EMPIRE COMPANY COMMUNIQUE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE

STELLARTON, NS, le 9 décembre /CNW/ - Empire Company Limited (EMP.A à la Bourse de Toronto) a communiqué aujourd'hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre terminé le 30 octobre 2010. La Société a inscrit un bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments de 73,9 M$ (1,08 $ par action) au deuxième trimestre, comparativement à 72,1 M$ (1,06 $ par action) pour le deuxième trimestre du dernier exercice. Le bénéfice net du deuxième trimestre s'est établi à 132,8 M$ (1,94 $ par action), par rapport à 70,4 M$ (1,03 $ par action) au deuxième trimestre de l'exercice précédent. Le bénéfice net du deuxième trimestre comprend des gains (pertes) en capital et autres éléments d'un montant net de 58,9 M$ (0,86 $ par action), comparativement à des pertes en capital et autres éléments d'un montant net de 1,7 M$ (0,03 $ par action) au deuxième trimestre du dernier exercice.

    
    Faits saillants du deuxième trimestre

    - Produits de 3,91 G$, en hausse de 37,3 M$, ou 1,0 %.

    - Ventes des magasins comparables de Sobeys Inc. (" Sobeys ") stables
      comparativement au deuxième trimestre de l'exercice précédent.

    - Bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments de 73,9 M$
      (1,08 $ par action), comparativement à 72,1 M$ (1,06 $ par action) au
      dernier exercice.

    - Gains (pertes) en capital et autres éléments, après impôts, de 58,9 M$,
      comparativement à des pertes de 1,7 M$ l'an dernier.

    - Bénéfice net de 132,8 M$ (1,94 $ par action), par rapport à 70,4 M$
      (1,03 $ par action) pour l'exercice précédent.

    - Ratio de la dette nette sur le capital de 17,3 %, en baisse par rapport
      à 21,8 % à la fin du dernier exercice et à 27,5 % à la fin du deuxième
      trimestre de l'exercice précédent.
    

"Nous sommes satisfaits de nos résultats financiers pour le deuxième trimestre et en cumul annuel, particulièrement compte tenu des difficultés que constitue pour Sobeys la déflation constante des prix de détail découlant d'une concurrence féroce", a déclaré Paul Sobey, président et chef de la direction. "Notre situation financière continue de s'améliorer, et nous avons renforcé notre situation de trésorerie grâce à la vente de notre participation dans le Fonds de revenu Wajax au cours du deuxième trimestre. Pour l'avenir, nous maintiendrons l'accent sur nos activités principales, tandis que nous continuons de travailler tous ensemble à accroître la valeur durable à long terme."

Déclaration de dividendes

Le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,20 $ par action sur les actions de catégorie A sans droit de vote et les actions ordinaires de catégorie B. Ce dividende sera versé le 31 janvier 2011 aux actionnaires dûment inscrits en date du 14 janvier 2011. De plus, le conseil a déclaré des dividendes réguliers sur les actions privilégiées en circulation de la Société. Au sens de la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) et des lois provinciales applicables, ces dividendes sont admissibles au traitement fiscal favorable applicable à de tels dividendes.

Le tableau qui suit présente un résumé du rendement financier pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010, comparativement aux périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 31 octobre 2009.

    
    Sommaire des résultats financiers consolidés

                          Périodes de 13 semaines   Périodes de 26 semaines
                               terminées le              terminées le
    (en millions de     -------------------------  --------------------------
     dollars, sauf les    30 octobre   31 octobre   30 octobre   31 octobre
     données par action)        2010         2009         2010         2009
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Produits sectoriels
      Vente au détail
       de produits
       alimentaires          3 853,4 $    3 807,0 $    7 828,7 $    7 713,7 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
      Immobilier
        Propriétés
         résidentielles          7,5         14,0         22,6         25,4
        Propriétés
         commerciales            3,3          4,7          7,3          8,4
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                                10,8         18,7         29,9         33,8
                        ------------  -----------  -----------  -------------
      Placements et
       autres activités         50,1         52,3         98,0         99,6
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                             3 914,3      3 878,0      7 956,6      7 847,1
      Élimination               (2,3)        (3,3)        (3,4)        (3,9)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                             3 912,0 $    3 874,7 $    7 953,2 $    7 843,2 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Bénéfice
     d'exploitation
     sectoriel
      Vente au détail de
       produits
       alimentaires            109,5 $      106,3 $      235,7 $      227,9 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
      Immobilier
        Propriétés
         résidentielles          3,7          7,3         11,8         12,4
        FPI Crombie(1)           4,4          4,9          8,5          9,8
        Propriétés
         commerciales            0,9          1,4          1,8          1,1
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                                 9,0         13,6         22,1         23,3
                        ------------  -----------  -----------  -------------
      Placements et
       autres activités
        Wajax(2)                 5,3          1,9          8,7          4,6
        Autres placements
         et activités,
         déduction faite
         des charges du
         siège social           (1,1)        (1,1)        (3,5)        (4,9)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                                 4,2          0,8          5,2         (0,3)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                               122,7 $      120,7 $      263,0 $      250,9 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Bénéfice avant gains
     (pertes) en capital
     et autres éléments         73,9 $       72,1 $      155,5 $      144,3 $
    Gains (pertes)
     en capital et
     autres éléments,
     après impôts               58,9         (1,7)        58,9         15,8
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Bénéfice net               132,8 $       70,4 $      214,4 $      160,1 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Bénéfice par action,
     de base
    Résultats
     d'exploitation             1,09 $       1,06 $       2,28 $       2,11 $
    Gains (pertes)
     en capital et
     autres éléments,
     après impôts               0,86        (0,03)        0,86         0,23
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Bénéfice net                1,95 $       1,03 $       3,14 $       2,34 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Nombre moyen pondéré
     d'actions en
     circulation,
     de base
     (en millions)(3)           68,1         68,4         68,2         68,4
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Bénéfice par action,
     après dilution
    Résultats
     d'exploitation             1,08 $       1,06 $       2,27 $       2,11 $
    Gains (pertes)
     en capital et
     autres éléments,
     après impôts               0,86        (0,03)        0,86         0,23
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Bénéfice net                1,94 $       1,03 $       3,13 $       2,34 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Nombre moyen pondéré
     d'actions en
     circulation,
     après dilution
     (en millions)(3)           68,3         68,5         68,4         68,5
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Dividendes annualisés
     par action                 0,80 $       0,74 $
                        ------------  -----------
                        ------------  -----------

    ---------------------
    (1) Résultats comptabilisés à la valeur de consolidation en lien avec la
        participation de 46,9 % dans le FPI Crombie.
    (2) Résultats comptabilisés à la valeur de consolidation en lien avec la
        participation de 27,5 % dans Wajax. Ce placement a été vendu le 5
        octobre 2010.
    (3) La baisse du nombre moyen pondéré d'actions en circulation par
        rapport aux périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 31
        octobre 2009 est le résultat de l'achat par Empire de 513 579 actions
        de catégorie A sans droit de vote à des fins d'annulation en vertu de
        son offre publique de rachat dans le cours normal des activités au
        cours du deuxième trimestre de l'exercice 2011.
    

Pour obtenir d'autres informations sectorielles, veuillez consulter la note 14 des états financiers consolidés non vérifiés pour le deuxième trimestre de l'exercice 2011 faisant partie du présent communiqué.

