De plus en plus de recherches démontrent pourquoi les adolescents pourraient courir un plus grand risque de noyade

En tenant compte des résultats de nouveaux sondages, la Société de sauvetage met en garde les parents et elle offre la formation Nager pour survivre+MD

TORONTO, le 24 juin 2013 /CNW/ - Il n'est pas rare pour les parents de rester perplexe de temps à autre devant le comportement de leurs adolescents, et de plus en plus de recherches sur le cerveau des adolescents permettent aux experts de comprendre que la physiologie du cerveau des adolescents les poussent à participer à des activités qui offrent des sensations fortes ou à avoir un comportement dangereux.

La Société de sauvetage porte une attention particulière à ce domaine d'étude alors qu'elle continue le développement de son programme de Nager pour survivre+MD avec l'aide de fonds provenant de deux nouveaux commanditaires. Cette recherche vient appuyer le fait qu'il faut s'assurer que les adolescents possèdent des habiletés de natation et de survie, ainsi que les connaissances nécessaires, pour faire en sorte ceux-ci et que leurs amis soient en sécurité, et ce, alors que la physiologie de leur cerveau les rend plus à risque d'être impliqués dans des incidents lorsqu'ils sont près de l'eau. Le développement du programme Nager pour survivre+ est rendue possible grâce au financement du programme de collectivités en sécurité de la TransCanada Corporation et de PPL Aquatic, Fitness & Spa Group.

« Ce domaine d'étude est extrêmement important puisque nous tentons constamment de trouver des façons de réduire le risque de noyade, plus particulièrement chez les personnes les plus à risque. », explique Barbara Byers, directrice du programme d'éducation du public pour la Société de sauvetage. « Les personnes âgées de 18 à 24 ans, et qui sont à la recherche de sensations fortes, continuent d'avoir le plus haut taux de décès reliés à l'eau, et ce, tout groupe d'âge confondu au Canada avec 2,2 décès par tranche de 100 000 personnes. La bonne nouvelle est que nous pouvons faire quelque chose. Nager pour survivre+ vise le développement des habiletés de natation et de survie chez les préadolescents, afin de les garder en sécurité au cours de leur adolescence et au début de leur vie d'adulte. »

« Nous savons que lorsque nos enfants entament leur adolescence, ils obtiennent plus de liberté et d'indépendance, ils passent plus de temps avec leurs amis et ils prennent des décisions dans un environnement non supervisé. », explique M. Jean Clinton, professeur de clinique agrégé à la faculté de psychiatrie et de neuroscience du comportement de la McMaster University; bureau de la psychiatrie de l'enfance. « Le cerveau de l'adolescent est en train de se former. », dit M. Clinton. « La partie du cerveau qui recherche les sensations fortes se développe plus rapidement que les parties responsables des habiletés de jugement et d'inhibition des impulsions qui sont à maturité chez les adultes. »

Résultats de nouvelles recherches : Les parents contribuent significativement à la sécurité aquatique de leurs adolescents
Un récent sondage d'opinion publique de la firme Angus Reid, commandé par la Société de sauvetage, a révélé les statistiques suivantes à propos des parents d'adolescents canadiens :

  • On peut observer que 97 % d'entre eux sont confiants à propos de la capacité de leurs adolescents à rester en sécurité près de l'eau. Cependant, 47 % de ceux-ci n'ont jamais suivi de cours de natation ou ils ont suivi des cours il y a plus de cinq ans.
  • Moins de la moitié des parents (46 %) disent qu'ils ne sont pas vraiment inquiets, ou qu'ils ne sont pas inquiets du tout, en ce qui concerne la sécurité de leurs adolescents près de l'eau, et ce, malgré le fait qu'un parent sur cinq (19 %) affirme que leurs adolescents vont prendre part à des activités aquatiques non supervisées cet été, et que presque la moitié (48 %) d'entre eux disent que leurs adolescents vont participer à des activités aquatiques supervisées ou non supervisées cet été.
  • Le sondage indique également que 28 % des parents croient que leur adolescent sauterait à l'eau pour sauver un ami, si celui-ci tombait de façon inattendue dans une piscine (20 % si s'agissait d'un lac).

