Groupe TMX Limitée affiche un résultat par action trimestriel record au deuxième trimestre de 2017

  • Résultat dilué par action trimestriel record de 1,19 $ au deuxième trimestre de 2017, en hausse de 11 % par rapport au deuxième trimestre de 2016

  • Résultat ajusté dilué par action trimestriel record de 1,26 $ au deuxième trimestre de 2017, en hausse de 2 % comparativement au deuxième trimestre de 2016

  • Produits de 190,3 millions de dollars au deuxième trimestre de 2017, en baisse de 2 % par rapport au deuxième trimestre de 2016

  • Produits en hausse de 3 % au deuxième trimestre de 2017 par rapport au deuxième trimestre de 2016, exclusion faite des entreprises cédées ou déconsolidées

 

TORONTO, le 9 août 2017 /CNW/ - Groupe TMX Limitée [TSX : X] (le « Groupe TMX ») a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2017.

À propos des résultats du deuxième trimestre de 2017 et des perspectives d'avenir, Lou Eccleston, chef de la direction du Groupe TMX, a déclaré :

« Les principaux faits saillants opérationnels et la rentabilité sans précédent observés au cours du trimestre écoulé témoignent des fondements solides du modèle d'affaires du Groupe TMX. Les résultats que nous avons dégagés au premier semestre de 2017 ont reflété une fois de plus les avantages de l'élan haussier de notre entreprise, de la structure organisationnelle simplifiée conçue pour générer une croissance rentable et un rendement accru pour les actionnaires ainsi que de notre équipe chevronnée qui s'affaire constamment à mettre nos plans à exécution. Quant à ce que réserve l'avenir, le Groupe TMX demeure résolument engagé à favoriser la réussite des clients sur l'ensemble de ses marchés tout en poursuivant la mise en œuvre de nouvelles initiatives intéressantes. »

À propos du rendement de l'exploitation du deuxième trimestre de 2017, John McKenzie, chef des finances du Groupe TMX, a ajouté :

« Nous sommes ravis d'avoir enregistré un résultat par action record au cours du trimestre écoulé. Bien que nos produits aient reculé de 2 %, notre chiffre d'affaires s'est accru de 3 %, exclusion faite de l'incidence de la vente de Razor Risk et de TMX Atrium ainsi que de la déconsolidation de BOX. Les secteurs Négociation et compensation de titres de participation et de titres à revenu fixe, Négociation et compensation de dérivés ainsi que Négociation et compensation de produits énergétiques ont affiché une solide croissance des produits, tout comme les produits générés par la CDS. Nous avons encore réduit les coûts, comme le montre la diminution de 8 % des charges d'exploitation avant les charges liées au recentrage stratégique, ce qui reflète la vente d'entreprises et le fait que BOX n'a pas été consolidée. Tous ces éléments ont contribué à dégager un bénéfice d'exploitation record, qui a bondi de 7 % par rapport au deuxième trimestre de l'exercice précédent, tout comme notre résultat dilué par action. »

RÉSULTATS D'EXPLOITATION

Mesures financières non conformes aux IFRS

Le résultat ajusté par action et le résultat ajusté dilué par action sont des mesures non conformes aux IFRS et n'ont pas de sens normalisé conformément aux Normes internationales d'information financière (les « IFRS »). En conséquence, il est peu probable que ces mesures puissent être comparées à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Le résultat ajusté par action et le résultat ajusté dilué par action servent à présenter notre performance financière continue d'une période à l'autre, abstraction faite d'un certain nombre d'ajustements. Ces ajustements comprennent l'amortissement d'immobilisations incorporelles lié aux acquisitions, les charges de dépréciation hors trésorerie, la radiation d'actifs d'impôt différé, la hausse des actifs d'impôt différé en raison d'un report rétrospectif de pertes en capital et les charges liées au recentrage stratégique. La direction a recours à ces mesures tout en excluant certains éléments, car elle considère que cette approche donne lieu à une meilleure analyse de la performance sous-jacente sur le plan de l'exploitation et sur le plan financier, y compris, dans certains cas, notre capacité à générer de la trésorerie. En excluant ces éléments, nous pouvons aussi faire des comparaisons d'une période à une autre. Le fait d'exclure certains éléments ne signifie pas qu'ils sont de nature non récurrente ou qu'ils ne sont pas utiles aux investisseurs.

Mesures supplémentaires conformes aux IFRS

Le bénéfice d'exploitation avant les charges liées au recentrage stratégique et le bénéfice d'exploitation constituent des indicateurs importants de la capacité du Groupe TMX à dégager des liquidités au moyen de ses flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation pour répondre à ses besoins futurs en matière de fonds de roulement, pour veiller au service des dettes en cours et pour financer les dépenses d'investissement futures. Ces indicateurs de la performance ont pour but de fournir des renseignements complémentaires utiles aux investisseurs et aux analystes; toutefois, ces indicateurs ne doivent pas être considérés isolément.