SURVOL DES RÉSULTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

Produits d'exploitation

Les produits consolidés du deuxième trimestre se sont chiffrés à 3,91 G$, comparativement à 3,87 G$ pour la période correspondante de l'exercice précédent, une hausse de 37,3 M$, ou 1,0 %. Les produits de Sobeys ont atteint 3,85 G$, par rapport à 3,81 G$ au deuxième trimestre du dernier exercice, ce qui représente une augmentation de 46,4 M$, ou 1,2 %. La croissance des ventes de Sobeys est demeurée directement liée à l'accroissement de la superficie de vente au détail découlant des nouveaux magasins et des travaux d'agrandissement, combiné à la mise en œuvre continue d'initiatives de vente et de marchandisage, à l'amélioration de l'exécution en magasin et à l'innovation en matière de produits et de services. Sobeys a continué de composer avec la déflation des prix de détail des aliments et les activités des concurrents, ce qui a été en partie compensé par la croissance associée à ces initiatives. Les ventes des magasins comparables de Sobeys ont été stables par rapport au deuxième trimestre du dernier exercice.

Pour le deuxième trimestre, les produits du secteur immobilier se sont chiffrés à 10,8 M$, en baisse de 7,9 M$ par rapport aux 18,7 M$ inscrits au deuxième trimestre de l'exercice précédent. Les produits tirés des propriétés résidentielles ont reculé de 6,5 M$, tandis que ceux liés aux propriétés commerciales ont diminué de 1,4 M$ par rapport au deuxième trimestre de l'exercice précédent.

Le secteur des placements et autres activités a déclaré des produits de 50,1 M$ au deuxième trimestre, comparativement à 52,3 M$ pour la période correspondante du dernier exercice, ce qui représente une baisse de 2,2 M$.

Les produits consolidés du premier semestre de 2011 ont atteint 7,95 G$, par rapport à 7,84 G$ pour le premier semestre de 2010, une progression de 110,0 M$, ou 1,4 %. La croissance des produits découle en grande partie d'une augmentation de 115,0 M$, ou 1,5 %, du chiffre d'affaires du secteur de la vente au détail de produits alimentaires par rapport à la même période de l'exercice précédent, jumelée à une progression de 0,2 % des ventes des magasins comparables. Les produits du secteur de l'immobilier ont fléchi de 3,9 M$, ou 11,5 %, se chiffrant à 29,9 M$ pour le premier semestre de l'exercice, tandis que les produits tirés des placements et des autres activités ont baissé de 1,6 M$, ou 1,6 %, pour s'établir à 98,0 M$.

Bénéfice d'exploitation

Au deuxième trimestre, le bénéfice d'exploitation consolidé a totalisé 122,7 M$, un gain de 2,0 M$, ou 1,7 %, par rapport aux 120,7 M$ déclarés au deuxième trimestre de l'exercice précédent.

Les facteurs suivants ont contribué à la variation sur douze mois du bénéfice d'exploitation consolidé au deuxième trimestre :

    
      (i) La contribution de Sobeys au bénéfice d'exploitation d'Empire a
          totalisé 109,5 M$ au deuxième trimestre, une augmentation de 3,2 M
          $, ou 3,0 %, par rapport à 106,3 M$ au deuxième trimestre du
          dernier exercice.

     (ii) Au deuxième trimestre, la contribution des propriétés
          résidentielles au bénéfice d'exploitation s'est établie à 3,7 M$,
          en baisse de 3,6 M$ par rapport à 7,3 M$ au deuxième trimestre de
          l'exercice précédent.

    (iii) Les propriétés commerciales (ce qui comprend le FPI Crombie) ont
          généré un bénéfice d'exploitation de 5,3 M$ pour le trimestre,
          comparativement à 6,3 M$ au deuxième trimestre de l'exercice
          précédent, un recul de 1,0 M$. La contribution du FPI Crombie au
          bénéfice d'exploitation du deuxième trimestre s'est chiffrée à 4,4
          M$, par rapport à 4,9 M$ au deuxième trimestre du dernier exercice.

     (iv) Le bénéfice d'exploitation du secteur des placements et autres
          activités (déduction faite des charges du siège social) s'est élevé
          à 4,2 M$ au deuxième trimestre, comparativement à 0,8 M$ pour la
          période correspondante du dernier exercice. Le résultat
          comptabilisé à la valeur de consolidation lié à la
          participation,récemment vendue, de 27,5 % de la Société dans le
          Fonds de revenu Wajax (" Wajax ") s'est établi à 5,3 M$ au
          deuxième trimestre par rapport à 1,9 M$ au deuxième trimestre l'an
          dernier. La perte d'exploitation liée aux autres activités
          (déduction faite des charges du siège social) a été de 1,1 M$, ce
          qui est identique au deuxième trimestre l'an dernier.
    

Pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, le bénéfice d'exploitation s'est situé à 263,0 M$, en hausse de 12,1 M$, ou 4,8 %, par rapport à la période comparable de l'exercice précédent. Le bénéfice d'exploitation du secteur de la vente au détail de produits alimentaires a augmenté, passant à 235,7 M$ pour le premier semestre de l'exercice 2011, comparativement à 227,9 M$ au dernier exercice, ce qui constitue une progression de 7,8 M$, ou 3,4 %. Le bénéfice d'exploitation du secteur de l'immobilier pour le premier semestre de 2011 a reculé de 1,2 M$, ou 5,2 %, passant de 23,3 M$ pour l'exercice précédent à 22,1 M$ pour l'exercice 2011. Le bénéfice d'exploitation tiré des placements et des autres activités pour les deux premiers trimestres de l'exercice 2011 a progressé de 5,5 M$ et s'est fixé à 5,2 M$, alors qu'une perte de 0,3 M$ avait été comptabilisée pour la même période au dernier exercice.

Intérêts débiteurs

Pour le deuxième trimestre, les intérêts débiteurs se sont chiffrés à 17,8 M$, en baisse de 0,2 M$, ou 1,1 %, comparativement à 18,0 M$ au deuxième trimestre de l'exercice précédent. La baisse des intérêts débiteurs est principalement liée au recul de l'encours moyen de la dette portant intérêt consolidée, en partie annulé par la hausse des taux d'intérêt moyens applicables à la dette portant intérêt pendant le trimestre, lesquels sont surtout liés à l'émission de nouveaux billets à moyen terme de 30 ans par Sobeys et à l'augmentation des taux d'intérêt applicables à la dette à taux variable.

Pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, les intérêts débiteurs se sont fixés à 37,4 M$, en hausse de 1,2 M$, ou 3,3 %, par rapport à la période correspondante du dernier exercice. La hausse des intérêts débiteurs est essentiellement le fait de l'augmentation des taux d'intérêt moyens applicables à la dette portant intérêt, ce qui a été partiellement annulé par la baisse de l'encours moyen de la dette portant intérêt au cours du premier semestre de l'exercice 2011 comparativement à la même période de l'exercice précédent.

La dette portant intérêt consolidée se situait à 1 189,0 M$ à la fin du deuxième trimestre, par rapport à 1 284,1 M$ à la fin du deuxième trimestre du dernier exercice, une baisse de 95,1 M$, ou 7,4 %.

Impôts sur les bénéfices

Le taux d'imposition effectif (exception faite de l'incidence des gains en capital et autres éléments) s'est établi à 26,5 % au deuxième trimestre, par rapport à 29,6 % au deuxième trimestre de l'exercice précédent. Pour le premier semestre de 2011, le taux d'imposition effectif (exception faite de l'incidence des gains en capital et autres éléments) s'est établi à 27,7 %, par rapport à 30,4 % au premier semestre du dernier exercice.

La baisse du taux d'imposition effectif est en grande partie attribuable au recul des taux d'imposition dans les différents territoires fiscaux au sein desquels la Société exerce ses activités.

Bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments

Empire a inscrit un bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments de 73,9 M$ (1,08 $ par action) pour le deuxième trimestre, comparativement à 72,1 M$ (1,06 $ par action) pour la même période l'an dernier. La progression de 1,8 M$, ou 2,5 %, du bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments par rapport à l'exercice précédent, s'explique par la baisse de 2,6 M$ des impôts sur les bénéfices, la hausse de 2,0 M$ du bénéfice d'exploitation et la diminution de 0,2 M$ des intérêts débiteurs, ce qui a été en partie annulé par une augmentation de 3,0 M$ de la charge liée à la part des actionnaires sans contrôle.

L'augmentation de 11,2 M$, ou 7,8 %, du bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments au premier semestre de l'exercice 2011 découle d'une hausse de 12,1 M$ du bénéfice d'exploitation et d'une baisse de 2,6 M$ des impôts sur les bénéfices qu'une progression de 1,2 M$ des intérêts débiteurs et une augmentation de 2,3 M$ de la charge liée à la part des actionnaires sans contrôle ont partiellement annulées.

Le tableau suivant présente le bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments de chaque secteur d'Empire pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010, comparativement aux périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 31 octobre 2009.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                Périodes de 13 semaines          Périodes de 26 semaines
                      terminées le                     terminées le
             ----------------------------- ----------------------------------
    (en mil-     30     31    Var.    Var.      30       31     Var.    Var.
     lions de   oct.   oct.    en      en      oct.     oct.     en      en
     dollars)  2010   2009      $       %     2010     2009       $       %
    -------------------------------------------------------------------------
    Vente au
     détail de
     produits
     alimen-
     taires
     (1)       66,3 $ 64,9 $  1,4 $   2,2 %  141,0 $  134,1 $   6,9 $   5,1 %
    Immo-
     bilier     6,6    8,8   (2,2)  (25,0 %)  15,1     14,9     0,2     1,3 %
    Place-
     ments et
     autres
     activi-
     tés        1,0   (1,6)   2,6   162,5 %   (0,6)    (4,7)    4,1    87,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     conso-
     lidé      73,9 $ 72,1 $  1,8 $   2,5 %  155,5 $  144,3 $  11,2 $   7,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Déduction faite de l'incidence de l'amortissement lié à la
        privatisation de Sobeys.
    

Gains (pertes) en capital et autres éléments

La Société a inscrit des gains (pertes) en capital et autres éléments, après impôts, de 58,9 M$ au deuxième trimestre, par rapport à des pertes de 1,7 M$ pour la même période l'an dernier. Les gains (pertes) en capital et autres éléments du deuxième trimestre de l'exercice 2011 ont principalement consisté en un gain de 75,8 M$ sur la vente de Wajax, qui a été en partie annulé par les coûts de 15,7 M$ (après impôts) associés à la fermeture prévue de magasins Price Chopper en Ontario et par les indemnités de départ ponctuelles liées à la fermeture prochaine d'un centre de distribution à Brantford, en Ontario. Les gains (pertes) en capital et autres éléments inscrits au deuxième trimestre de l'exercice précédent découlaient principalement de la part d'Empire dans un swap de taux d'intérêt qui a été réglé par le FPI Crombie au cours du trimestre.

La Société a inscrit des gains (pertes) en capital et autres éléments, après impôts, de 58,9 M$ pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, par rapport à 15,8 M$ pour la période de 26 semaines terminée le 31 octobre 2009. Les gains (pertes) en capital et autres éléments, après impôts, pour le premier semestre de l'exercice précédent incluaient une somme de 17,0 M$ liée au traitement fiscal de la vente des actions de Hannaford Bros. Co. au cours de l'exercice 2001.

Le tableau ci-dessous présente les gains (pertes) en capital et autres éléments, après impôts, pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010, comparativement aux périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 31 octobre 2009.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                   Périodes de 13 semaines        Périodes de 26 semaines
                         terminées le                  terminées le
              --------------------------------- -----------------------------
    (en mil-       30 oct.   31 oct.  Var. en    30 oct.   31 oct.  Var. en
     lions de        2010      2009         $      2010      2009         $
     dollars)
    ------------------------------------------- -----------------------------
    Gain à la
     vente de
     Wajax           75,8 $       - $    75,8 $    75,8 $       - $    75,8 $
    Réduction
     de la
     valeur
     d'un
     actif du
     secteur
     immobilier      (1,8)        -      (1,8)     (1,8)        -      (1,8)
    Coûts liés
     à la
     fermeture
     de
     magasins
     et d'un
     centre de
     distri-
     bution         (15,7)        -     (15,7)    (15,7)        -     (15,7)
    Part dans
     le FPI
     Crombie            -      (3,1)      3,1         -      (3,1)      3,1
    Règlement
     fiscal en
     lien avec
     Hannaford          -         -         -         -      17,0     (17,0)
    Autres
     éléments         0,6       1,4      (0,8)      0,6       1,9      (1,3)
    -------------------------------------------------------------------------
                     58,9 $    (1,7)$    60,6 $    58,9 $    15,8 $    43,1 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

Bénéfice net

Pour le deuxième trimestre, le bénéfice net consolidé s'est établi à 132,8 M$ (1,94 $ par action), par rapport à 70,4 M$ (1,03 $ par action) pour le deuxième trimestre du dernier exercice. La hausse de 62,4 M$ du bénéfice net est attribuable à l'augmentation de 60,6 M$ des gains (pertes) en capital et autres éléments, après impôts, et à la progression de 1,8 M$ du bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments, conformément à ce qui a déjà été mentionné.

Pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, le bénéfice net consolidé a totalisé 214,4 M$ (3,13 $ par action), par rapport à 160,1 M$ (2,34 $ par action) pour la même période l'an dernier. L'augmentation de 54,3 M$ du bénéfice net est attribuable à la hausse de 43,1 M$ des gains (pertes) en capital et autres éléments réalisés et à la progression de 11,2 M$ du bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments, conformément à ce qui a déjà été mentionné.

Le tableau suivant présente le bénéfice net d'Empire, par secteur, pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010, comparativement aux périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 31 octobre 2009.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                   Périodes de 13 semaines        Périodes de 26 semaines
                         terminées le                  terminées le
              --------------------------------  -----------------------------
    (en mil-       30 oct.   31 oct.  Var. en    30 oct.   31 oct.  Var. en
     lions de        2010      2009         $      2010      2009         $
     dollars)
    -------------------------------------------------------------------------
    Vente au
     détail de
     produits
     alimen-
     taires(1)       50,6 $    66,0 $   (15,4)$   125,3 $   135,2 $    (9,9)$
    Immobilier        5,4       5,7      (0,3)     13,9      11,8       2,1
    Placements
     et autres
     activités       76,8      (1,3)     78,1      75,2      13,1      62,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     consolidé      132,8 $    70,4 $    62,4 $   214,4 $   160,1 $    54,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Déduction faite de l'incidence de l'amortissement lié à la
        privatisation de Sobeys.
    

