DÉCLARATION AUX MÉDIAS - L'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes : l'adoption du projet de loi 89 marque un changement de paradigme, mais le travail n'est pas terminé

TORONTO, le 1er juin 2017 /CNW/ - Il y a cinq ans, à l'occasion des audiences publiques historiques des jeunes quittant la prise en charge tenues à l'Assemblée législative de l'Ontario, les enfants et les jeunes actuellement ou anciennement pris en charge ont exprimé leurs luttes et leurs inquiétudes relativement au système provincial de protection de l'enfance qui, bien souvent, ne les reconnaissait pas comme des individus ayant des droits ainsi que leurs propres besoins, idées et identité.

Depuis, des enfants et des jeunes de tous les systèmes d'aide ont continué à exhorter le gouvernement, les décideurs et les fournisseurs de services à entendre leurs voix afin d'assurer leur sécurité et leur bien-être, et de mettre en place les conditions nécessaires pour les aider à réaliser leur plein potentiel.

Leur courage, leur résilience et leur refus du statu quo ont incité le gouvernement à présenter en décembre 2016 le projet de loi 89, soit la Loi de 2017 sur le soutien à l'enfance, à la jeunesse et à la famille. À l'époque, le gouvernement annonçait le remplacement de la Loi de 1990 sur les services à l'enfance et à la famille comme l'inauguration d'un « changement historique ». Les enfants et les jeunes étaient remplis d'espoir, mais en y regardant de plus près, ils ont constaté, avec inquiétude, que trop de choses dépendaient de l'élaboration des politiques et règlements.

Pendant les audiences publiques - et malgré le court préavis -, les jeunes ont lancé un message fort et cohérent, proposant des améliorations au projet de loi afin d'apporter un véritable changement dans leurs vies et celles des autres. Aujourd'hui, le projet de loi 89 a franchi l'étape de la troisième lecture, et l'on nous a dit que des dispositions concernant la hausse de l'âge de protection entreront en vigueur cet automne et que la proclamation de la nouvelle Loi suivra au printemps de 2018.

Je crois que cette nouvelle Loi, sur la base de ses principes, annonce un changement de paradigme pour la province, et ce, grâce à son engagement à l'égard de la participation des enfants et des jeunes à toutes les décisions qui les touchent, de la création d'un système de services centré sur les jeunes, de la lutte contre le racisme et de la protection des droits des enfants et des jeunes.

Maintenant que l'attention du gouvernement doit passer de la législation à l'élaboration des politiques et règlements, les décideurs devront joindre la parole aux actes. Nous continuerons de faire équipe avec les enfants et les jeunes pour nous assurer qu'ils le feront. La nouvelle Loi est une promesse faite aux enfants de cette province, et nous ferons tout en notre pouvoir pour nous assurer que cette promesse est tenue et que les expériences vécues par les enfants et les jeunes correspondent aux belles paroles prêchées par cette nouvelle législation. Le travail est loin d'être terminé. »

Irwin Elman
Intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes de l'Ontario

Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

Le Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes (le Bureau de l'intervenant) relève directement de l'Assemblée législative de l'Ontario et assure une représentation indépendante aux enfants et aux jeunes, y compris les enfants ayant des besoins particuliers et les enfants des Premières Nations. L'intervenant provincial répond aux préoccupations des enfants, des jeunes et des familles qui cherchent à obtenir ou qui reçoivent des services visés par la Loi sur les services à l'enfance et à la famille et la Loi sur l'éducation (écoles provinciales et d'application). L'intervenant provincial peut cerner les problèmes systémiques touchant les enfants et les jeunes, mener des examens et fournir des programmes d'éducation et des conseils sur la défense des droits des enfants.

Le Bureau de l'intervenant peut également mener des enquêtes et faire des recommandations afin d'améliorer les services des sociétés d'aide à l'enfance et des titulaires de permis d'un foyer si une société d'aide à l'enfance est l'agence de placement.

Le Bureau est guidé par les principes de la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies et croit fermement à l'engagement des jeunes. Pour en apprendre davantage, consultez le site www.provincialadvocate.on.ca. Pour obtenir des mises à jour, lisez le blogue de l'intervenant et suivez-nous sur Twitter et Facebook.

SOURCE Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

Renseignements : Relations avec les médias : Akihiko Tse, coordonnateur, Relations avec les médias et communications, 416 325-5994, akihiko.tse@provincialadvocate.on.ca, Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

LIENS CONNEXES
http://provincialadvocate.on.ca

Profil de l'entreprise

Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.