BOX (« BOX Holdings »)

En janvier 2015, BOX a lancé un programme visant à inciter les abonnés à fournir des liquidités. En échange des liquidités et d'un montant en trésorerie négligeable qu'ils ont fournis, les abonnés ont reçu des droits liés au rendement sur les volumes qui se composent de parts de catégorie C de BOX et d'un engagement en matière de flux d'ordres. Les droits liés au rendement sur les volumes sont acquis sur 20 trimestres de la période d'engagement en matière de flux d'ordres de 5 ans si les objectifs minimaux en matière de volumes sont atteints. Si un abonné n'atteint pas ses objectifs minimaux en matière de volumes, ses droits liés au rendement sur les volumes peuvent être réattribués aux abonnés qui ont dépassé leurs objectifs minimaux en matière de volumes, le cas échéant. Dans ce cas, les droits liés au rendement sur les volumes peuvent devenir acquis plus tôt. Le programme de droits liés au rendement sur les volumes a reçu l'approbation de la Securities and Exchange Commission (la « SEC ») des États-Unis en septembre 2015. Conformément au programme de droits liés au rendement sur les volumes, les abonnés avaient droit à une participation d'ordre économique immédiate dans BOX en contrepartie des droits liés au rendement sur les volumes détenus.

En date du 1er juillet 2016, nous avons établi que nous ne détenions pas la majorité des droits de vote au conseil d'administration, puisque les parts de catégorie C dans certains droits liés au rendement sur les volumes qui étaient devenus acquis ont conféré le droit de vote au conseil d'administration. Depuis cette date, nous ne consolidons plus BOX puisque nous avons cessé de détenir la majorité des droits de vote au conseil d'administration et d'exercer le contrôle. Par conséquent, nos résultats financiers à compter du 1er juillet 2016 ne comprennent pas les résultats de BOX, sauf notre quote-part du résultat net de BOX, qui figure au poste Quote‐part du bénéfice net (de la perte nette) des entreprises comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence. Les résultats financiers des périodes antérieures au 1er juillet 2016 incluent les résultats de BOX sur une base consolidée.

À compter du 1er juillet 2016, les produits du secteur Négociation et compensation de dérivés comprennent également les produits tirés des licences de technologie SOLA consenties et de la prestation d'autres services à BOX. Ces produits étaient précédemment éliminés dans le cadre de leur consolidation dans nos états financiers.

Comparaison du trimestre clos le 30 juin 2017 et du trimestre clos le 30 juin 2016

L'information qui suit porte sur les états financiers du Groupe TMX pour le trimestre clos le 30 juin 2017 comparativement au trimestre clos le 30 juin 2016.







(en millions de dollars, sauf les montants par action)


T2 2017

T2 2016

Augmentation
(diminution)
en dollars

Augmentation
(diminution)
en pourcentage

Produits


190,3

$

194,6

$

(4,3)

$

(2)

%

Charges d'exploitation avant les charges liées au










recentrage stratégique


98,7


106,9


(8,2)


(8)

%

Bénéfice d'exploitation avant les charges liées au










recentrage stratégique1


91,6


87,7


3,9


4

%

Charges liées au recentrage stratégique


0,0


2,0


(2,0)


(100)

%

Bénéfice d'exploitation2


91,6


85,7


5,9


7

%

Bénéfice net attribuable aux actionnaires du Groupe TMX


66,5


58,3


8,2


14

%

Résultat par action3











De base


1,20


1,07


0,13


12

%


Diluée


1,19


1,07


0,12


11

%

Résultat ajusté par action4











De base


1,28


1,23


0,05


4

%


Dilué                                                      


1,26


1,23


0,03


2

%

Entrées de trésorerie liées aux activités d'exploitation


86,8


97,8


(11,0)


(11)

%

 

Bénéfice net attribuable aux actionnaires du Groupe TMX

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires du Groupe TMX s'est chiffré à 66,5 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2017, ou 1,20 $ par action ordinaire de base et 1,19 $ par action ordinaire après dilution, contre un bénéfice net de 58,3 millions de dollars, ou 1,07 $ par action ordinaire de base et après dilution, au deuxième trimestre de 2016. L'accroissement du bénéfice net au deuxième trimestre de 2017 reflète une baisse marquée des charges d'exploitation avant les charges liées au recentrage stratégique, atténuée en partie par une diminution des produits, et l'absence de charge liée au recentrage stratégique. Une diminution d'environ 2,4 millions de dollars de la charge d'impôt également été inscrite par suite d'un report rétrospectif de pertes en capital, ce qui a accru le bénéfice net dégagé au deuxième trimestre de 2017. Par ailleurs, nous avons engagé des charges financières nettes moindres au deuxième trimestre de 2017 comparativement au deuxième trimestre de 2016. Les hausses du résultat dilué par action ont été contrebalancées en partie par l'incidence de l'augmentation du nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation au cours du deuxième trimestre de 2017 par rapport au deuxième trimestre de 2016.

_______________________

1

Voir l'analyse à la rubrique Mesures supplémentaires conformes aux IFRS dans le rapport de gestion du deuxième trimestre de 2017.

2

Voir l'analyse à la rubrique Mesures supplémentaires conformes aux IFRS dans le rapport de gestion du deuxième trimestre de 2017.

3

L'information portant sur le résultat par action est fondée sur le bénéfice net attribuable aux actionnaires du Groupe TMX.

4

Voir l'analyse à la rubrique Mesures financières non conformes aux IFRS dans le rapport de gestion du deuxième trimestre de 2017.

