135 constats d'infraction émis dans la dernière année : le Bureau de la sécurité privée démasque les contrevenants

MONTRÉAL, le 20 juin 2013 /CNW Telbec/ - Le Bureau de la sécurité privée (BSP) a émis 135 constats d'infraction au cours de la dernière année à des entreprises et des individus œuvrant sans permis, à la suite de l'intensification des efforts dans le but d'assurer l'intégrité et la compétence dans le secteur de la sécurité privée.

« La mission première du BSP est de veiller à la protection du public. Tous les intervenants œuvrant dans le secteur de la sécurité privée doivent posséder un permis prouvant qu'ils n'ont pas d'antécédents criminels en lien avec les activités exercées et qu'ils ont reçu une formation adéquate. C'est de cette façon que nous pouvons assurer aux gens qu'ils font affaire avec des professionnels fiables. Il faut donc exiger le permis du BSP et ne pas hésiter à dénoncer ceux qui exercent sans permis », a déclaré M. Denis Lévesque, directeur général du BSP.

Intensification des efforts

Près de trois ans après sa création, le BSP est donc passé à une nouvelle vitesse. « Au départ, nous devions informer et délivrer les permis. Maintenant, nos efforts d'enquêtes et d'inspections continuent de s'intensifier avec l'embauche récente de nouveaux inspecteurs-enquêteurs et d'autres à venir d'ici la fin de 2013. Nous faisons des vérifications en continu et traitons toutes les plaintes reçues », explique Stéphane Bénard, directeur des enquêtes et de l'inspection au BSP.

Lorsqu'une infraction à la Loi sur la sécurité privée est commise, les inspecteurs soumettent un rapport d'infraction général au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), qui émet un constat d'infraction, tel que prévu à la Loi. Au cours de la dernière année, plus de 154 rapports ont été soumis au DPCP, lequel a déjà donné son accord à 135 constats d'infraction pour un montant d'amendes totalisant plus de 32 000 $. De ce nombre, plus de 50 plaidoyers de culpabilité ont été enregistrés.

Il est possible d'accéder à la liste des constats d'infraction émis en se rendant sur le site internet du BSP (www.bureausecuriteprivee.qc.ca) à la section Loi sur la sécurité privée. Le registre en ligne du BSP permet aussi de vérifier si une entreprise ou un individu est bel et bien titulaire d'un permis valide du BSP.

À ce jour, on compte plus de 1 300 permis d'agences et 34 000 permis d'agents en règle au BSP.

À propos du Bureau de la sécurité privée

Le Bureau de la sécurité privée est un organisme privé d'autoréglementation de l'industrie de la sécurité privée créé par la Loi sur la sécurité privée et a comme première mission d'assurer la protection du public. Il voit notamment à l'application de la Loi sur la sécurité privée entrée en vigueur en juillet 2010, à délivrer des permis d'agents et des permis d'agences et traite les plaintes qu'il reçoit contre les titulaires de permis dans les six secteurs de l'industrie identifiés par la loi : le gardiennage, l'investigation, la serrurerie, les systèmes électroniques de sécurité, le convoyage de biens de valeur et le service-conseil de sécurité, et contre les personnes qui exercent ces activités illégalement. www.bureausecuriteprivee.qc.ca

SOURCE : Bureau de la sécurité privée

Renseignements :

et demandes d'entrevue :

Marie-Christine St-Pierre
TACT Intelligence-conseil
Tél. :418-529-3223 poste 22
Cel. :418-803-0152
mcstpierre@tactconseil.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.