RÉSULTATS D'EXPLOITATION TRIMESTRIELS

Le tableau suivant présente un résumé de certaines données financières consolidées tirées des états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés de la Société.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                               Exercice 2011            Exercice 2010
                          -----------------------  -------------------------
    (en millions de               T2           T1           T4           T3
     dollars, sauf          (13 sem.)    (13 sem.)    (13 sem.)    (13 sem.)
     les  données         30 octobre   31 juillet      1er mai   30 janvier
     par action)                2010         2010         2010         2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits                 3 912,0 $    4 041,2 $    3 836,8 $    3 836,2 $
    Bénéfice
     d'exploitation            122,7        140,3        118,5        110,3
    Résultats
     d'exploitation(2)          73,9         81,6         71,9         68,3
    Gains (pertes)
     en capital et
     autres éléments,
     après impôts               58,9            -          1,6            -
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net               132,8 $       81,6 $       73,5 $       68,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Données par
     action, de base
    Résultats
     d'exploitation             1,09 $       1,19 $       1,05 $       1,00 $
    Gains (pertes)
     en capital et
     autres éléments,
     après impôts               0,86            -         0,02            -
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                1,95 $       1,19 $       1,07 $       1,00 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen
     pondéré
     d'actions
     en circulation,
     de base
     (en millions)(3)           68,1         68,4         68,4         68,4
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Données par action,
     après dilution
    Résultats
     d'exploitation             1,08 $       1,19 $       1,05 $       0,99 $
    Gains (pertes)
     en capital et
     autres éléments,
     après impôts               0,86            -         0,02            -
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                1,94 $       1,19 $       1,07 $       0,99 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen
     pondéré
     d'actions
     en circulation,
     après dilution
     (en millions)(3)           68,3         68,5         68,5         68,5
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                               Exercice 2010            Exercice 2009(1)
                          -----------------------  --------------------------
    (en millions de              T2            T1           T4           T3
     dollars, sauf         (13 sem.)     (13 sem.)    (13 sem.)    (13 sem.)
     les  données        31 octobre      1er août        2 mai   31 janvier
     par action)               2009          2009         2009         2009
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits                3 874,7 $     3 968,5 $    3 709,0 $    3 800,0 $
    Bénéfice
     d'exploitation           120,7         130,2        109,3        115,3
    Résultats
     d'exploitation(2)         72,1          72,2         62,9         64,8
    Gains (pertes)
     en capital et
     autres éléments,
     après impôts              (1,7)         17,5         (0,8)        (3,5)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net               70,4 $        89,7 $       62,1 $       61,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Données par
     action, de base
    Résultats
     d'exploitation            1,06 $        1,05 $       0,96 $       0,99 $
    Gains (pertes)
     en capital et
     autres éléments,
     après impôts             (0,03)         0,26        (0,01)       (0,05)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net               1,03 $        1,31 $       0,95 $       0,94 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen
     pondéré
     d'actions
     en circulation,
     de base
     (en millions)(3)          68,4          68,4         65,9         65,6
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Données
     par action,
     après dilution
    Résultats
     d'exploitation            1,06 $        1,05 $       0,95 $       0,98 $
    Gains (pertes)
     en capital et
     autres éléments,
     après impôts             (0,03)         0,26        (0,01)       (0,05)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net               1,03 $        1,31 $       0,94 $       0,93 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen
     pondéré
     d'actions
     en circulation,
     après dilution
     (en millions)(3)          68,5          68,5         66,0         65,7
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Les montants ont été retraités par suite d'une modification de
        convention comptable et d'un reclassement ayant trait à l'écart
        d'acquisition et aux actifs incorporels. Veuillez vous reporter à la
        rubrique intitulée " Modifications de conventions comptables " du
        rapport de gestion annuel pour l'exercice 2010 faisant partie du
        rapport annuel 2010 d'Empire.
    (2) Les résultats d'exploitation représentent le bénéfice avant les gains
        (pertes) en capital et autres éléments.
    (3) L'augmentation du nombre moyen pondéré d'actions en circulation
        depuis l'exercice 2009 s'explique par une émission d'actions, conclue
        le 24 avril 2009, qui s'est traduite par l'émission de 2 713 000
        actions de catégorie A sans droit de vote en tout. La baisse du
        nombre moyen pondéré d'actions en circulation au deuxième trimestre
        de l'exercice 2011 est attribuable au rachat, à des fins
        d'annulation, de 513 579 actions de catégorie A sans droit de vote en
        vertu de l'offre publique de rachat dans le cours normal des
        activités d'Empire.
    

La croissance du chiffre d'affaires et des résultats d'exploitation consolidés a été influencée par les activités d'investissement de la Société, l'environnement concurrentiel, le prix des aliments et les tendances générales au sein de l'industrie, par le caractère cyclique des activités liées aux propriétés résidentielles et commerciales, ainsi que par d'autres facteurs de risque décrits dans le rapport de gestion annuel 2010, aux pages 25 à 68 du rapport annuel 2010 de la Société.

Les activités de la Société ont un certain caractère saisonnier, comme le montrent les résultats présentés ci-dessus, particulièrement pendant les mois d'été et les périodes de fêtes.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION PAR SECTEUR

VENTE AU DÉTAIL DE PRODUITS ALIMENTAIRES

Empire exploite son secteur de la vente au détail de produits alimentaires par l'entremise de sa filiale en propriété exclusive, Sobeys. Sobeys exerce ses activités par l'entremise de plus de 1 300 magasins de détail (magasins Sobeys et magasins affiliés) dans chaque province du Canada, sous diverses bannières de détaillant, dont Sobeys, IGA extra, Thrifty Foods, IGA, Foodland et FreshCo, ainsi que les pharmacies Lawtons Drug Stores.

Sobeys a pour stratégie d'offrir à ses clients la meilleure expérience de magasinage possible dans des magasins dont le concept et la taille sont tout à fait appropriés à leurs besoins et qui sont appuyés par un service à la clientèle supérieur. Les cinq concepts distincts de magasin utilisés par Sobeys pour répondre aux principaux besoins de sa clientèle en matière de magasinage sont les supermarchés à gamme complète de services, les supermarchés qui misent sur l'offre de produits frais, les magasins de type commodité, les marchés de quartier et les magasins d'escompte. Sobeys continue de rehausser les produits, les services et le marchandisage de chaque concept, en agrandissant et en rénovant les magasins existants et en continuant de construire de nouveaux magasins.

Le tableau ci-dessous présente la contribution de Sobeys aux produits, au bénéfice d'exploitation, au bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments, aux gains (pertes) en capital et autres éléments, après impôts, et au bénéfice net consolidés d'Empire :

    
    -------------------------------------------------------------------------
                  Périodes de 13 semaines         Périodes de 26 semaines
                       terminées le                    terminées le
              -------------------------------- ------------------------------
    (en mil-     30 oct.    31 oct.  Var. en     30 oct.   31 oct.  Var. en
     lions de      2010       2009         $       2010      2009         $
     dollars)
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes      3 853,4 $  3 807,0 $    46,4 $  7 828,7 $  7 713,7 $  115,0 $
    Bénéfice
     d'exploi-
     tation(1)    109,5      106,3       3,2      235,7      227,9      7,8
    Bénéfice
     avant
     gains
     (pertes)
     en capital
     et autres
     éléments      66,3       64,9       1,4      141,0      134,1      6,9
    Gains
     (pertes)
     en capital
     et autres
     éléments,
     après
     impôts       (15,7)       1,1     (16,8)     (15,7)       1,1    (16,8)
    Bénéfice
     net(1)        50,6       66,0     (15,4)     125,3      135,2     (9,9)
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Déduction faite de l'incidence de l'amortissement lié à la
        privatisation de Sobeys.
    

Ventes

Pour le deuxième trimestre, le chiffre d'affaires du secteur de la vente au détail de produits alimentaires s'est élevé à 3,85 G$, comparativement à 3,81 G$ pour le même trimestre l'an dernier, ce qui représente une progression de 46,4 M$, ou 1,2 %. Pour le deuxième trimestre, les ventes des magasins comparables de Sobeys ont été stables par rapport au deuxième trimestre du dernier exercice.

En cumul annuel, le chiffre d'affaires du secteur de la vente au détail de produits alimentaires s'est situé à 7,83 G$, par rapport à 7,71 G$ pour l'exercice précédent, soit un gain de 115,0 M$, ou 1,5 %. Les ventes des magasins comparables ont augmenté de 0,2 % au premier semestre de l'exercice 2011, comparativement à la même période l'an dernier.