 

Rapprochement du résultat ajusté5 par action du deuxième trimestre de 2017 et du deuxième trimestre de 2016

Le tableau qui suit présente un rapprochement du résultat par action6 et du résultat ajusté par action7:







T2 2017

T2 2016

(non audité)


De base

Dilué

De base

Dilué

Résultat par action8


1,20

$

1,19

$

1,07

$

1,07

$

Ajustements pour tenir compte de ce qui suit :











Amortissement d'immobilisations incorporelles lié aux acquisitions


0,12


0,11


0,13


0,13



Augmentation des actifs d'impôt différé résultant du report











rétrospectif de pertes en capital9


(0,04)


(0,04)


-


-



Charges liées au recentrage stratégique


-


-


0,03


0,03


Résultat ajusté par action10


1,28

$

1,26

$

1,23

$

1,23

$

Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation


55 305 850

55 785 847

54 417 173

54 425 043

 

Le résultat ajusté dilué par action est passé de 1,23 $ pour le deuxième trimestre de 2016 à 1,26 $ pour le deuxième trimestre de 2017, en progression de 2 %. Cette hausse du résultat ajusté dilué par action s'explique par la diminution considérable des charges d'exploitation avant les charges liées au recentrage stratégique, exclusion faite de l'amortissement d'immobilisations incorporelles lié aux acquisitions, ce qui a été neutralisé en partie par le repli des produits. En outre, nous avons engagé des charges financières nettes moins élevées au deuxième trimestre de 2017 qu'au deuxième trimestre de 2016. Ces augmentations ont été atténuées en partie par l'incidence d'une hausse du nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation au cours du deuxième trimestre de 2017 par rapport au deuxième trimestre de 2016.

________________________

5

Voir l'analyse à la rubrique Mesures financières non conformes aux IFRS dans le rapport de gestion du deuxième trimestre de 2017.

6

L'information portant sur le résultat par action est fondée sur le bénéfice net attribuable aux actionnaires du Groupe TMX.

7

Voir l'analyse à la rubrique Mesures financières non conformes aux IFRS dans le rapport de gestion du deuxième trimestre de 2017.

8

L'information portant sur le résultat par action est fondée sur le bénéfice net attribuable aux actionnaires du Groupe TMX.

9

Se rapportant à Razor Risk.

10

Voir l'analyse à la rubrique Mesures financières non conformes aux IFRS dans le rapport de gestion du deuxième trimestre de 2017.

 

Produits

En 2015, nous avons entrepris un recentrage stratégique de nos activités et avons revu l'information de nos secteurs d'exploitation pour l'exercice clos le 31 décembre 2015. Au quatrième trimestre de 2016, nous avons de nouveau revu nos activités et l'information présentée à l'égard de notre secteur d'exploitation Marchés efficients. Ce secteur a été réparti entre les secteurs Négociation et compensation de titres de participation et de titres à revenu fixe et Négociation et compensation de produits énergétiques. À compter du quatrième trimestre de 2016, nous présentons les produits dans les catégories suivantes :

  • Formation de capital

  • Négociation et compensation de titres de participation et de titres à revenu fixe

  • Négociation et compensation de dérivés

  • Négociation et compensation de produits énergétiques

  • Perspectives sur le marché

  • Autres (incluant les Solutions de marché, secteur antérieurement inclus dans le secteur Marchés efficients)

Les résultats du deuxième trimestre de 2016 ont été retraités pour les rendre conformes à cette nouvelle structure.







(en millions de dollars)


T2 2017

T2 2016

Augmentation
(diminution)
en dollars

Augmentation
(diminution)
en pourcentage

Formation de capital


51,6

$

51,8

$

(0,2)

$

0

%

Négociation et compensation de titres de participation










et de titres à revenu fixe


46,7


44,6


2,1


5

%

Négociation et compensation de dérivés


31,4


30,4


1,0


3

%

Négociation et compensation de produits énergétiques


14,9


14,4


0,5


3

%

Perspectives sur le marché


46,9


52,7


(5,8)


(11)

%

Autres


(1,2)


0,7


(1,9)


(271)

%



190,3

$

194,6

$

(4,3)

$

(2)

%

 

Les produits se sont chiffrés à 190,3 millions de dollars au deuxième trimestre de 2017, en baisse de 4,3 millions de dollars, ou de 2 %, contre 194,6 millions de dollars au deuxième trimestre de 2016, ce qui est en grande partie attribuable au repli des produits tirés du secteur Perspectives sur le marché en raison d'une diminution de 2,1 millions de dollars des produits de Razor Risk (entreprise vendue le 31 décembre 2016) et de 4,4 millions de dollars des produits de TMX Atrium (entreprise vendue le 30 avril 2017). Les produits dégagés au deuxième trimestre de 2017 ont progressé de 3 % par rapport à ceux du deuxième trimestre de 2016, exclusion faite de Razor Risk et de TMX Atrium et de l'incidence nette de 3,4 millions de dollars de la déconsolidation de BOX (à compter du 1er juillet 2016). La baisse des produits du secteur Autres découle également en grande partie de la comptabilisation d'un montant plus élevé de pertes nettes de change sur les actifs monétaires nets libellés en dollars américains et dans une monnaie autre que le dollar canadien au deuxième trimestre de 2017 comparativement au deuxième trimestre de 2016. Ces diminutions des produits ont été quelque peu atténuées par les hausses des produits tirés de la négociation de titres à revenu fixe et des produits générés par La Caisse canadienne de dépôt de valeurs (la « CDS »), des produits tirés de la négociation et de la compensation de dérivés de la Bourse de Montréal (la « MX ») et de la Corporation canadienne de compensation de produits dérivés (la « CDCC ») ainsi que des produits tirés de la négociation et de la compensation de produits énergétiques.