M. Clinton explique que ces statistiques sont particulièrement inquiétantes, puisque le cerveau des adolescents est toujours en développement. « Les adolescents doivent prendre des risques, cela fait partie de leur développement. », affirme M. Clinton. « Cependant, nous voulons qu'ils prennent des risques de façon plus sécuritaire, et c'est pourquoi les programmes comme Nager pour survivre+MD leur fournissent les habiletés nécessaires dont ils ont besoin pour prendre de meilleures décisions lorsqu'ils sont avec leurs amis. »

« Les parents savent que leurs enfants seront près de l'eau cet été, dit Byers, et même s'ils se sentent confiants de la sécurité de leurs adolescents, le fait demeure que beaucoup d'adolescents n'ont pas suivi de formation afin de rester en sécurité et que plusieurs d'entrent eux sauteraient de façon impulsive pour sauver un ami. Avec le programme Nager pour survivre+MD, la Société de sauvetage tente de montrer aux adolescents des habiletés pratiques en sauvetage qui pourront les préparer à une plus grande indépendance et liberté, tout en espérant réduire les incidents de noyade à long terme. »

« Nous remercions les organismes suivants pour leurs généreuses contributions : PPL Aquatic, Fitness & Spa Group, TransCanada Corporation et Stephanie Gaetz Keepsafe Foundation, nous sommes maintenant en mesure de développer notre programme Nager pour survivre+MD afin de rejoindre davantage d'étudiants de la 7année au cours de l'année scolaire 2013-2014, et ce, à un moment crucial de leur développement. », explique Byers. « En ciblant ainsi ce groupe d'âge, nous espérons pouvoir leur transmettre les habiletés de sécurité aquatique nécessaire dont ils ont besoin pour rester, ainsi que leurs amis, en sécurité, et ce, même après qu'ils soient devenus des adultes. »

Les statistiques finales de noyades pour la période de 2011 à 2012 ne sont toujours pas disponibles auprès des coroners en chef et des médecins légistes des provinces et des territoires. Cependant, des données provisoires collectées par la Société de sauvetage, par le biais des médias et de rapports parus sur Internet, indiquent que le nombre de noyades au Canada demeure inchangé.

À propos de la Société de sauvetage
La Société de sauvetage est un fournisseur de service à part entière de programmes, de produits et de services conçus pour prévenir la noyade. Nous sauvons des vies et nous prévenons les traumatismes reliés à l'eau par l'entremise de nos programmes de formation, de notre programme d'éducation du public Aqua BonMD, de recherches sur la prévention de la noyade, de la gestion de la sécurité aquatique et du sauvetage sportif. Chaque année au Canada, plus de 1 000 000 de Canadiens et de Canadiennes participent aux programmes de natation, de sauvetage, de sauveteurs et de leadership de la Société de sauvetage. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le www.lifesavingsociety.com.

Au sujet du sondage « Parents d'adolescents »
À partir du 28 mai jusqu'au 30 mai 2013, un sondage par Internet a eu lieu auprès de 1 011 Canadiens et Canadiennes choisies au hasard et qui avaient au moins un enfant âgé entre 13 et 17 ans et qui sont membres du forum Angus Reid. La marge d'erreur, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de +/- 3,1 %, et ce, 19 fois sur 20. Les résultats ont été statistiquement balancés en tenant compte du sexe et de la région des données du sondage, et ce, afin d'assurer un échantillon représentatif de la population adulte totale du Canada qui a au moins un enfant âgé entre 13 et 17 ans. Les erreurs observées pour ou entre les totaux sont dues à l'arrondissement des données.

SOURCE : Société de sauvetage

Renseignements :

Pour obtenir une entrevue, ou pour plus de renseignements, veuillez contacter :

Andrea Burmaster
Praxis
905-949-8255 poste 231
416-453-2218 (cellulaire)
andrea@praxispr.ca

Danielle D'Agostino
Praxis
905-949-8255 poste 233
416-525-6725 (cellulaire)
danielle@praxispr.ca

Barbara Byers
Société de sauvetage
416-490-8844
416-727-5636 (cellulaire)
barbarab@lifeguarding.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.