La croissance des ventes demeure directement liée à l'accroissement de la superficie de vente au détail découlant des nouveaux magasins et des travaux d'agrandissement, combiné à la mise en œuvre continue d'initiatives de vente et de marchandisage, à l'amélioration de l'exécution en magasin et aux innovations en matière de produits et de services. Sobeys a continué de composer avec la déflation des prix de détail des aliments dans un environnement concurrentiel, ce qui a été en partie compensé par la croissance associée à ces initiatives.

Bénéfice d'exploitation

La contribution de Sobeys au bénéfice d'exploitation d'Empire, laquelle exclut les coûts associés à la fermeture des magasins et du centre de distribution en Ontario, mais tient compte de l'amortissement lié à la privatisation de Sobeys et à divers éléments, s'est élevée à 109,5 M$ au deuxième trimestre (106,3 M$ à l'exercice 2010). La marge d'exploitation de Sobeys au deuxième trimestre, après ajustement pour tenir compte des éléments susmentionnés, s'est établie à 2,84 %, contre 2,79 % au deuxième trimestre de l'exercice précédent.

En incluant les coûts de 16,1 M$ (avant impôts) liés à la fermeture de magasins en Ontario ainsi que les indemnités de départ de 5,4 M$ (avant impôts) associées à la fermeture prochaine du centre de distribution de Brantford, en Ontario, et après ajustement pour tenir compte de l'incidence de l'amortissement lié à la privatisation de Sobeys et d'autres éléments, le bénéfice d'exploitation inscrit par Sobeys au deuxième trimestre s'est établi à 90,4 M$, ce qui représente un recul de 17,2 M$ par rapport au deuxième trimestre du dernier exercice.

Pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, la contribution de Sobeys au bénéfice d'exploitation d'Empire, ce qui exclut les coûts associés à la fermeture des magasins et du centre de distribution en Ontario, mais inclut l'amortissement lié à la privatisation de Sobeys et à divers éléments, a atteint 235,7 M$, par rapport à 227,9 M$ pour l'exercice précédent, soit une progression de 7,8 M$. La marge d'exploitation de Sobeys au premier semestre de l'exercice 2011, après ajustement pour tenir compte des éléments susmentionnés, s'est établie à 3,01 %, contre 2,95 % pour la période comparable du dernier exercice.

En tenant compte des coûts associés à la fermeture susmentionnée des magasins et du centre de distribution en Ontario et après ajustement pour tenir compte de l'amortissement lié à la privatisation de Sobeys et à divers éléments, le bénéfice d'exploitation comptabilisé par Sobeys s'est fixé à 217,9 M$, en baisse de 12,6 M$ par rapport à la même période l'an dernier.

Sobeys continuera de se concentrer sur les rigoureuses initiatives de gestion de coûts, sur l'amélioration de la chaîne d'approvisionnement et de la productivité des ventes au détail et sur l'adoption des meilleures pratiques afin de continuer à financer les investissements en vue d'accroître les ventes et d'améliorer les marges au fil du temps.

Bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments

Pour le deuxième trimestre terminé le 30 octobre 2010, la contribution de Sobeys au bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments d'Empire s'est élevée à 66,3 M$, ce qui représente une hausse de 1,4 M$, ou 2,2 %, comparativement au deuxième trimestre du dernier exercice. Cette progression par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent découle de l'augmentation de 3,2 M$ de la contribution au bénéfice d'exploitation, d'une baisse de 2,0 M$ de la charge d'impôts, ce qui a été en partie annulé par une hausse de 3,0 M$ de la part des actionnaires sans contrôle et par une progression de 0,8 M$ des intérêts débiteurs.

Pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, la contribution de Sobeys au bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments d'Empire a atteint 141,0 M$, comparativement à une contribution de 134,1 M$ pour la même période l'an dernier, ce qui représente une hausse de 6,9 M$, ou 5,1 %. Cette hausse par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent découle de l'augmentation de 7,8 M$ de la contribution au bénéfice d'exploitation, d'un recul de 3,4 M$ de la charge d'impôts, ce qui a été partiellement annulé par une augmentation de 2,0 M$ des intérêts débiteurs et par une hausse de 2,3 M$ de la part des actionnaires sans contrôle.

Gains (pertes) en capital et autres éléments

Pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010, la contribution de Sobeys aux gains (pertes) en capital et autres éléments d'Empire a représenté une perte de 15,7 M$, comparativement à un gain de 1,1 M$ au dernier exercice. Les coûts de 16,1 M$, avant impôts (11,8 M$, après impôts), liés à la fermeture de magasins en Ontario et les indemnités de départ de 5,4 M$, avant impôts (3,9 M$, après impôts) associées à la fermeture prochaine du centre de distribution de Brantford, en Ontario, représentent les gains (pertes) en capital et autres éléments pour le deuxième trimestre et en cumul annuel.

Bénéfice net

Sobeys a inscrit un bénéfice net de 51,5 M$ au deuxième trimestre, en baisse de 15,4 M$, ou 23,0 %, comparativement à 66,9 M$ au deuxième trimestre de l'exercice précédent. Après ajustement pour tenir compte de l'incidence de l'amortissement lié à la privatisation et des répercussions fiscales connexes, la contribution de Sobeys au bénéfice net d'Empire s'est située à 50,6 M$ pour le deuxième trimestre, ce qui constitue un recul de 15,4 M$, ou 23,3 %, par rapport à la contribution de 66,0 M$ inscrite pour la même période l'an dernier.

Pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, Sobeys a déclaré un bénéfice net de 127,1 M$, soit 9,9 M$, ou 7,2 %, de moins que les 137,0 M$ inscrits pour la période correspondante de l'exercice précédent. Après ajustement pour tenir compte de l'incidence de l'amortissement lié à la privatisation et des répercussions fiscales connexes, la contribution de Sobeys au bénéfice net d'Empire s'est établie à 125,3 M$ pour le premier semestre de l'exercice 2011, ce qui constitue une baisse de 9,9 M$, ou 7,3 %, par rapport à la contribution de 135,2 M$ pour la même période l'an dernier.

IMMOBILIER

Les activités immobilières d'Empire portent principalement sur : (i) la propriété de centres commerciaux et d'immeubles à bureaux grâce à une participation de 46,6 % dans le FPI Crombie; et (ii) l'aménagement de terrains résidentiels par l'intermédiaire d'une participation dans Genstar, laquelle est principalement active en Ontario et dans l'Ouest canadien.

Il convient de souligner que les produits, le bénéfice d'exploitation et les résultats d'exploitation inscrits pour le deuxième trimestre et le premier semestre de l'exercice 2011 ont progressé du fait de l'augmentation de la participation dans Genstar, laquelle est passée de 35,7 % au dernier exercice à 40,7 % au troisième trimestre de l'exercice 2010.

En ce qui concerne les immeubles commerciaux, au cours du premier trimestre, la fonction interne d'aménagement des immeubles d'Empire a été restructurée au sein de Sobeys, cette dernière acquérant 12 propriétés de filiales d'ECL Properties Limited, filiale en propriété exclusive d'Empire Company Limited, pour une contrepartie équivalente à leur valeur comptable, soit environ 83,0 M$. Cette restructuration permet de mieux harmoniser la fonction d'aménagement des immeubles avec la participation de Sobeys. À la suite de ce transfert, notre participation de 46,6 % dans le FPI Crombie compte pour l'essentiel de nos activités dans le secteur de l'immobilier commercial.

Au cours du deuxième trimestre, soit le 4 août 2010, le FPI Crombie a conclu une convention de prise ferme visant l'émission publique de parts au prix unitaire de 11,05 $. En règlement de son droit préférentiel de souscription dans le cadre de l'émission publique, Empire a souscrit pour 20,5 M$ de parts de catégorie B de la Société en commandite Crombie (pouvant être converties au pair en parts du FPI Crombie). Par conséquent, la participation de la Société dans le FPI Crombie a diminué, passant de 47,4 % à 47,0 %. Au cours du trimestre, Crombie a également émis 500 542 parts, car une partie de ses débentures convertibles de catégorie B ont été converties en parts du FPI Crombie. Cette conversion a eu pour effet de réduire davantage la participation d'Empire dans le FPI Crombie, laquelle est passée à 46,6 %.