Charges d'exploitation avant les charges liées au recentrage stratégique







(en millions de dollars)


T2 2017

T2 2016

(Diminution)
en dollars

(Diminution)
en pourcentage

Rémunération et avantages


47,9

$

49,8

$

(1,9)

$

(4)

%

Systèmes d'information et de négociation


15,0


18,5


(3,5)


(19)

%

Frais de vente et charges générales et administratives


21,3


23,1


(1,8)


(8)

%

Amortissements des immobilisations










corporelles et incorporelles


14,5


15,5


(1,0)


(6)

%



98,7

$

106,9

$

(8,2)

$

(8)

%

 

Les charges d'exploitation avant les charges liées au recentrage stratégique se sont établies à 98,7 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2017, en recul de 8,2 millions de dollars, ou de 8 %, par rapport à celles de 106,9 millions de dollars inscrites au deuxième trimestre de 2016. Les charges liées à Razor Risk et à TMX Atrium ont diminué d'environ 3,5 millions de dollars et d'environ 5,5 millions de dollars, respectivement, et les coûts au titre de la rémunération et des avantages (y compris les charges au titre des régimes incitatifs liés au rendement destinés aux employés) ont été réduits d'environ 3,1 millions de dollars relativement à notre initiative de recentrage stratégique. Depuis le 1er juillet 2016, nous excluons les charges d'exploitation liées à BOX puisque nous avons cessé de consolider les résultats d'exploitation de BOX, ce qui a donné lieu à une réduction nette d'environ 3,5 millions de dollars. Ces réductions des charges ont été neutralisées en partie par l'accroissement d'environ 4,1 millions de dollars des charges au titre des régimes incitatifs liés au rendement destinés aux employés et des indemnités de départ (non prises en compte dans les charges liées au recentrage stratégique). Par ailleurs, il y a eu une radiation de charges de 0,8 million de dollars se rapportant à des produits abandonnés de même qu'une augmentation des charges à l'égard des systèmes d'information et de négociation au deuxième trimestre de 2017.

Informations supplémentaires

Charge d'impôt sur le résultat et taux d'impôt effectif




Charge d'impôt sur le résultat (en millions de dollars)


Taux d'impôt effectif (en pourcentage)

T2 2017

T2 2016


T2 2017

T2 2016

19,8

$

20,6

$


23

%

26

%










 

  • Au cours du deuxième trimestre de 2017, nous avons reporté rétrospectivement des pertes en capital se rapportant à la vente de Razor Risk (entreprise vendue le 31 décembre 2016) en diminution des gains en capital réalisés à la vente de PC Bond en 2013. Par conséquent, la charge d'impôt sur le résultat a diminué d'environ 2,4 millions de dollars au deuxième trimestre de 2017, ce qui a réduit notre taux d'impôt effectif.

  • Compte non tenu de l'incidence de l'élément indiqué ci-dessus, le taux d'impôt effectif du deuxième trimestre de 2017 se serait établi à environ 26 %, ce qui cadre avec celui du deuxième trimestre de 2016.

Comparaison du semestre clos le 30 juin 2017 et du semestre clos le 30 juin 2016

L'information qui suit porte sur les états financiers du Groupe TMX pour le semestre clos le 30 juin 2017 comparativement au semestre clos le 30 juin 2016.






(en millions de dollars, sauf les montants par action)

Semestre clos le
30 juin 2017

Semestre clos le
30 juin 2016

Augmentation
(diminution)
en dollars

Augmentation
(diminution)
en pourcentage

Produits

376,4

$

372,3

$

4,1

$

1

%

Charges d'exploitation avant les charges liées au









recentrage stratégique

203,4


213,6


(10,2)


(5)

%

Bénéfice d'exploitation avant les charges liées au









recentrage stratégique11

173,0


158,7


14,3


9

%

Charges liées au recentrage stratégique

0,0


3,3


(3,3)


(100)

%

Bénéfice d'exploitation12

173,0


155,4


17,6


11

%

Bénéfice net attribuable aux actionnaires du Groupe TMX

113,8


104,6


9,2


9

%

Résultat par action13










De base

2,06


1,92


0,14


7

%


Diluée

2,04


1,92


0,12


6

%

Résultat ajusté par action14










De base

2,40


2,22


0,18


8

%


Dilué                                                

2,38


2,22


0,16


7

%

Entrées de trésorerie liées aux activités d'exploitation

153,8


153,8


0,0


0

%

 

Bénéfice net attribuable aux actionnaires du Groupe TMX

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires du Groupe TMX s'est chiffré à 113,8 millions de dollars pour le premier semestre de 2017, ou 2,06 $ par action ordinaire de base et 2,04 $ par action ordinaire après dilution, contre un bénéfice net de 104,6 millions de dollars, ou 1,92 $ par action ordinaire de base et après dilution, au premier semestre de 2016. L'accroissement du bénéfice net au premier semestre de 2017 reflète une hausse des produits, une baisse marquée des charges d'exploitation avant les charges liées au recentrage stratégique et l'absence de charge liée au recentrage stratégique. La charge d'impôt sur le résultat a également diminué d'environ 2,4 millions de dollars par suite d'un report rétrospectif de pertes en capital, ce qui a accru le bénéfice net dégagé au premier semestre de 2017. En outre, nous avons engagé des charges financières nettes moins élevées au premier semestre de 2017 comparativement au premier semestre de 2016. Ces accroissements ont été en partie contrebalancés par un ajustement hors trésorerie de l'impôt de 2,9 millions de dollars au titre de la radiation d'actifs d'impôt différé et par une charge de dépréciation hors trésorerie de 4,8 millions de dollars, les deux montants se rapportant à TMX Atrium. L'augmentation du nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation au cours du premier semestre de 2017 par rapport au premier semestre de 2016 a également eu une incidence défavorable sur le résultat de base et dilué par action.

