Amchitka, le concert de 1970 qui a lancé Greenpeace, est maintenant en vente

TORONTO, le 10 nov. /CNW/ - Greenpeace Canada a mis en vente un enregistrement devant public exclusif d'Amchitka, le concert de 1970 qui a lancé Greenpeace et qui a réuni sur scène Joni Mitchell, James Taylor et le regretté Phil Ochs.

Ce concert visait à amasser des fonds pour protester contre les essais nucléaires américains près d'Amchitka, en Alaska. L'album remastérisé tient sur deux disques compacts et est disponible exclusivement auprès de Greenpeace, sur le site www.amchitka-concert.com. Il est aussi possible d'y télécharger des morceaux individuels ou l'ensemble de l'album. Tous les profits iront à l'organisme.

"Cet album représente une tranche d'histoire musicale pour ceux qui soutiennent Greenpeace et pour les mélomanes du monde entier", a déclaré Bruce Cox, directeur général de Greenpeace Canada. "Cet album contient des chansons, des duos et des dialogues inédits qui témoignent de la confiance et de l'espoir de l'époque. Par sa magie, la musique est porteuse d'un message intemporel : le changement est possible."

Le concert, qui s'est tenu devant 10 000 personnes au Pacific Coliseum à Vancouver, en Colombie-Britannique, le 16 octobre 1970, avait été organisé par l'ancien avocat plaidant et militant Irving Stowe. À titre de co-directeur du comité "Ne faites pas de vagues" ("Don't Make a Wave"), Irving Stowe a recueilli suffisamment d'argent pour envoyer onze militants pour la paix par bateau, nommé The Greenpeace, sur l'île aléoutienne d'Amchitka. Ce périple de 1971 a donné naissance à l'organisation mondiale connue aujourd'hui sous le nom de Greenpeace.

"Sans ce concert, le voyage à Amchitka n'aurait pas eu lieu. Nous devons tout cela à Irving Stowe et au talent de Joni Mitchell, James Taylor et Phil Ochs, envers qui nous n'avons pas fini d'exprimer notre gratitude pour avoir donné l'élan qui a mené à la naissance de Greenpeace", a déclaré M. Cox. "Les militants d'Amchitka ont donné un exemple qui a guidé et défini Greenpeace : des actions directes et non violentes pour protéger notre environnement et susciter des changements sociaux."

L'album contient des pièces en concert de Joni Mitchell, qui était alors une étoile montante; d'un James Taylor alors âgé de 22 ans, ainsi que du chanteur engagé Phil Ochs. Plus tôt en 1970, le magazine Melody Maker avait nommé Joni Mitchell meilleure interprète féminine de l'année et Taylor venait de lancer l'album Sweet Baby James, qui a connu un immense succès. Le coffret de disques compacts coûte 21,00 $ et inclut un livret de 48 pages de photos inédites, ainsi qu'un témoignage direct sur le concert.

Parmi les chansons qu'on retrouve sur cet album, mentionnons des interprétations uniques de "Bony Maroney" de Larry Williams et de "Mr. Tambourine Man" de Bob Dylan. Un autre cadeau de taille est l'interprétation, par Joni Mitchell, de la chanson "Hunter", jamais enregistrée pour un album en studio. Au sujet de l'interprétation de Phil Ochs, son frère Michael Ochs a affirmé : "C'est probablement le meilleur enregistrement en concert de Phil qu'il m'ait été donné d'entendre".

Rédacteurs : pour obtenir de plus amples renseignements sur l'album, consultez le site www.amchitka-concert.com.

SOURCE Nouvelles - Environnement

Renseignements : Renseignements: Catherine Vézina, Communications et Relations publiques, Greenpeace, (514) 212-5749

Profil de l'entreprise

Nouvelles - Environnement

Renseignements sur cet organisme

Greenpeace

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.