Le tableau ci-dessous présente les produits, le bénéfice d'exploitation, le bénéfice net et les fonds provenant de l'exploitation du secteur de l'immobilier, répartis entre les propriétés commerciales et résidentielles.

    
    ------------------------------------------- -----------------------------
                    Périodes de 13 semaines       Périodes de 26 semaines
                         terminées le                  terminées le
              --------------------------------- -----------------------------
    (en mil-       30 oct.   31 oct.  Var. en    30 oct.   31 oct.  Var. en
     lions de        2010      2009         $      2010      2009         $
     dollars)
    ------------------------------------------- -----------------------------
    Produits
      Propriétés
       résiden-
       tielles        7,5 $    14,0 $    (6,5)$    22,6 $    25,4 $    (2,8)$
      Propriétés
       commer-
       ciales         3,3       4,7      (1,4)      7,3       8,4      (1,1)
    ------------------------------------------- -----------------------------
                     10,8 $    18,7 $    (7,9)$    29,9 $    33,8 $    (3,9)$
    ------------------------------------------- -----------------------------
    ------------------------------------------- -----------------------------

    Bénéfice
     d'exploi-
     tation
      Propriétés
       résiden-
       tielles        3,7 $     7,3 $    (3,6)$    11,8 $    12,4 $    (0,6)$
      FPI
       Crombie(1)     4,4       4,9      (0,5)      8,5       9,8      (1,3)
      Propriétés
       commer-
       ciales         0,9       1,4      (0,5)      1,8       1,1       0,7
    ------------------------------------------- -----------------------------
                      9,0 $    13,6 $    (4,6)$    22,1 $    23,3 $    (1,2)$
    ------------------------------------------- -----------------------------
    ------------------------------------------- -----------------------------

    Bénéfice net
      Propriétés
       résiden-
       tielles
       (résultats
       d'exploi-
       tation)        2,5 $     5,1 $    (2,6)$     8,2 $     8,5 $    (0,3)$
      Propriétés
       commer-
       ciales
       (résultats
       d'exploi-
       tation)        4,1       3,7       0,4       6,9       6,4       0,5
      Pertes en
       capital
       et autres
       éléments,
       après
       impôts        (1,2)     (3,1)      1,9      (1,2)     (3,1)      1,9
    ------------------------------------------- -----------------------------
                      5,4 $     5,7 $    (0,3)$    13,9 $    11,8 $     2,1 $
    ------------------------------------------- -----------------------------
    ------------------------------------------- -----------------------------

    Fonds
     provenant de
     l'exploi-
     tation
      Propriétés
       résiden-
       tielles        2,5 $     5,1 $    (2,6)$     8,2 $     8,5 $    (0,3)$
      Propriétés
       commer-
       ciales         4,4       4,1       0,3       7,4       7,3       0,1
    ------------------------------------------- -----------------------------
                      6,9 $     9,2 $    (2,3)$    15,6 $    15,8 $    (0,2)$
    ------------------------------------------- -----------------------------
    ------------------------------------------- -----------------------------
    (1) Résultats comptabilisés à la valeur de consolidation liés à la
        participation dans le FPI Crombie pour la période.
    

Produits

Les produits du secteur de l'immobilier se sont chiffrés à 10,8 M$ pour le deuxième trimestre terminé le 30 octobre 2010, en baisse de 7,9 M$ comparativement au deuxième trimestre du dernier exercice. Cette baisse est attribuable à un recul de 6,5 M$ des produits tirés des propriétés résidentielles et à une diminution de 1,4 M$ des produits liés aux propriétés commerciales.

Pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, le secteur de l'immobilier a inscrit des produits de 29,9 M$, soit 3,9 M$ de moins que les produits de 33,8 M$ déclarés pour la même période l'an dernier. Le déclin est le fait de la baisse de 2,8 M$ des produits tirés des propriétés résidentielles et de la réduction de 1,1 M$ des produits générés par les propriétés commerciales.

Bénéfice d'exploitation

Le bénéfice d'exploitation du secteur de l'immobilier s'est établi à 9,0 M$ au deuxième trimestre, comparativement à 13,6 M$ pour la période correspondante du dernier exercice. La baisse de 4,6 M$ du bénéfice d'exploitation du secteur de l'immobilier est en grande partie attribuable au recul de 3,6 M$ du bénéfice d'exploitation dégagé par les propriétés résidentielles, lequel s'explique par la diminution des ventes de terrains. Les résultats comptabilisés à la valeur de consolidation liés à la participation dans le FPI Crombie se sont chiffrés à 4,4 M$ au deuxième trimestre, par rapport à 4,9 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le bénéfice d'exploitation tiré des autres propriétés commerciales a fléchi de 0,5 M$ au deuxième trimestre, comparativement à la même période l'an dernier.

Pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, le bénéfice d'exploitation du secteur de l'immobilier s'est situé à 22,1 M$, comparativement à 23,3 M$, ce qui représente un recul de 1,2 M$. Ce recul découle de la baisse de 1,3 M$ des résultats comptabilisés à la valeur de consolidation liés à la participation dans le FPI Crombie et au déclin de 0,6 M$ du bénéfice d'exploitation tiré des propriétés résidentielles, ce qui a été en partie annulé par une hausse de 0,7 M$ du bénéfice d'exploitation généré par les autres propriétés commerciales. Les résultats comptabilisés à la valeur de consolidation liés à la participation dans le FPI Crombie ont été de 8,5 M$ pour le premier semestre de l'exercice, par rapport à 9,8 M$ pour la même période de l'exercice précédent. Cette baisse est surtout liée à l'augmentation des intérêts débiteurs.

Bénéfice net

La contribution du secteur de l'immobilier au bénéfice net du deuxième trimestre s'est située à 5,4 M$, comparativement à 5,7 M$ l'an dernier, ce qui représente un recul de 0,3 M$. Le recul du bénéfice net découle de la baisse susmentionnée de 4,6 M$ du bénéfice d'exploitation, laquelle a été en partie annulée par une diminution de 1,9 M$ du montant net des pertes en capital et autres éléments, par une réduction de 2,0 M$ des impôts sur les bénéfices et par une baisse de 0,4 M$ des intérêts débiteurs.

En cumul annuel, la contribution du secteur de l'immobilier au bénéfice net s'est élevée à 13,9 M$, par rapport à 11,8 M$ l'an dernier, ce qui représente une progression de 2,1 M$. La progression du bénéfice net s'explique par la baisse de 1,9 M$ du montant net des pertes en capital et autres éléments, par la diminution de 0,8 M$ des impôts sur les bénéfices et par le recul de 0,6 M$ des intérêts débiteurs, ce qui a été partiellement annulé par la réduction susmentionnée de 1,2 M$ du bénéfice d'exploitation.

Fonds provenant de l'exploitation

Au deuxième trimestre, les fonds provenant de l'exploitation se sont situés à 6,9 M$, en baisse de 2,3 M$ par rapport au deuxième trimestre du dernier exercice, ce qui est attribuable au déclin de 2,2 M$ des résultats d'exploitation et à la réduction de 0,1 M$ de l'amortissement. Pour les quatre derniers trimestres, les fonds provenant de l'exploitation du secteur de l'immobilier se sont établis à 35,5 M$, en baisse de 2,3 M$, ou 6,1 %, par rapport aux fonds provenant de l'exploitation de 37,8 M$ inscrits au premier trimestre de l'exercice 2011.