________________________

11

Voir l'analyse à la rubrique Mesures supplémentaires conformes aux IFRS dans le rapport de gestion du deuxième trimestre de 2017.

12

Voir l'analyse à la rubrique Mesures supplémentaires conformes aux IFRS dans le rapport de gestion du deuxième trimestre de 2017.

13

L'information portant sur le résultat par action est fondée sur le bénéfice net attribuable aux actionnaires du Groupe TMX.

14

Voir l'analyse à la rubrique Mesures financières non conformes aux IFRS dans le rapport de gestion du deuxième trimestre de 2017.

 

Rapprochement du résultat ajusté par action du semestre clos le 30 juin 2017 et du semestre clos le 30 juin 201615

Le tableau qui suit présente un rapprochement du résultat par action et du résultat ajusté par action :





Semestre clos le 30 juin 2017

Semestre clos le 30 juin 2016

(non audité)

De base

Dilué

De base

Dilué

Résultat par action

2,06

$

2,04

$

1,92

$

1,92

$

Ajustements pour tenir compte de ce qui suit :










Amortissement d'immobilisations incorporelles lié aux acquisitions

0,24


0,24


0,26


0,26



Charges liées au recentrage stratégique

-


-


0,04


0,04



Augmentation des actifs d'impôt différé résultant du report










rétrospectif de pertes en capital16

(0,04)


(0,04)


-


-



Charges de dépréciation hors trésorerie17

0,09


0,09


-


-



Radiation d'actifs d'impôt différé18

0,05


0,05


-


-











Résultat ajusté par action

2,40

$

2,38

$

2,22

$

2,22

$

Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation

55 214 060

55 701 940

54 404 783

54 420 522

 

Le résultat ajusté dilué par action est passé de 2,22 $ pour le premier semestre de 2016 à 2,38 $ pour le premier semestre de 2017, en progression de 7 %. Cette hausse du résultat ajusté dilué par action s'explique par l'accroissement des produits et par la diminution marquée des charges d'exploitation avant les charges liées au recentrage stratégique, exclusion faite de l'amortissement d'immobilisations incorporelles lié aux acquisitions. En outre, nous avons engagé des charges financières nettes moins élevées au premier semestre de 2017 qu'au premier semestre de 2016. L'augmentation du résultat de base et dilué par action a été atténuée en partie par l'incidence d'une hausse du nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation au cours du premier semestre de 2017 par rapport au premier semestre de 2016.

_______________________

15

Le résultat ajusté par action est une mesure non conforme aux IFRS. Voir l'analyse à la rubrique Mesures financières non conformes aux IFRS dans le rapport de gestion du deuxième trimestre de 2017. L'information portant sur le résultat par action est fondée sur le bénéfice net attribuable aux actionnaires du Groupe TMX.

16

Se rapportant à Razor Risk.

17

Se rapportant à TMX Atrium.

18

Se rapportant au réseau sans fil de TMX Atrium.

 

Produits

Les résultats du semestre clos le 30 juin 2016 ont été retraités pour les rendre conformes à la nouvelle structure décrite plus haut.






(en millions de dollars)

Semestre clos le
30 juin 2017

Semestre clos le
30 juin 2016

Augmentation
(diminution)
en dollars

Augmentation
(diminution)
en pourcentage

Formation de capital

96,4

$

90,4

$

6,0

$

7

%

Négociation et compensation de titres de participation









et de titres à revenu fixe

94,9


87,7


7,2


8

%

Négociation et compensation de dérivés

59,5


61,9


(2,4)


(4)

%

Négociation et compensation de produits énergétiques

29,1


28,8


0,3


1

%

Perspectives sur le marché

97,9


104,4


(6,5)


(6)

%

Autres

(1,4)


(0,9)


(0,5)


(56)

%


376,4

$

372,3

$

4,1

$

1

%

 

Les produits se sont chiffrés à 376,4 millions de dollars au premier semestre de 2017, en hausse de 4,1 millions de dollars, ou de 1 %, contre 372,3 millions de dollars au premier semestre de 2016. Les produits des secteurs Formation de capital, Négociation et compensation de titres de participation et de titres à revenu fixe et Négociation et compensation de produits énergétiques ont augmenté, ce qui a été contrebalancé par une baisse des produits du secteur Négociation et compensation de dérivés par suite de la déconsolidation de BOX et par une baisse des produits du secteur Perspectives sur le marché, ce qui reflète une diminution de 2,7 millions de dollars des produits tirés de Razor Risk (entreprise vendue le 31 décembre 2016) et de 4,6 millions de dollars des produits tirés de TMX Atrium (entreprise vendue le 30 avril 2017). Exclusion faite de Razor Risk et de TMX Atrium et de l'incidence nette de 6,5 millions de dollars de la déconsolidation de BOX (à compter du 1er juillet 2016), les produits ont progressé de 5 % au premier semestre de 2017 par rapport au premier semestre de 2016. La baisse des produits du secteur Autres s'explique en majeure partie par le reclassement des produits tirés de l'entité réglementaire de BOX, soit du secteur Autres au secteur Négociation et compensation de dérivés, depuis le 1er juillet 2016, ce qui a été compensé en partie par une hausse découlant de la comptabilisation d'un montant moins élevé de pertes nettes de change sur les actifs monétaires nets libellés en dollars américains et dans une monnaie autre que le dollar canadien au premier semestre de 2017 comparativement au premier semestre de 2016.

