Aucun prix de consolation pour le Québec, Harper garde plus de 110 millions
dans ses poches - "Plus de 110 millions dorment dans les coffres à Ottawa." -
Mathieu Morin, Président de l'AGEECJ

JONQUIÈRE, QC, le 17 nov. /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, réunis au CÉGEP de Jonquière, les étudiantes et étudiants de la Coalition des associations étudiantes du Saguenay-Lac-St-Jean (CAESL) se mobilisent face au gouvernement Harper. En effet, les étudiants ont participé à une loterie concernant le Programme canadien de bourses aux étudiants (PCBE).

Les différentes provinces sont venues tour à tour prendre possession des montants octroyés par ce programme. Lorsque le Québec s'est présenté, il a amassé la belle grosse somme de zéro dollar. Une triste réalité, car depuis l'automne, près de 125 000 étudiants canadiens reçoivent déjà l'argent du PCBE. Sur ce nombre, aucun étudiant ne provient du Québec. Au total, c'est plus de 110 millions de dollars qui devraient revenir au Québec.

Si Québec ne reçoit pas l'argent qu'Ottawa lui doit. Les conséquences pourraient être des plus graves pour l'accessibilité financière aux études. Étant donné que la Fondation canadienne des bourses aux étudiants du millénaire (FCBEM) vient à échéance dans 50 jours, les sommes de cette fondation ne bonifieront plus l'Aide financière aux études (AFE). Ces sommes permettent présentement au gouvernement québécois de maintenir en santé son système d'aide financière aux études. Advenant la fin de la FCBEM et un non-renouvellement des sommes du PCBE au Québec, l'endettement étudiant explosera et cela aura comme conséquence de compromettre l'accessibilité aux études postsecondaires.

Le porte-parole collégiale de la CAESL et Président de l'AGEECJ, Mathieu Morin, dénonce le gouvernement fédéral en affirmant: "Il est inadmissible que le gouvernement Harper laisse les étudiants québécois s'endetter quand il a les moyens de l'empêcher." En effet, l'argent que le PCBE apporterait au Québec pourrait servir à aider plusieurs étudiants à avoir accès à des études supérieures.

D'ailleurs, un ultimatum à déjà été lancé au gouvernement Harper par la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et par la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ). Les deux organisations demandent le rapatriement des sommes du PCBE aux étudiants québécois d'ici la fin du FCBEM, le 5 janvier 2010. Une série d'actions planifiées aura lieu partout à travers la province parmi les associations étudiantes du Québec.

Une vidéo a déjà été adressée au gouvernement Harper : http://www.fecq.org/site/spip.php?article227. La FECQ et la FEUQ ont aussi mis en ligne un décompte pour informer la population de l'urgence d'agir: www.fecq.org/décompte.

La Coalition des Associations Étudiantes du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CAESL) représente tous les étudiants de la région. Forte de plus de 15 000 membres répartis dans 5 associations étudiantes elle est présente depuis 1999 pour défendre les droits et intérêts des étudiants au postsecondaire.

SOURCE ASSOCIATION GENERALE DES ETUDIANTES ET ETUDIANTS DU CEGEP DE JONQUIERE (AGEECJ)

Renseignements : Renseignements: Simon Harvey, Coordonnateur CAESL, (418) 542-3808, Cell.: (418) 690-5717

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION GENERALE DES ETUDIANTES ET ETUDIANTS DU CEGEP DE JONQUIERE (AGEECJ)

Renseignements sur cet organisme

COALITION DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DU SAGUENAY-LAC-SAINT-JEAN (CAESL)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.