Conduite avec les facultés affaiblies : jusqu'à 7 000 $ pour une première condamnation, estime CAA-Québec

QUÉBEC, le 14 déc. 2012 /CNW Telbec/ - À l'approche de la période des Fêtes, CAA-Québec tient à rappeler les conséquences financières associées à la conduite avec les facultés affaiblies. Si les accidents causés dans ces circonstances causent de réels drames, les conséquences financières d'une première condamnation pour conduite en état d'ébriété sont également de nature à faire réfléchir! En effet, CAA-Québec estime qu'un individu accusé d'une première infraction en la matière s'expose à des frais de toutes sortes totalisant environ 7 000 $.

Des frais multiples…
Au fil des ans, il y a eu une évolution considérable des frais exigés et des sanctions imposées avant et après la condamnation. À titre d'exemple, depuis 2008, la durée de la suspension immédiate du permis de conduire est passée de 30 à 90 jours, et l'amende minimale est passée de 600 $ à 1 000 $. De plus, le conducteur fautif doit payer 300 $ pour prendre part à une séance d'évaluation des comportements liés à l'alcool.

Outre ces frais fixes, une condamnation pour alcool au volant a un effet considérable sur la prime d'assurance automobile privée, qui peut bondir de près de 400 % pour la première année seulement, ce qui représente en moyenne un déboursé supplémentaire de 3 000 $ pour une prime d'assurance annuelle! « On réalise peut-être mal à quel point une arrestation pour conduite avec les facultés affaiblies peut être lourde de conséquences financières pour un individu », souligne Sophie Gagnon, vice-présidente adjointe aux relations publiques et gouvernementales de CAA-Québec. « Et il ne s'agit pas seulement de régler l'amende : il faut aussi composer avec tous les inconvénients que cela suppose, dont l'interdiction de conduire pendant un an, le dossier criminel qui s'ensuit et les désagréments pour voyager à l'extérieur du pays », précise-t-elle. Il faut aussi savoir qu'en vertu du Code criminel, pour les trois premiers mois au moins, l'interdiction de conduite s'applique à tous les véhicules à moteur, qu'ils se trouvent sur la route ou ailleurs (y compris les motoneiges, les bateaux et les aéronefs).

… et divers coûts indirects
À tous ces inconvénients s'ajoutent les frais pour le remisage du véhicule, le coût d'obtention d'un nouveau permis de conduire, les frais juridiques et bien des formalités à prévoir, comme la nécessité de faire traduire le jugement pour voyager aux États-Unis, ce qui implique aussi des frais. Le tableau exhaustif des coûts qui est publié sur caaquebec.com montre l'étendue des conséquences financières possibles.

Des statistiques qui font réfléchir
L'année dernière, seulement sur le territoire de la ville de Montréal, 1 797 individus ont été arrêtés pour conduite avec les facultés affaiblies. En 2010, la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) estimait à près de 14 000 le nombre d'arrestations pour alcool au volant, au Québec. Et selon les données du bilan routier annuel de la SAAQ pour 2010, sur les 180 conducteurs décédés sur les routes qui ont été soumis à une analyse sanguine, 62 présentaient un taux d'alcoolémie supérieur à la limite permise, soit 34 % d'entre eux.

Des solutions existent!
Pour la période des Fêtes, CAA-Québec rappelle aux automobilistes qui auront consommé de l'alcool l'importance d'opter pour un service de raccompagnement tel qu'Opération Nez rouge, ou pour un service de taxi ou toute autre solution raisonnable. « Tout bien considéré, prévoir une petite partie de son budget de sortie pour revenir à la maison en sécurité représente un excellent investissement et une preuve de bon jugement », estime Mme Gagnon. Jusqu'au 31 décembre, il y a même une solution gratuite : Opération Nez Rouge. Le reste de l'année, ou quand les services d'Opération Nez Rouge ne sont pas disponibles, il faut savoir que CAA-Québec offre à ses membres un raccompagnement par année en cas d'incapacité à prendre le volant.

Rappelons que CAA-Québec, un organisme à but non lucratif fondé en 1904, offre à son 1,1 million de membres des services et privilèges dans les domaines de l'automobile, du voyage, de l'habitation et des services financiers.


SOURCE : CAA-QUEBEC

Renseignements :

Montréal 
Cédric Essiminy 
Relationniste 
514 861-7111, poste 3210 
Cell. : 514 717-4040 
cessiminy@caaquebec.com 

Québec
Philippe St-Pierre
Conseiller en communication
418 624-2424, poste 2418
Cell. : 418 580-1633
pstpierre@caaquebec.com

Profil de l'entreprise

CAA-QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.