Charges d'exploitation avant les charges liées au recentrage stratégique






(en millions de dollars)

Semestre clos le
30 juin 2017

Semestre clos le
30 juin 2016

(Diminution)
en dollars

(Diminution)
en pourcentage

Rémunération et avantages

99,4

$

102,3

$

(2,9)

$

(3)

%

Systèmes d'information et de négociation

33,0


36,6


(3,6)


(10)

%

Frais de vente et charges générales et administratives

41,6


43,6


(2,0)


(5)

%

Amortissements des immobilisations corporelles









et incorporelles

29,4


31,1


(1,7)


(5)

%


203,4

$

213,6

$

(10,2)

$

(5)

%

 

Les charges d'exploitation avant les charges liées au recentrage stratégique se sont établies à 203,4 millions de dollars pour le premier semestre de 2017, en recul de 10,2 millions de dollars, ou de 5 %, par rapport à celles de 213,6 millions de dollars inscrites au premier semestre de 2016. Les coûts au titre de la rémunération et des avantages (y compris les charges au titre des régimes incitatifs liés au rendement destinés aux employés) ont été réduits d'environ 6,3 millions de dollars relativement à notre initiative de recentrage stratégique, et les charges liées à Razor Risk (entreprise vendue le 31 décembre 2016) et à TMX Atrium (entreprise vendue le 30 avril 2017) ont diminué d'environ 7,0 millions de dollars et d'environ 5,8 millions de dollars, respectivement. Depuis le 1er juillet 2016, nous excluons les charges d'exploitation liées à BOX puisque nous avons cessé de consolider les résultats d'exploitation de BOX, qui se sont élevés approximativement à 7,6 millions de dollars au premier semestre de 2016. Ces réductions des charges ont été neutralisées en partie par l'accroissement d'environ 9,7 millions de dollars des charges au titre des régimes incitatifs liés au rendement destinés aux employés et des indemnités de départ (non prises en compte dans les charges liées au recentrage stratégique). Par ailleurs, il y a eu des indemnités de résiliation de contrat exceptionnelles de 0,8 million de dollars, une radiation de charges de 0,8 million de dollars se rapportant à des produits abandonnés de même qu'une augmentation des charges à l'égard des systèmes d'information et de négociation au premier semestre de 2017.

Informations supplémentaires

Charges de dépréciation







(en millions de dollars)


Semestre clos le
30 juin 2017

Semestre clos le
30 juin 2016

Augmentation
en dollars

Augmentation
en pourcentage



4,8

$

0,0

$

4,8

$

s. o.










 

  • Au premier trimestre de 2017, nous avons déterminé que la juste valeur de TMX Atrium était inférieure à sa valeur comptable, ce qui a donné lieu à une charge de dépréciation se rapportant à la radiation de goodwill. En février 2017, nous avons conclu une entente de vente de TMX Atrium. L'opération a été menée à terme le 30 avril 2017 (voir la rubrique INITIATIVES ET RÉALISATIONS ‐ Perspectives sur le marché dans notre rapport de gestion du deuxième trimestre de 2017) et aucun montant notable de profit ou de perte n'a été inscrit pour le deuxième trimestre de 2017.

Charge d'impôt sur le résultat et taux d'impôt effectif



Charge d'impôt sur le résultat (en millions de dollars)

Taux d'impôt effectif (en pourcentage)

Semestre clos le 30 juin
2017

Semestre clos le 30 juin

2016

Semestre clos le 30 juin
2017

Semestre clos le 30 juin
2016

43,5

$

37,7

$

28

%

27

%

 

  • Compte non tenu des ajustements, lesquels se rapportent principalement aux éléments indiqués ci-dessous, le taux d'impôt effectif du premier semestre de 2017 se serait établi à environ 27 %, ce qui cadre avec celui du premier semestre de 2016.

  • Au cours du premier semestre de 2017, nous avons radié des actifs d'impôt différé de 2,9 millions de dollars se rapportant à TMX Atrium, ce qui a accru notre taux d'impôt effectif et la charge d'impôt sur le résultat.

  • Au cours du premier semestre de 2017, nous avons engagé des charges de dépréciation hors trésorerie de 4,8 millions de dollars se rapportant à TMX Atrium, ce qui a également eu pour effet d'augmenter notre taux d'impôt effectif.

  • En compensation de ces ajustements, au cours du premier semestre de 2017, nous avons reporté rétrospectivement des pertes en capital se rapportant à la vente de Razor Risk (entreprise vendue le 31 décembre 2016) en diminution des gains en capital réalisés à la vente de PC Bond en 2013. Par conséquent, la charge d'impôt sur le résultat a diminué d'environ 2,4 millions de dollars, ce qui a réduit notre taux d'impôt effectif.

