Azimut: fort potentiel en uranium à Rae Nord et Lac Daniel appuyé par les
résultats d'échantillonnage en rainure

Symbole : AZM.Croissance TSX

LONGUEUIL, QC, le 5 nov. /CNW Telbec/ - Exploration Azimut Inc. ("Azimut") annonce des résultats positifs suite au programme d'exploration de l'été 2009 effectué sur les propriétés Rae Nord et Lac Daniel, détenues à 100% par la société, et localisées dans la région de la Baie d'Ungava au Nunavik, Québec. L'échantillonnage en rainure réalisé sur 6 des 12 zones minéralisées uranifères affleurantes a rapporté notamment les résultats suivants :

    
    - 0,11% U3O8 (2,55 livres/t) sur 20,0 m (Zone Jonas)
    - 0,16% U3O8 (3,52 livres/t) sur 8,0 m (Zone Jonas)
    - 0,22% U3O8 (4,77 livres/t) sur 8,5 m (Zone Aqpiq)
    - 0,16% U3O8 (3,62 livres/t) sur 6,0 m (Zone Aqpiq)
    

Les résultats de rainurage indiquent que des continuités raisonnables existent vis à vis des teneurs et des extensions latérales sur plusieurs des zones minéralisées échantillonnées au cours du programme. Les longueurs des rainures ont été souvent limitées par la dimension des affleurements et plusieurs des intervalles minéralisés rapportés dans ce communiqué restent ouverts. Les épaisseurs vraies des sections échantillonnées sont généralement difficiles à évaluer du fait des faibles pendages des pegmatites, mais quand observées, les épaisseurs sont au moins métriques à pluri métriques. Les principaux résultats sont listés ci-après.

Plus d'une centaine d'autres indices uranifères, identifiés antérieurement sur les propriétés, mais qui n'ont pas fait l'objet de rainurage cet été, indiquent un fort potentiel additionnel. La plupart des zones minéralisées sont liées à un système de sills pegmatitiques de grande extension et de faible pendage, mis en place près ou au contact du socle archéen et des métasédiments protérozoïques sus-jacents. Azimut contrôle ce contact géologique hautement prospectif sur plus de 70 km de long.

Ces développements, ainsi que l'implication d'AREVA sur leur propriété voisine de CAGE décrite comme "une nouvelle province uranifère", renforcent l'évaluation d'Azimut sur le potentiel de la région à devenir le prochain district uranifère du Canada.

Azimut a décidé d'entreprendre un important programme de forage au diamant sur ses propriétés dès le début de l'été prochain. Azimut considère que Rae Nord et Lac Daniel bénéficient de trois avantages stratégiques:

    
    - Les propriétés présentent un potentiel pour des ressources importantes
      accessibles à faible profondeur, avec la perspective d'exploitation à
      ciel ouvert.
    - Les propriétés sont situées à faible distance de facilités portuaires
      le long de la côte de la Baie d'Ungava, proches d'un aéroport permanent
      et d'autres infrastructures.
    - La province de Québec est une région reconnue à l'échelle mondiale
      comme étant à faible risque géopolitique, et très favorable aux
      activités d'exploration et d'exploitation.
    

Méthodologie d'échantillonnage et résultats

Les échantillons de rainures ont été prélevés à la scie à roche à partir de larges surfaces affleurantes. 58 rainures ont permis le prélèvement de 303 mètres d'échantillons répartis sur les différentes zones minéralisées comme suit: Aqpiq (123,5 m), Jonas (72,5 m ), Amittuujaq (15,0 m), Cirrus (10,2 m), North Puqila (67,0 m) et R7 (15,0 m). Chaque échantillon prélevé a, en général, un mètre de long. Des plaquettes en aluminium portant le numéro des échantillons ont été placées sur le terrain pour marquer chaque site d'échantillonnage. Ce programme d'une durée de deux semaines a été réalisé sous la supervision directe de Jean-Marc Lulin et de John Charlton, tous deux géologues avec une large expérience de l'exploration uranifère. Les échantillons ont été analysés au Saskatchewan Research Council Laboratory à Saskatoon, un laboratoire certifié ISO-IEC 17025.

Les ratios U/Th sont bons et varient généralement de 3 à 10. Les teneurs en uranium des échantillons choisis et des échantillons en rainures prélevés en surface sur des roches fraîches apparaissent bien corrélées avec la présence de cristaux d'uraninite, de faciès riches en silice et/ou de faciès riches en biotite. Cela indique que les variations des teneurs observées en surface sont principalement reliées au contenu primaire en uranium des sills pegmatitiques intrusifs. Seuls les résultats des rainurages les plus significatifs, avec des valeurs moyennes supérieures à 400 ppm U3O8, sont présentés ci-dessous. Les teneurs maximum et minimum obtenues le long de chacune de ces sections échantillonnées sont aussi présentées.

