Aucune reprise des pourparlers entre les ingénieurs de locomotive et le CN
n'est prévue

    
    "Nous sommes extrêmement déçus du refus du CN de poursuivre les
    négociations. L'employeur semble vouloir forcer l'intervention du
    gouvernement fédéral pour se soustraire à son obligation de négocier."
    

OTTAWA, le 23 nov. /CNW Telbec/ - Les négociations entre la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN) et la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC), qui représente quelque 1700 ingénieurs de locomotive, en vue du renouvellement de la convention collective de ces derniers, ont pris fin vendredi et aucune date n'a été fixée pour la reprise des pourparlers.

Les parties bénéficiaient de l'aide de médiateurs fédéraux depuis août, dans l'espoir de renouveler leur convention collective, échue depuis le 31 décembre 2008. Vendredi dernier, la CFTC a proposé de nouvelles dates de négociation, mais le CN a choisi de décliner l'offre.

"Nous sommes extrêmement déçus du refus du CN de poursuivre les négociations. L'employeur semble vouloir forcer l'intervention du gouvernement fédéral pour se soustraire à son obligation de négocier, explique Daniel J. Shewchuk, président de la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC), qui représente les ingénieurs de locomotive, les chefs de train, les agents de train et les agents de triage à l'emploi du CN. Nous avons proposé des dates de reprise des négociations au CN, mais le CN a décliné notre offre et nous n'avons rien constaté au cours de la fin de semaine qui laisserait attendre que l'employeur a modifié sa position, ce qui nous surprend."

Dans le cadre d'une entrevue accordée le 18 novembre, M. Shewchuk avait indiqué qu'il était optimiste quant à la possibilité de s'entendre sans perturber les opérations, mais son optimisme s'est dissipé suivant les événements du jeudi 19 novembre. Ces événements forcent maintenant la CFTC à évaluer le possible dépôt d'une plainte pour "négociation de mauvaise foi". Les avocats de la CFTC s'y pencheront aujourd'hui.

"Nous avons proposé plusieurs options en vue du renouvellement de la convention collective, mais le CN les a toutes rejetées, poursuit M. Shewchuk. Nous préconisons néanmoins un retour à la table, mais il est très difficile de négocier lorsque la partie adverse retire de la table des points sur lesquels une entente avait été conclue la veille."

La Conférence ferroviaire de Teamsters Canada représente 12 000 travailleurs ferroviaires à l'emploi de grandes sociétés ferroviaires et de tronçons ferroviaires secondaires d'un bout à l'autre du Canada. Ils sont affiliés aux 125 000 membres de Teamsters Canada et aux 1,4 million de membres représentés par la Fraternité internationale des Teamsters en Amérique du Nord.

SOURCE Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC)

Renseignements : Renseignements: Daniel J. Shewchuk, président de la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada, (780) 720-9008; Stéphane Lacroix, directeur des communications de Teamsters Canada, (514) 609-5101; www.teamsters.ca/fr/nouvelles/1307/

Profil de l'entreprise

Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.