PRATIQUE DE GOUVERNANCE À L'ÉGARD DES ÉTATS FINANCIERS

Le comité des finances et de l'audit du conseil d'administration du Groupe TMX (le « conseil ») a passé en revue le présent communiqué de presse ainsi que les états financiers intermédiaires consolidés résumés non audités du deuxième trimestre de 2017 et le rapport de gestion connexe, et il a recommandé que le conseil d'administration les approuve. Les états financiers consolidés résumés non audités du deuxième trimestre de 2017, le rapport de gestion s'y rapportant et le contenu du présent communiqué de presse ont été approuvés par tous les membres du conseil d'administration suivant leur examen.

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

Nos états financiers intermédiaires consolidés résumés non audités du deuxième trimestre de 2017 sont établis en conformité avec les IFRS et sont présentés en dollars canadiens, sauf indication contraire. Les mesures financières comprises dans le rapport de gestion et le présent communiqué de presse sont fondées sur des états financiers qui ont été préparés conformément aux IFRS, sauf indication contraire, et sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

ACCÈS AUX DOCUMENTS TRIMESTRIELS

Le Groupe TMX a déposé ses états financiers intermédiaires consolidés résumés non audités du deuxième trimestre de 2017 et son rapport de gestion auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières. Ces documents sont disponibles à l'adresse www.sedar.com ou sur le site Web du Groupe TMX, à l'adresse www.tmx.com. Ce communiqué de presse ne reprend pas les renseignements figurant sur le site Web. En outre, il sera possible d'obtenir sans frais des exemplaires de ces documents en communiquant avec l'équipe des relations avec les investisseurs du Groupe TMX par téléphone, au 416 947-4277, ou par courriel, à ="https://prnnj3-irisxe11.prnewswire.local/Users/Serenity/AppData/Local/Microsoft/Windows/Temporary%20Internet%20Files/Content.Outlook/277OAI28/TMXshareholder@tmx.com" rel="nofollow" target="_blank">TMXshareholder@tmx.com.

MISE EN GARDE CONCERNANT L'INFORMATION PROSPECTIVE

Le présent communiqué de presse du Groupe TMX renferme de l'« information prospective » (au sens attribué à ce terme dans la législation en valeurs mobilières canadienne applicable) qui est fondée sur des attentes, des hypothèses, des estimations, des prévisions et d'autres facteurs que la direction estime pertinents en date du présent communiqué de presse. On reconnaît souvent, mais pas toujours, l'information prospective à l'emploi de termes et d'expressions de nature prospective comme « prévoir », « s'attendre à », « budgéter », « planifier », « viser », « estimer », « avoir l'intention de », ou « croire », ou des variantes de ces termes et expressions ou leur forme négative ou des déclarations selon lesquelles certaines mesures ou certains événements ou résultats « peuvent », « devraient », « pourraient » ou « pourront », ou non, être prises, survenir ou se matérialiser. De par sa nature, l'information prospective exige que nous formulions des hypothèses et est exposée à des risques et à des incertitudes d'importance en raison desquels nos attentes, nos conclusions et nos hypothèses pourraient se révéler inexactes.

L'information prospective contenue dans le présent communiqué de presse comprend notamment les énoncés portant sur les réductions de coûts, les charges liées au recentrage stratégique et l'initiative d'intégration d'entreprises du Groupe TMX, d'autres facteurs relatifs aux bourses de valeurs, de produits dérivés et de contrats de produits énergétiques et aux chambres de compensation ainsi qu'à l'entreprise, aux objectifs et aux priorités stratégiques, à la conjoncture du marché, aux tarifs, aux projets de nature technologique et à d'autres initiatives, ainsi qu'aux résultats financiers ou à la situation financière, aux activités et aux perspectives du Groupe TMX, qui comportent des risques et des incertitudes d'importance. Ces risques incluent la concurrence d'autres bourses ou marchés, y compris les systèmes de négociation parallèles et les nouvelles technologies, à l'échelle nationale ou internationale; la dépendance à l'égard de l'économie canadienne; les répercussions défavorables sur nos résultats de la conjoncture ou de l'incertitude entourant l'économie mondiale, notamment les modifications aux cycles commerciaux qui ont une incidence sur notre secteur; l'incapacité de recruter et de maintenir en poste du personnel qualifié; des facteurs géopolitiques et autres qui pourraient entraîner une interruption des activités; la dépendance à l'égard de la technologie de l'information; la vulnérabilité de nos réseaux et des fournisseurs de services tiers à l'égard des risques de sécurité, notamment des cyberattaques; l'incapacité de formuler ou de mettre en œuvre nos stratégies; les contraintes imposées par la réglementation; les contraintes imposées en raison de notre niveau d'endettement; les risques liés aux litiges ou à d'autres procédures; la dépendance envers une clientèle suffisante; l'incapacité d'élaborer, de commercialiser ou de faire accepter de nouveaux produits; l'incapacité d'intégrer les entreprises acquises de manière à atteindre les objectifs économiques prévus ou de nous dessaisir d'activités moins rentables de manière efficace; le risque de change; l'incidence défavorable de nouvelles activités commerciales; l'incapacité de répondre à nos besoins de trésorerie en raison de notre structure de société de portefeuille et des restrictions applicables au versement de dividendes; la dépendance envers des fournisseurs tiers de produits et de services; la dépendance des activités de négociation à l'égard d'un petit nombre de clients; les risques liés à nos activités de compensation; les défis de l'expansion internationale; les restrictions sur la propriété d'actions ordinaires du Groupe TMX; notre incapacité éventuelle de protéger la propriété intellectuelle; les répercussions défavorables d'un événement de marché systémique sur certaines de nos activités; les risques liés au crédit des clients; le fait que les structures de coûts sont largement fixes; l'incapacité de réaliser des réductions de coûts selon les montants ou le calendrier prévu; la dépendance à l'égard du niveau d'activité boursière qui échappe à notre volonté; les contraintes réglementaires qui s'appliquent aux activités du Groupe TMX et de ses filiales réglementées, les coûts relatifs aux services de compensation et de dépôt, les volumes de négociation (qui pourraient être supérieurs ou inférieurs aux prévisions) et les produits; les niveaux futurs des produits, qui pourraient être moins importants que prévu, ou les coûts, qui pourraient être plus importants que prévu.

