et au sud du village de Casselman.

La Police provinciale de l'Ontario rouvre l'enquête sur la mort de cette femme, aujourd'hui surnommée la « Dame de la rivière Nation », pour tenter de l'identifier et explorer de nouvelles pistes sur son homicide.

Il s'agirait d'une Caucasienne de 25 à 50 ans. De corpulence moyenne, elle aurait mesuré entre 5,2  et 5,8 pieds, et aurait pesé environ 100 livres. Ses cheveux étaient teints en blond roux, mais leur couleur naturelle était le brun.

La victime était enveloppée dans deux serviettes vertes : l'une où figuraient les mots d'un toast irlandais; l'autre à fleurs. De plus, un chiffon de type « J Cloth », un câble coaxial noir et un suspendeur de tringle à rideaux se trouvaient avec le corps. Ses mains et ses pieds étaient attachés avec une cravate bleue - la « Canadian Tie » - arborant des emblèmes du drapeau canadien de petite taille, une cravate bleue rayée en soie ainsi qu'une cravate rouge à motifs jaunes.

La femme était vêtue d'un maillot bleu marine pourvu d'un col, de boutons (sur les trois quarts de la partie avant), de longues manches et de boutons-pression sur l'entrejambe. Elle portait du vernis à ongles rose sur ses doigts et ses orteils, une cicatrice due à une opération de l'appendice et des dentiers partiels en haut et en bas. Une copie de ses empreintes digitales et de son profil d'ADN est au dossier.

Sous l'autorité de l'inspecteur-détective Daniel Nadeau de la Direction des enquêtes criminelles, les détectives de la Police provinciale de l'Ontario du comté de Russell et des opérations d'enquêtes criminelles de la Région de l'Est ont réexaminé les preuves et exploré des pistes de recherche. Duncan Way, agent provincial et artiste médicolégal et analyste de la reconstruction de la Police provinciale de l'Ontario, a reconstitué le visage de la victime en 3D avec de l'argile en se servant d'une technologie de pointe.

La Police provinciale de l'Ontario fait appel à la population : si vous avez des indices qui pourraient aider à identifier la victime ou l'auteur du crime, téléphonez-nous au 1 888 310‑1122. Vous pouvez aussi appeler la ligne réservée à cette affaire au 613 591‑2296.

POUR EN SAVOIR DAVANTAGE

Des ressources pour les médias - carte, photos du lieu où le corps a été retrouvé, images fixes numériques de la reconstitution du visage en 3D, etc. - peuvent être consultées au www.opp.ca/media/nrl.

La Direction des enquêtes criminelles mène des enquêtes sur les décès et les crimes majeurs, comme les cas d'homicide, pour le Bureau du coroner en chef de l'Ontario. L'Unité des personnes disparues et des corps non identifiés de la Police provinciale de l'Ontario aide les agentes et agents de police de première ligne dans leurs enquêtes. Cette unité, le Service de médecine légale de l'Ontario et le Bureau du coroner en chef, en partenariat depuis 2006, collaborent pour retrouver les personnes disparues et identifier les corps.

SOURCE Police provinciale de l'Ontario

Renseignements : Renseignements aux médias : Guy Prevost, agent provincial, Téléphone : 613 290‑5604, www.opp.ca, Twitter : @OPP_ER

LIENS CONNEXES
http://www.opp.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.