PLACEMENTS ET AUTRES ACTIVITÉS

Le troisième secteur d'Empire est constitué par ses placements et autres activités, comprenant principalement une entreprise en propriété exclusive, Empire Theatres.

Au 30 octobre 2010, la composition du portefeuille de placements d'Empire (en tenant compte des participations comptabilisées à la valeur de consolidation dans le FPI Crombie et dans Genstar aux États-Unis) se détaillait comme suit :

    
    -------------------------------------------------------------------------
                    30 octobre 2010                     1er mai 2010
            ----------------------------------- -----------------------------
    (en millions  Valeur de     Valeur    Gain  Valeur de     Valeur    Gain
     de dollars)     marché  comptable  latent     marché  comptable  latent
    -------------------------------------------------------------------------
    Placement
     dans le
     FPI Crombie      393,6 $    1,7 $   391,9 $   341,3 $    8,4 $   332,9 $
    Placement dans
     Wajax                -        -         -     117,9     30,8      87,1
    Placement dans
     Genstar aux
     États-Unis(1)     23,5     23,5         -      17,6     17,6         -
    Autres
     placements(1)(2)  11,6     11,6         -      10,9     10,9         -
    -------------------------------------------------------------------------
                      428,7 $   36,8 $   391,9 $   487,7 $   67,7 $   420,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                                                    31 octobre 2009
                                            --------------------------------
    (en millions                            Valeur de     Valeur       Gain
     de dollars)                               marché  comptable     latent
    -------------------------------------------------------------------------
    Placement
     dans le
     FPI Crombie                                304,0 $     14,1 $    289,9 $
    Placement dans
     Wajax                                       85,8       30,4       55,4
    Placement dans
     Genstar aux
     États-Unis(1)                               11,9       11,9          -
    Autres
     placements(1)(2)                            11,6       11,6          -
    -------------------------------------------------------------------------
                                                413,3 $     68,0 $    345,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Selon l'hypothèse que la valeur de marché correspond à la valeur
        comptable.
    (2) Comprend 11,4 M$ sous forme de débentures subordonnées non garanties
        convertibles du FPI Crombie (10,7 M$ au 1er mai 2010; 10,4 M$ au 31
        octobre 2009).
    

Vente du Fonds de revenu Wajax

Le 5 octobre 2010, Empire a vendu sa participation de 27,5 % dans Wajax pour un produit net de 121,3 M$, ce qui s'est traduit par un gain en capital net de 80,1 M$. Le produit net a été affecté à la réduction de la dette bancaire directe d'Empire et au rachat, à des fins d'annulation d'un total de 513 579 actions de catégorie A sans droit de vote en vertu de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités d'Empire. Empire a également utilisé une tranche de 6,0 M$ du produit net de 121,3 M$ tiré de la vente de Wajax pour effectuer des dons de bienfaisance au cours du deuxième trimestre.

Le tableau ci-dessous présente les faits saillants financiers du secteur des placements et autres activités (moins les charges du siège social), exception faite des résultats comptabilisés à la valeur de consolidation liés aux participations dans le FPI Crombie et dans Genstar aux États-Unis, pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010, comparativement aux mêmes périodes de l'exercice précédent :

    
    ------------------------------------------ ------------------------------
                    Périodes de 13 semaines       Périodes de 26 semaines
                         terminées le                  terminées le
              -------------------------------- ------------------------------
    (en mil-       30 oct.   31 oct.  Var. en    30 oct.   31 oct.  Var. en
     lions de        2010      2009         $      2010      2009         $
     dollars)
    ------------------------------------------- -----------------------------
    Produits         50,1 $    52,3 $    (2,2)$    98,0 $    99,6 $    (1,6)$
    ------------------------------------------- -----------------------------
    Bénéfice
     d'exploi-
     tation
      Wajax           5,3       1,9       3,4       8,7       4,6       4,1
      Autres
       activités,
       déduction
       faite des
       charges
       du siège
       social        (1,1)     (1,1)        -      (3,5)     (4,9)      1,4
    ------------------------------------------- -----------------------------
    Total du
     bénéfice
     d'exploi-
     tation           4,2       0,8       3,4       5,2      (0,3)      5,5
    ------------------------------------------- -----------------------------
    Résultats
     d'exploi-
     tation           1,0      (1,6)      2,6      (0,6)     (4,7)      4,1
    Gains en
     capital et
     autres
     éléments,
     après
     impôts          75,8       0,3      75,5      75,8      17,8      58,0
    ------------------------------------------- -----------------------------
    Bénéfice
     net             76,8 $    (1,3)$    78,1 $    75,2 $    13,1 $    62,1 $
    ------------------------------------------- -----------------------------
    ------------------------------------------- -----------------------------
    

Produits

Les produits du secteur des placements et autres activités, principalement générés par Empire Theatres, ont totalisé 50,1 M$ au deuxième trimestre terminé le 30 octobre 2010, comparativement à 52,3 M$ pour le deuxième trimestre du dernier exercice, ce qui représente un déclin de 2,2 M$, ou 4,2 %.

Pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, le secteur des placements et autres activités a comptabilisé des produits de 98,0 M$, par rapport à 99,6 M$ pour la même période l'an dernier, ce qui constitue un recul de 1,6 M$, ou 1,6 %.

Bénéfice d'exploitation

Le bénéfice d'exploitation du secteur des placements et autres activités, déduction faite des charges du siège social, s'est élevé à 4,2 M$, comparativement à 0,8 M$ au deuxième trimestre du dernier exercice. Les résultats comptabilisés à la valeur de consolidation liés à la participation de 27,5 % dans Wajax que la Société a récemment vendue se sont établis à 5,3 M$ au deuxième trimestre par rapport à 1,9 M$ l'an dernier. La perte d'exploitation liée aux autres activités, déduction faite des charges du siège social, a été identique à celle du deuxième trimestre l'an dernier, à 1,1 M$. L'augmentation des résultats comptabilisés à la valeur de consolidation déclarés par Wajax est principalement le fait du rendement plus élevé de tous ses secteurs d'exploitation, comparativement à la même période l'an dernier.

Le bénéfice d'exploitation généré par le secteur des placements et autres activités (déduction faite des charges du siège social) pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010 s'est chiffré à 5,2 M$, par rapport à une perte de 0,3 M$ pour la même période de l'exercice précédent. Les résultats comptabilisés à la valeur de consolidation liés à Wajax ont augmenté de 4,1 M$, passant à 8,7 M$ au premier semestre de l'exercice 2011, comparativement à 4,6 M$ pour le premier semestre du dernier exercice. La perte d'exploitation associée aux autres activités, déduction faite des charges du siège social, pour le premier semestre de l'exercice 2011 a diminué de 1,4 M$, se situant à 3,5 M$, par rapport à 4,9 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent.

Bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments

La contribution du secteur des placements et autres activités, déduction faite des charges du siège social, au bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments s'est établie à 1,0 M$ au deuxième trimestre, en hausse de 2,6 M$ comparativement à la contribution négative de 1,6 M$ pour le même trimestre l'an dernier. Cette amélioration est en grande partie attribuable aux résultats comptabilisés à la valeur de consolidation liés à Wajax pour le trimestre et à une baisse de 0,7 M$ des intérêts débiteurs au niveau du siège social.

La contribution du secteur des placements et autres activités (déduction faite des charges du siège social) au bénéfice avant gains (pertes) en capital et autres éléments a correspondu à un montant négatif de 0,6 M$ pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, en baisse de 4,1 M$ comparativement à la contribution négative de 4,7 M$ pour la même période du dernier exercice. Cette amélioration est surtout le fait des résultats comptabilisés à la valeur de consolidation liés à Wajax, de l'augmentation des bénéfices d'Empire Theatres et de la diminution des intérêts débiteurs au niveau du siège social.

