28E Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue - Bilan de
l'événement - Un vent de Belgique a déferlé sur le Festival

ROUYN-NORANDA, QC, le 5 nov. /CNW Telbec/ - Des 25 pays représentés au 28e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, c'est la Belgique qui remporte les grands honneurs. Le long métrage The Over the Hill Band a marqué le public qui lui a décerné le Grand Prix Hydro-Québec. Le réalisateur Geoffrey Enthoven, la comédienne Marilou Mermans et le producteur Dries Phylpo ont reçu une longue ovation, témoignage de l'appréciation d'une assistance touchée et séduite.

Le jury Télébec - composé de Louise Lavictoire, Jocelyne Sauriol et Dominic Leclerc - a arrêté son choix sur le court métrage Léger Problème d'Hélène Florent, "en raison du style épuré de la construction narrative qui, avec subtilité, permettait de donner une vision sereine de la mort".

L'animation The Happy Duckling de l'Écossais Gili Dolev a raflé le Prix animé RNC MEDIA. Présenté lors de la matinée familiale, ce court métrage a enchanté jeunes et moins jeunes. Le public a découvert qu'il faut parfois être cruel pour être bon.

"Pour l'authenticité de ses personnages, son interprétation exemplaire, la force de ses silences, son audacieuse sobriété, et, enfin, son appel à un peu plus d'humanité", le jury Communications et Société composé de Paulette Côté, François Lévesque et Danielle Simard a choisi de récompenser Bernard Émond pour son film La Donation.

Les grands moments du 28e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

L'Abitibi-Témiscamingue a occupé une place prédominante, le Festival étant le reflet d'une industrie cinématographique florissante dans la région. Bernard Émond, accompagné d'Élise Guilbault et de Jacques Godin, a offert La Donation en première québécoise. Carol Courchesne et Léo Boulet ont présenté Léo, Robert Cornellier, Rémi Lessard et Karl Steppan étaient là pour le documentaire Le Tour des rêves et Patrick Pellegrino et Roger Pelerin dévoilaient Roger Pelerin, là où l'on s'arrête en passant. Mentionnons aussi Romaine par moins 30 qui a été tourné en partie dans la région.

Le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue a attiré, pour sa 28e année, plus de 20 000 festivaliers! Les nombreuses personnalités présentes ont elles aussi façonné à leur manière ce 28e Festival. On pense entre autres à Frédéric Mermoud et Nina Meurisse de Complices, Guillaume Cotillard de La Clef du problème, Geneviève Poulette de Blanc comme neige, Alexandre Leblanc de Surmenage, David Lambert de Vivre encore un peu..., la délégation du long métrage Les Signes Vitaux, Sophie Deraspe, Marie-Hélène Bellavance, Danielle Ouimet et Marie Brassard, Boubkar Benzabat de La Vocation, Patrick Pellegrino et Roger Pelerin de Roger Pelerin, là où l'on s'arrête en passant, Gabriel

Vanderpas et Patrice Goulet d'À ciel ouvert, Adam Kosh de Sans titre (la jeune fille au matelas), Louis-David Morasse de Léger problème et de Lucidité passagère, Fabrice Barrilliet, Julien Knafo, Marie-Hélène Panisset, Maxim Roy, Érik Duhamel et Mario St-Amand.

Également présents dans le cadre d'activités parallèles au Festival, Sébastien Trahan et Pierre Pinchiaroli ont sillonné les routes de l'Abitibi-Témiscamingue et y ont présenté Belle Maman lors de la tournée Télébec et Planète. Raphaël Grenier Benoît et Normand Daneau étaient aussi parmi nous pour participer à l'Écran Radio-Canada à Place Rouanda.

Les élèves de la région ont encore été choyés par le Festival avec le volet jeunesse, le cinécole et les ateliers cinématographiques. Les étudiants ont quant à eux bénéficié d'une classe de maître avec le comédien et cinéaste Jean-Pierre Lefebvre, le directeur photo Nicolas Cannicionni, le producteur Serge Noël et le réalisateur Simon Galiero du film Nuages sur la ville.

Encore cette année, plusieurs aînés ont pu goûter au Festival en assistant à la projection du documentaire Les dames en bleu de Claude Demers dans le cadre des tournées "On va aux vues". Les résidences St-Pierre, Pie XII et Larouche ont été visitées et le documentaire portant sur Michel Louvain et ses nombreux fans a suscité l'enthousiasme des résidents, particulièrement des résidentes.

L'Espace Vidéo, de retour pour une 7e année, a encore épaté la galerie avec une programmation audacieuse, parfois "trash", parfois poignante et souvent très humoristique. Le Prix Télé-Québec - résultant d'un vote du public - a été décerné au film Danse macabre (également présenté dans la programmation régulière), du réalisateur Pedro Pires.

Bref, les 24 longs métrages et 118 courts ou moyens métrages en provenance de 25 pays présentés tout au long du Festival ainsi que la centaine d'invités ont permis aux nombreux festivaliers de vivre un événement à l'image de la région, c'est-à-dire riche en images, en couleurs et en chaleur humaine.

Le 29e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue se déroulera du 30 octobre au 4 novembre 2010.

/AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo accompagnant ce communiqué est disponible à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/

SOURCE Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

Renseignements : Renseignements: Anne-Marie Belzile, Geneviève Aubry, Louis Dallaire, (819) 762-6212, comm1@festivalcinema.ca

Profil de l'entreprise

Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.