Coupures annoncées dans les universités : la FEUQ demande des engagements clairs au Ministre Duchesne

MONTRÉAL, le 5 déc. 2012 /CNW Telbec/ - Alors qu'un quotidien révélait aujourd'hui l'intention du Ministre Pierre Duchesne d'imposer des coupes de l'ordre de 140 millions dans les universités québécoises, la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) demande au Ministre de clarifier ses intentions et souligne son inquiétude face à cette mesure hâtive qui pourrait avoir des conséquences néfastes sur l'enseignement et la recherche en milieu universitaire : « Le Ministre Duchesne doit donner des consignes claires que ces coupures ne peuvent affecter la mission première des universités, soit la dispense d'enseignement, la réalisation de recherche et les services aux étudiants. Nous savons que l'argent est mal administré dans les universités, mais cela n'est pas une raison en soi pour passer le bulldozeur dans les budgets des universités. » a déclaré Martine Desjardins, présidente de la FEUQ.

En effet, la Fédération continue de mettre en doute le sous-financement des établissements d'enseignement supérieur, évalué à 620 millions par les recteurs. Pour la FEUQ, l'argent est présent dans le réseau, mais il n'est pas adéquatement administré et selon des priorités qui ne reflètent pas la mission des universités québécoises. « Nous savons qu'il y a environ 189 millions qui pourraient être épargnés dans le réseau universitaire en balisant l'augmentation de certaines dépenses qui ne sont pas liées à l'enseignement et la recherche. Mais est-ce que c'est par l'imposition hâtive de coupes dans les universités que les priorités seront recentrées sur la mission universitaire? Nous ne le croyons pas et nous pensons qu'un travail exhaustif aurait dû être fait par une commission indépendante et que les sommes dégagées devaient être gardées dans le réseau, selon les besoins et la mission des universités » a ajouté Mme. Desjardins.

La FEUQ propose la création d'une commission d'évaluation des universités du Québec (CÉUQ) qui aurait pu se pencher sur cette question. Le gouvernement du Québec, bien qu'il se soit montré favorable à l'idée de la Fédération, semble tout de même avoir pris la décision de passer outre et d'appliquer rapidement et surprenamment des compressions, alors même que les discussions au sujet du financement des universités sont prévues pour la troisième rencontre du Sommet. « Nous nous expliquons mal la décision de M. Duchesne, qui affirme d'un côté vouloir avoir une réelle discussion de fond dans le cadre du Sommet sur l'enseignement supérieur, mais qui de l'autre impose des mesures rapides qui peuvent avoir de réelles conséquences sur les universités et les étudiants. À la FEUQ, nous croyons qu'un examen en profondeur des besoins, des priorités et de l'administration des universités est plus que nécessaire; il est clair que le Ministre Duchesne met la charrue devant les bœufs avec ces coupures! » a conclu la présidente de la FEUQ, Martine Desjardins.

Depuis plus de 20 ans, la FEUQ représente les étudiantes et les étudiants universitaires du Québec. Composée de 15 associations membres et forte de plus de 125 000 membres, la FEUQ est le plus important groupe jeunesse au Québec. www.feuq.qc.ca 

SOURCE : FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements :

Yanick Grégoire, vice-président exécutif FEUQ, bureau : (514) 396-3380, Cell. : (514) 718-3381 vpe@feuq.qc.ca Twitter : @FEUQ

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.