L'information prospective est fondée sur un certain nombre d'hypothèses qui peuvent se révéler inexactes, notamment les hypothèses relatives à la capacité du Groupe TMX de soutenir la concurrence mondiale et régionale; la conjoncture économique et commerciale en général; les cours de change (notamment les estimations du cours de change entre le dollar américain et le dollar canadien); les prix des marchandises; le niveau des opérations et de l'activité sur les marchés et particulièrement le niveau des opérations sur les principaux produits du Groupe TMX; les activités d'expansion, de marketing et de vente; la disponibilité continue de financement à des conditions acceptables pour des initiatives futures; les niveaux de productivité du Groupe TMX, de même que ceux de ses concurrents; la concurrence sur le marché; les activités de recherche et de développement; la capacité de lancer avec succès de nouveaux produits et leur acceptation par les clients; le lancement réussi de diverses ressources et capacités technologiques; l'incidence de divers règlements sur le Groupe TMX et ses clients; le maintien de bonnes relations entre le Groupe TMX et son personnel, et la durée de toute interruption de travail, panne du matériel ou autre interruption importante des activités à l'un de ses établissements, à l'exception des interruptions pour entretien et autres interruptions similaires prévues.

Bien que nous estimions que des événements ou des faits subséquents pourraient nous amener à modifier notre point de vue, nous n'avons nullement l'intention de mettre à jour la présente information prospective, à moins que la législation en valeurs mobilières applicable ne nous y oblige. Il ne faut pas se fier à la présente information prospective comme s'il s'agissait de notre avis à une date postérieure à celle du présent communiqué de presse. Nous avons tenté de répertorier les facteurs importants susceptibles de faire différer sensiblement les mesures, événements ou résultats réels de ceux qui sont actuellement présentés dans l'information prospective. Toutefois, il peut exister d'autres facteurs pouvant faire différer sensiblement les mesures, événements ou résultats de ceux qui sont actuellement prévus, estimés ou attendus. Rien ne garantit que l'information prospective se révélera exacte, étant donné que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces énoncés. Par conséquent, le lecteur ne doit pas se fier outre mesure à l'information prospective. La liste des facteurs susceptibles d'avoir une incidence sur nous ne se veut pas exhaustive. La rubrique Risques et incertitudes du rapport de gestion annuel de 2016 contient une description des facteurs de risque susmentionnés.

À propos du Groupe TMX (TSX : X)

Les filiales principales du Groupe TMX exploitent des marchés au comptant, des marchés dérivés et des chambres de compensation couvrant de multiples catégories d'actifs, dont les actions, les titres à revenu fixe et les produits énergétiques. La Bourse de Toronto, la Bourse de croissance TSX, la Bourse Alpha TSX, La Caisse canadienne de dépôt de valeurs, la Bourse de Montréal, la Corporation canadienne de compensation de produits dérivés, NGX, Shorcan, Shorcan Energy Brokers, AgriClear et d'autres sociétés du Groupe TMX offrent des marchés d'inscription, des marchés de négociation, des mécanismes de compensation, des services de dépôt, des produits d'information et d'autres services à la communauté financière mondiale. Le Groupe TMX a son siège social à Toronto et des bureaux dans l'ensemble du Canada (Montréal, Calgary et Vancouver), dans des marchés clés des États-Unis (New York et Houston), ainsi qu'à Londres, à Pékin et à Singapour. Pour en savoir plus sur le Groupe TMX, visitez le http://www.tmx.com. Suivez le Groupe TMX sur Twitter, à @TMXGroup.

Conférence téléphonique / Webdiffusion audio

Le Groupe TMX tiendra une conférence téléphonique, qui sera aussi diffusée sur le Web, afin de discuter des résultats financiers du deuxième trimestre de 2017.

Horaire : de 8 h à 9 h HE, le jeudi 10 août 2017

Les participants à la conférence téléphonique sont priés de téléphoner au numéro suivant au moins 15 minutes avant le début de la conférence.

La webdiffusion audio de la conférence sera aussi disponible sur le site Web du Groupe TMX au www.tmx.com, sous l'onglet Investisseurs.

Conférence téléphonique : 647 427-7450 ou 1 888 231-8191

Enregistrement : 416 849-0833 ou 1 855 859-2056

Le code d'accès pour l'enregistrement est 52272683.

SOURCE Groupe TMX Limitée

Renseignements : Catherine Kee, Gestionnaire, Communications d'entreprise, Groupe TMX, 416 814-8834, catherine.kee@tmx.com; Amanda Tang, Gestionnaire, Relations avec les investisseurs, Groupe TMX, 416 947-4787, amanda.tang@tmx.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.