Aecon annonce une entente avec la municipalité de Quito au sujet de
l'aéroport international de Quito

-- L'entente clarifie la situation du projet d'aéroport de Quito --

TORONTO, le 24 nov. /CNW/ - Groupe Aecon Inc. (ARE à la Bourse de Toronto) a annoncé aujourd'hui la conclusion d'une entente en lien avec des questions qui avaient été soulevées plus tôt cette année par une décision de la cour constitutionnelle de l'Équateur concernant le projet d'aéroport international de Quito.

En vertu de l'entente, qui est subordonnée à l'approbation de la cour constitutionnelle de l'Équateur et à d'autres éléments livrables, un arrangement a été conclu qui tient compte de la décision antérieure de la cour et qui règle un certain nombre d'autres questions importantes aux yeux des investisseurs, des bailleurs de fonds du projet et de la municipalité.

    
    Les autres éléments clés de l'entente comprennent :

    -   Les bailleurs de fonds du projet recommenceront à financer la
        construction du nouvel aéroport.

    -   Corporacion Quiport S.A. ("Quiport"), qui détient les droits de
        concessionnaire à la fois pour l'aéroport de Quito actuel et le
        nouvel aéroport en construction, versera, en plus des redevances de
        concession convenues actuellement, 18 % du bénéfice net de Quiport
        plus 500 000 $ par année à la municipalité de Quito. Cette
        modification réduira les bénéfices qu'Aecon déclare pour le projet de
        18 % environ et haussera l'intérêt financier effectif de la
        municipalité, portant celui-ci à un montant équivalent à 26 %.

    -   Un tableau de hausses de frais a été établi pour les frais
        "réglementés" exigés par Quiport aux aéroports (y compris les
        redevances d'atterrissage pour les compagnies aériennes et les droits
        au départ pour les passagers). Le tableau, qui respecte les maximums
        établis dans les ententes initiales visant les concessions, procure à
        Quiport plus de certitude quant aux produits pouvant être générés par
        la concession et ne limite pas la capacité de Quiport d'exiger des
        taux du marché pour des éléments "non réglementés" comme les
        marchandises hors taxe et les comptoirs de location de voitures, le
        stationnement, les services d'alimentation, etc.

    -   Il a été convenu qu'une nouvelle date d'achèvement et un nouveau coût
        de construction seraient fixés pour le projet, tenant compte des
        retards et des coûts plus élevés résultant du ralentissement des
        activités de construction à la suite de la décision rendue par la
        cour plus tôt cette année.

    -   Le 29 janvier 2010 a été fixé comme date limite pour l'obtention
        d'une approbation de la cour et la mise au point définitive de toutes
        les conditions et de tous les éléments livrables en lien avec
        l'entente (y compris les problèmes de construction mentionnés plus
        haut).
    

L'entente a été négociée entre les diverses parties participant au projet d'aéroport international de Quito, notamment la municipalité de Quito (pour les autorités équatoriennes), la Corporation commerciale canadienne (la "CCC", un organisme du gouvernement du Canada qui a le contrat de construction du nouvel aéroport de Quito) et les bailleurs de fonds du projet, de même qu'Aecon et ses partenaires dans Quiport.

Avant la mise en œuvre de cette entente, Aecon détient un intérêt financier de 42,3 % dans la concession de l'aéroport de Quito en vertu de sa participation dans Quiport. Le concesseur agissant au nom de la municipalité de Quito est Corporacion Aeropeurto y Zona Franca del Distrito Metropolitano de Quito (CORPAQ). Le nouvel aéroport est construit en vertu d'un contrat signé entre CORPAQ et la CCC. La CCC a sous-traité 100 % des travaux de construction à Aecon qui, à son tour, a sous-traité les travaux à une coentreprise à parts égales formée d'Aecon et d'Andrade Gutierrez Constructores, l'une des plus grandes entreprises de construction au Brésil.

Les principaux prêteurs du projet sont : Overseas Private Investment Corporation, des États-Unis; Export-Import Bank of the United States; la Banque interaméricaine de développement; ainsi que Exportation et développement Canada (EDC).

L'information contenue dans le présent communiqué comprend certains énoncés prospectifs. Ces énoncés reposent sur des hypothèses soumises à des risques et à des incertitudes appréciables qui sont décrits généralement dans le Prospectus simplifié déposé le 22 septembre 2009 et accessible sur SEDAR à www.sedar.com. Bien qu'Aecon croie que les attentes décrites dans les énoncés prospectifs sont raisonnables, elle ne peut garantir que les attentes associées à l'un ou à l'autre de ces énoncés se concrétiseront.

%SEDAR: 00004778EF C4276

SOURCE Aecon Group Inc.

Renseignements : Renseignements: Mitch Patten, Vice-président directeur, Affaires générales, Groupe Aecon Inc., (416) 297-2615, aecon@aecon.com, www.aecon.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.