Construction de nouvelles écoles - Le président de la CSPÎ invite le maire Coderre « à ne pas se traîner les pieds »

MONTRÉAL, le 13 juin 2017 /CNW Telbec/ - En réaction aux propos tenus hier par Denis Coderre, le président de la Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île (CSPÎ), Miville Boudreault, prend acte du souci exprimé par le maire de Montréal face au sort des élèves qui fréquentent les écoles de son territoire. « Enfin de l'action! Je salue l'intérêt du maire pour le scolaire et je reprends ses mots afin qu'on cesse "de se traîner les pieds" (sic) et qu'on nous fournisse de toute urgence les terrains dont nous avons grandement besoin. »

Depuis plusieurs années, la CSPÎ connait une forte augmentation du nombre de ses élèves. Bon an mal an, cette augmentation est l'équivalent de deux écoles primaires de 400 élèves. « Pour que la volonté exprimée par le maire Coderre soit davantage qu'une déclaration destinée à épater la galerie, la question des terrains est primordiale. En effet, dans certains secteurs, notre capacité à agrandir nos écoles a atteint ses limites. Pour éviter un surpeuplement nuisible à la réussite scolaire, il faut maintenant envisager la construction de nouveaux établissements. Or, en vertu de la loi, c'est aux municipalités à nous fournir les terrains et sur ce plan, nous attendons toujours les propositions de la part des autorités municipales montréalaises. »

Quant à la question de l'entretien du parc immobilier scolaire, responsabilité que réclame le maire de Montréal, le président de la CSPÎ appelle à la plus grande prudence. « Notre commission scolaire fait preuve d'une grande diligence à ce chapitre. Nos bâtiments sont sains et bien entretenus. Par ailleurs, je ne crois pas que les parents souhaitent que l'école que fréquente leur enfant ressemble à certaines rues de Montréal. Et je ne parle pas de la lourdeur coûteuse de la bureaucratie municipale. En fin de compte, toutes ces querelles de juridiction n'aident aucun élève supplémentaire à réussir », conclut M. Boudreault.

À propos de la CSPÎ

En 2017, la Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île (CSPÎ) offre ses services à quelque 44 200 élèves, dont 20 328 au secteur primaire, 10 334 au secondaire, 7 873 à la formation générale des adultes et 5 689 en formation professionnelle. Elle regroupe plus de 7 460 employés et dispose d'un budget de 370 millions $. La CSPÎ compte 40 écoles primaires, sept écoles secondaires, six écoles spécialisées (du primaire et du secondaire) pour des élèves présentant des troubles sévères d'adaptation, dix centres d'éducation des adultes (formation générale ou professionnelle), un centre de services aux entreprises et le Centre régional de formation à distance du Grand Montréal. La CSPÎ couvre une superficie de 93 kilomètres carrés, englobant les territoires de la ville de Montréal-Est et de quatre arrondissements montréalais, soit Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles, Saint-Léonard, Anjou et Montréal-Nord.

www.cspi.qc.ca

 

SOURCE Commission scolaire de la Pointe-de-l'Ile

Renseignements : Source : Yvan É. Fortin, Bureau du président et des commissaires, Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île, Téléphone : 514 642-9520, poste 19902, Cellulaire : 514 240-0048, Courriel : yvan-fortin@cspi.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.cspi.qc.ca

Profil de l'entreprise

Commission scolaire de la Pointe-de-l'Ile

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.