Journée de réflexion et de mobilisation organisée par la Coalition des
entreprises d'économie sociale en aide domestique: de très nombreux
partenaires sonnent l'alarme face au vieillissement de la population

MONTRÉAL, le 26 nov. /CNW Telbec/ - Après une journée riche en échanges et discussions autour des problématiques vécues par les entreprises d'économie sociale en aide domestique (EÉSAD), plus de 100 personnes en provenance de toutes les régions du Québec, gestionnaires d'entreprises et réseaux partenaires, ont conclu qu'il est grand temps que le gouvernement agisse vigoureusement pour résoudre les nombreuses difficultés auxquelles font face les EÉSAD et leur clientèle.

Selon Marie-Claude Gasse, présidente de la Coalition des entreprises d'économie sociale en aide domestique : "Cette journée est une grande réussite pour nous. Le gouvernement ne cesse de se trainer les pieds quand ils s'agit des EÉSAD. Les 3,5 millions annoncés récemment par la ministre Lise Thériault est très largement insuffisant. Les besoins sont criants, tant pour notre clientèle, majoritairement âgées, que pour assurer la viabilité des entreprises. Le gouvernement doit prendre conscience qu'il s'agit d'un enjeu de société majeur. Le vieillissement de la population québécoise nous concerne tous. Sans des EÉSAD en santé financièrement, la politique gouvernementale de soutien à domicile risque fortement d'être un échec."

Rappelons qu'uniquement en ce qui concerne la demande d'indexation du programme d'exonération financière de services d'aide à domicile (PEFSAD), évaluée à 15 millions de dollars, il s'agit d'un coût par client de 200$ annuellement, alors qu'une institutionnalisation d'un client pour une année, par exemple en CHSLD, coût à l'État 55 000$. Le gouvernement, tout en étant gagnant financièrement, assure un service aujourd'hui essentiel à des milliers de Québécois.

"L'indexation du PEFSAD n'est qu'un des éléments urgents qu'il faut régler. Le PEFSAD dans son ensemble doit être révisé pour refléter la réalité actuelle des EÉSAD. Le PEFSAD a été conçu en 1996. Beaucoup de chemin a été parcouru depuis 13 ans, les EÉSAD se sont adaptées comme elles le pouvaient, souvent avec des moyens imaginatifs, alors que le gouvernement, lui, semble s'être fermé les yeux. Nous fondons beaucoup d'espoir sur les travaux du comité interministériel mis en place cet automne. Seul des résultats concrets lors du prochain budget du gouvernement éviteront l'accélération du décrochage de notre clientèle la plus démunie" a déclaré Liane Proulx, vice-présidente de la Coalition des entreprises d'économie sociale en aide domestique.

Afin d'avoir une plus grande cohésion des partenaires, La Coalition travaillera à la mise sur pied d'un comité de stratégies avec des représentants de regroupement de femmes, de personnes âgées, de personnes handicapées, des groupes communautaires, des syndicats et des gens du milieu de la santé.

Il y a 101 EÉSAD au Québec qui emploient environ 6 000 personnes et offrent à 76 000 clients, dont environ 80% ont 65 ans et plus, 5 millions d'heures de services annuellement. La clientèle de ces entreprises, si elle répond aux critères du programme, obtient une aide financière du PEFSAD.

SOURCE COALITION DES ENTREPRISES D'ECONOMIE SOCIALE EN AIDE DOMESTIQUE

Renseignements : Renseignements: Jacques Hérivault, Responsable des communications stratégiques, Chantier de l'économie sociale, (514) 899-9916, poste 236, (514) 992-5603

Profil de l'entreprise

COALITION DES ENTREPRISES D'ECONOMIE SOCIALE EN AIDE DOMESTIQUE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.