    
                                                 Teneur Max/Min
    Zone Jonas                                   (en ppm U3O8) de la rainure
    -------------------------------------------------------------------------
      983 ppm U3O8 sur 8,0 m                     2 160 / 237
           incluant 1 397 ppm U3O8 sur 5,0 m
    1 436 ppm U3O8 sur 8,0 m                     1 890 / 798
    1 926 ppm U3O8 sur 7,0 m                     3 180 / 1 171
    1 597 ppm U3O8 sur 8,0 m                     4 560 / 42
      860 ppm U3O8 sur 2,0 m                     1 340 / 380
    2 520 ppm U3O8 sur 1,0 m                     2 520
      423 ppm U3O8 sur 7,0 m                     1 280 / 99
    1 302 ppm U3O8 sur 5,0 m                     3 010 / 231
    1 368 ppm U3O8 sur 8,0 m                     2 550 / 237
           incluant 1 916 ppm U3O8 sur 5,0 m
    1 158 ppm U3O8 sur 20,0 m                    2 940 / 39
           incluant 1 346 ppm U3O8 sur 15,0 m
    

La zone cible de Jonas, préalablement délimitée en prospection de surface, a une dimension minimale de 600 m par 400 m. Les faciès portant la minéralisation uranifère ont des pendages variant faiblement vers le sud-est à modéré vers le sud-ouest. La Zone Jonas est localisée à l'extrémité nord d'une anomalie héliportée uranifère continue de 8,5 km de long.

    
                                                 Teneur Max/Min
    Zone Aqpiq                                   (en ppm U3O8) de la rainure
    -------------------------------------------------------------------------
    2 167 ppm U3O8 sur 8,5 m incluant            8 180 / 12
    5 510 ppm U3O8 sur 2,0 m
      640 ppm U3O8 sur 3,0 m                     1 260 / 312
      515 ppm U3O8 sur 5,0 m                       634 / 229
      469 ppm U3O8 sur 6,0 m                       933 / 254
      979 ppm U3O8 sur 4,0 m                     2 360 / 182
    4 910 ppm U3O8 sur 1,0 m                     4 910
      430 ppm U3O8 sur 3,0 m                       675 / 253
    1 168 ppm U3O8 sur 1,0 m                     1 168
    1 643 ppm U3O8 sur 6,0 m                     6 250 / 55
    1 038 ppm U3O8 sur 4,0 m                     1 930 / 145
    1 349 ppm U3O8 sur 2,0 m                     2 190 / 509
    

La zone cible Aqpiq, préalablement délimitée en prospection de surface, occupe une superficie minimale de 1 100 m par 350 m. A Agpiq, les corps minéralisés ont généralement un pendage subhorizontal ou faible vers l'est.

    
                                                 Teneur Max/Min
    Zone Amittuujaq                              (en ppm U3O8) de la rainure
    -------------------------------------------------------------------------
      486 ppm U3O8 sur 4,0 m                     1 220 / 99
      945 ppm U3O8 sur 4,0 m                     3 310 / 104
    

La zone cible Amittuujaq, reconnue sur une distance d'au moins 2 km, est bien corrélée à une anomalie uranifère héliportée de 5 km de long. Les pegmatites minéralisées ont un pendage faible vers l'est.

    
                                                 Teneur Max/Min
    Zone Puqila                                  (en ppm U3O8) de la rainure
    -------------------------------------------------------------------------
      446 ppm U3O8 sur 14,0 m                    1 210 / 39
           including 1 147 ppm U3O8 sur 3,0 m
      238 ppm U3O8 sur 23,0 m                      996 / 41
      521 ppm U3O8 sur 8,0 m                     1 510 / 224
    3 020 ppm U3O8 sur 1,0 m                     3 020
    

La Zone Puqila est un axe uranifère de grande extension, reconnu sur 6 km de long de façon discontinue, situé près ou au contact Archéen-Protérozoïque. L'échantillonnage en rainure a été réalisé dans la partie nord de la Zone Puqila, dénommée Puqila Nord. Ce secteur a une extension minimale de 600 m par 200 m. La minéralisation uranifère pente faiblement vers l'est.

Les propriétés Rae Nord et Lac Daniel totalisent 2 825 claims et 1 267 km2 et couvrent un territoire de 50 km par 60 km. Les autres propriétés d'Azimut dans la même région sont Kangiq, Lac Burrel, Tasirlaq et Rae Sud. Sur la propriété voisine de CAGE, AREVA progresse avec un programme d'exploration qui comprend plus de 10 000 m de forages en 2009, selon les informations publiques.

Ce communiqué a été préparé par Jean-Marc Lulin, personne qualifiée d'Azimut selon la norme canadienne 43-101. Azimut est une société d'exploration minière utilisant une méthodologie de ciblage exclusive dans le but de découvrir des gisements majeurs.

    
    La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de
    réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la
    Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la
    pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.
    

%SEDAR: 00003284EF c6232

SOURCE Exploration Azimut Inc

Renseignements : Renseignements: Jean-Marc Lulin, président et chef de la direction, (450) 646-3015, Fax: (450) 646-3045, info@azimut-exploration.com; www.azimut-exploration.com

Profil de l'entreprise

Exploration Azimut Inc

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.