Construction: une pétition pour faire le ménage

MONTRÉAL, le 27 nov. /CNW Telbec/ - Alors que plus de 80% des Québécois réclament une enquête publique sur la corruption dans l'industrie de la construction, le groupe "NON à la corruption" continue de faire pression sur le gouvernement. Avec plus de 4500 membres sur Facebook et 2500 signatures sur la pétition en ligne, le groupe prend de plus en plus d'importance.

"Nous invitons tous les Québécois à se joindre à nous au www.nonalacorruption.com. Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de chances d'obtenir toute la vérité sur ce scandale", d'ajouter Raphaël Melançon, un étudiant qui a fondé le groupe en octobre dernier.

Initiative citoyenne apolitique, "NON à la corruption" rassemble des Québécois de tous les horizons et de tous les partis politiques. Leur pétition officielle sera déposée à l'Assemblée nationale prochainement.

"Quand la population parle d'une seule voix, le gouvernement ne peut se permettre de faire la sourde oreille", de conclure M. Melançon.

Raphaël Melançon est disponible pour des entrevues.

SOURCE NON A LA CORRUPTION

Renseignements : Renseignements: Raphaël Melançon, (514) 444-6968, contact@nonalacorruption.com

Profil de l'entreprise

NON A LA CORRUPTION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.