Crédits du budget 2013-2014 : Montréal perd encore…

MONTRÉAL, le 6 déc. 2012 /CNW Telbec/ - Les crédits que le gouvernement du Québec accordera pour la promotion et le développement de la région métropolitaine en 2013-2014 seront coupés de 10,4% par rapport à l'année précédente. Le soutien à la Ville de Montréal pour son rôle de métropole passera de 25 M$ à 17,2M$ alors que le soutien au développement économique de Montréal réduira de 35M$ à 24M$. « Montréal n'est pas que le lieu de résidence des Montréalais. Montréal est la métropole de tous les Québécoises et Québécois, le cœur économique, social et culturel du Québec. Malheureusement, le gouvernement du Québec est en train de sabrer dans le développement de sa métropole », a déclaré Richard Bergeron, chef de la 2e opposition et candidat à la mairie de Montréal.

Montréal a, dans les prochaines années, à affronter des défis de taille comme le transport collectif, l'intégration des immigrants, le développement économique, le taux de chômage, le financement de son service de police, l'itinérance et l'accès au logement. « Le taux de chômage à Montréal est de 9,5%, le pire taux de chômage au Québec après celui de la Gaspésie. L'emploi manufacturier, à lui seul, a baissé de 2005 à 2010 de 31,9%. Dans les 20 dernières années, Montréal a perdu 15 sièges sociaux. Il est malheureux de constater le retrait du gouvernement du Québec dans le développement de la région métropolitaine alors que 12,5M$ sont coupés dès l'an prochain », a affirmé Richard Bergeron.

Transport adapté

La Société de transport de Montréal (STM) a annoncé dans son budget 2013, que le transport adapté est appelé à connaître une hausse de 8,7% en 2013, ce qui porte à 116% la hausse depuis 2004. Pourtant, nous apprenons ce matin que les crédits prévus au budget 2013-2014 vont dans le sens contraire. En effet, les sommes prévues au transport adapté aux personnes handicapées pour le Québec réduiront de 14,2%, passant de 86,9M$ à 74,6M$. « Le gouvernement du Québec, qui devait prendre 100% de la responsabilité financière du transport adapté, se retire de plus en plus de cette responsabilité. Ce sont maintenant les sociétés de transport en commun qui auront à assumer cette dépense et ils n'ont pas la capacité de le faire », a expliqué Richard Bergeron.

Donner à Montréal les moyens de jouer pleinement son rôle de métropole

Montréal est la locomotive économique du Québec et a besoin, entre autres, d'une politique de consolidation et de relance de l'emploi et d'une véritable stratégie d'investissement dans les transports collectifs sur l'île de Montréal.

« Nous aurons à affronter des défis de taille. Pour faire face à ces enjeux, le nerf de la guerre, c'est l'argent. Montréal ne peut pas que continuer à augmenter les taxes municipales pour subvenir à ses besoins. Le gouvernement du Québec doit revoir le pacte fiscal avec sa métropole et accorder à Montréal des moyens supplémentaires pour se financer autres que la taxe foncière », a conclu M. Bergeron, chef de Projet Montréal. Rappelons que cet enjeu n'est pas particulier à Montréal, mais bien à l'ensemble des municipalités au Québec.

SOURCE : VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA 2E OPPOSITION

Renseignements :

Catherine Maurice
Attachée de presse de la 2e opposition
514 872-3153 / 514 601-5542
catherine.maurice@ville.montreal.qc.ca

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA 2E OPPOSITION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.