Grève dans la construction - Après des semaines d'improvisation et deux semaines de grève, ce conflit coûte 1 milliard de dollars par semaine à l'économie du Québec et aux familles québécoises

QUÉBEC, le 25 juin 2013 /CNW Telbec/ - À la suite de l'annonce de la nomination d'un médiateur spécial pour dénouer l'impasse qui persiste à certaines tables de négociations, le chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Philippe Couillard, et le député de Chomedey et porte-parole de l'opposition officielle en matière de Travail, Guy Ouellette, constatent qu'encore une fois, l'improvisation du gouvernement du Parti Québécois quant à la gestion des affaires de l'État coûte cher aux Québécois.

« Depuis plusieurs semaines, nous demandons au gouvernement de prévoir un scénario visant à éviter la grève de le secteur de la construction. La semaine dernière, nous avons proposé la nomination d'un médiateur spécial doté d'un mandat limité dans le temps. Au terme de cet échéancier, nous proposions l'adoption d'une loi spéciale, car les effets de cette grève sont néfastes pour l'économie du Québec, la création d'emplois ainsi que pour la population québécoise. La première ministre a attendu des semaines pour intervenir et pendant ce temps, les coûts s'élèvent à 1 milliard de dollars par semaine. Cet épisode s'ajoute a une série de cafouillages qui ont caractérisé ce gouvernement et aujourd'hui, après 10 mois, le verdict est maintenant clair : ce gouvernement n'était pas prêt à diriger le Québec », a affirmé monsieur Couillard.

« Depuis plusieurs jours, nous proposons des moyens pour accélérer cette négociation afin que les travailleurs puissent retourner sur les chantiers et que les impacts économiques de ce conflit soient les plus limités possibles. Le gouvernement du Parti Québécois a rejeté toutes les solutions que nous proposions et maintenant, au lieu de prendre ses responsabilités, il justifie son réveil tardif par un appel à la négociation. Les Québécois ne sont pas dupes et il est maintenant temps que ce gouvernement cesse ses tergiversations et agissent dans l'intérêt de la population qui, par ses impôts et taxes, financent une grande majorité des projets liés à la construction », a ajouté monsieur Ouellette.

SOURCE : Parti libéral du Québec

Renseignements :

Harold Fortin
Attaché de presse
Chef du Parti libéral du Québec
fortinh@plq.org
(418) 572 - 4356

Daniel Desharnais
Directeur de cabinet adjoint et responsable des relations médias
Cabinet du chef de l'opposition officielle
418-643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.