Gains en capital et autres éléments

Pour le deuxième trimestre, le secteur des placements et autres activités a déclaré des gains en capital et autres éléments, après impôts, de 75,8 M$, comparativement à 0,3 M$ au deuxième trimestre de l'exercice 2010. Les gains en capital et autres éléments, après impôts, du deuxième trimestre découlent principalement de la vente de la participation de 27,5 % de la Société dans Wajax. Le gain en capital avant impôts sur la vente de Wajax s'est chiffré à 86,8 M$ (80,1 M$ après impôts). Empire a utilisé une tranche de 6,0 M$ du produit net de 121,3 M$ tiré de la vente de Wajax pour effectuer des dons de bienfaisance au cours du deuxième trimestre.

Pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, le secteur des placements et autres activités a comptabilisé des gains en capital et autres éléments, après impôts, de 75,8 M$, comparativement à 17,8 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les gains en capital et autres éléments du premier semestre du dernier exercice étaient principalement liés à l'avis de nouvelle cotisation d'un montant de 17,0 M$ en lien avec la vente des actions de Hannaford Bros. Co. au cours de l'exercice 2001.

Bénéfice net

La contribution du secteur des placements et autres activités (déduction faite des charges du siège social) au bénéfice net consolidé d'Empire pour le deuxième trimestre de l'exercice 2011 s'est élevée à 76,8 M$, par rapport à une contribution négative de 1,3 M$ pour le deuxième trimestre du dernier exercice. L'augmentation est essentiellement le fait de la hausse des gains en capital et autres éléments, après impôts, de 75,5 M$.

En cumul annuel, la contribution du secteur des placements et autres activités, déduction faite des charges du siège social, au bénéfice net s'est située à 75,2 M$, comparativement à une contribution de 13,1 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui représente une progression de 62,1 M$. L'augmentation du bénéfice net au premier semestre de l'exercice 2011 est surtout attribuable à la hausse de 58,0 M$ des gains en capital et autres éléments, après impôts, par rapport à la même période l'an dernier.

SITUATION FINANCIÈRE CONSOLIDÉE

La situation financière de la Société s'est améliorée depuis le début de l'exercice, comme l'indiquent la structure du capital et les mesures clés de la situation financière présentées dans le tableau ci-dessous.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de dollars, sauf les  30 octobre      1er mai   31 octobre
     données par action et les ratios)       2010         2010         2009
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux propres                      3 118,7 $    2 952,4 $    2 827,0 $
    Valeur comptable par action             45,84 $      43,07 $      41,23 $
    Dette bancaire                           13,0 $       17,8 $       77,4 $
    Dette à long terme, y compris la
     tranche échéant à moins d'un an      1 176,0 $    1 208,4 $    1 206,7 $
    Ratio de la dette portant intérêt
     sur le capital total                    27,6 %       29,3 %       31,2 %
    Ratio de la dette nette sur le
     capital total net(1)                    17,3 %       21,8 %       27,5 %
    Ratio de la dette sur le BAIIA(2)         1,4x         1,5x         1,6x
    Ratio du BAIIA sur les
     intérêts débiteurs(2)                   11,4x        11,3x        10,8x
    Actif total                           6 367,9 $    6 248,3 $    6 008,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Le ratio de la dette nette sur le capital total correspond à la dette
        portant intérêt, déduction faite de la trésorerie et des équivalents
        de trésorerie.
    (2) Calcul fondé sur le BAIIA et les intérêts débiteurs des 12 derniers
        mois.
    

Capitaux propres

Il y avait 33 683 919 actions de catégorie A sans droit de vote et 34 260 763 actions ordinaires de catégorie B en circulation au 30 octobre 2010, pour un total de 67 944 682 actions, soit 513 579 actions de moins qu'à la fin de l'exercice précédent et qu'au deuxième trimestre du dernier exercice. Cette baisse est liée au rachat de 513 579 actions de catégorie A sans droit de vote pour la somme de 27,7 M$ au cours du deuxième trimestre en vertu de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités d'Empire dont l'avis a été déposé à la Bourse de Toronto le 15 septembre 2010.

Au 30 octobre 2010, Empire comptait 583 673 options en circulation, par rapport à 433 209 options en circulation au 31 octobre 2009.

Aucune action privilégiée de série 2 n'a été rachetée à des fins d'annulation au cours du premier semestre, que ce soit pour l'exercice 2011 ou 2010. La Société prévoit racheter, dans la mesure du possible, d'autres actions privilégiées de série 2.

Au 9 décembre 2010, la Société avait 33 683 919 actions de catégorie A sans droit de vote et 34 260 763 actions ordinaires de catégorie B en circulation, de même que 583 673 options visant l'acquisition de 583 673 actions de catégorie A sans droit de vote.

Les dividendes versés aux porteurs d'actions ordinaires ont totalisé 13,6 M$ (0,20 $ par action) au deuxième trimestre, par rapport à 12,7 M$ (0,185 $ par action) au deuxième trimestre du dernier exercice. Pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, les dividendes versés aux porteurs d'actions ordinaires se sont chiffrés à 27,3 M$ (0,40 $ par action), comparativement à 25,4 M$ (0,37 $ par action) au premier semestre de l'exercice précédent.

Passif

Par le passé, Empire a financé une grande partie de ses actifs à l'aide d'emprunts à long terme. Les actifs à plus long terme sont en général financés par des emprunts à long terme à taux fixe, ce qui réduit les risques liés à la fois aux taux d'intérêt et au refinancement. Au 30 octobre 2010, le total de la dette à long terme, y compris la tranche échéant à moins d'un an de la dette à long terme et la dette liée aux actifs destinés à la vente, s'élevait à 1 176,0 M$ et représentait 98,9 % de la dette totale portant intérêt d'Empire, laquelle totalise 1 189,0 M$.

La dette à long terme s'établit comme suit pour chaque secteur d'exploitation :

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long terme
     (y compris la tranche échéant à
      moins d'un an)                   30 octobre      1er mai   31 octobre
    (en millions de dollars)                 2010         2010         2009
    -------------------------------------------------------------------------
    Vente au détail de
     produits alimentaires                1 000,4 $      858,7 $      864,8 $
    Immobilier                               23,7         35,3         37,2
    Placements et autres activités          151,9        314,4        304,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                 1 176,0 $    1 208,4 $    1 206,7 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

La dette portant intérêt consolidée a diminué de 37,2 M$ depuis le début de l'exercice le 1er mai 2010 (1 226,2 M$) et de 95,1 M$ depuis le deuxième trimestre du dernier exercice (1 284,1 M$). La diminution de la dette portant intérêt consolidée depuis le début de l'exercice s'explique principalement par l'affectation au remboursement de la dette du produit de la vente de la participation de la Société dans le Fonds de revenu Wajax ainsi que du produit de la vente de propriétés au FPI Crombie, ce qui a été en partie annulé par l'émission d'un principal de 150,0 M$ en billets à moyen terme de 30 ans par Sobeys au cours du premier trimestre de l'exercice 2011. Le ratio de la dette portant intérêt sur le capital total s'est amélioré de 3,6 points de pourcentage depuis le deuxième trimestre du dernier exercice, pour se fixer à 27,6 %, ce qui résulte de la baisse de la dette portant intérêt et de la hausse des capitaux propres en raison de la croissance des bénéfices non répartis.

Le ratio du bénéfice avant intérêts, impôts, et amortissement (" BAIIA ") sur les intérêts débiteurs d'Empire pour le deuxième trimestre était de 11,4 fois, une amélioration par rapport au ratio de 10,8 fois pour le deuxième trimestre du dernier exercice. Cette amélioration comparativement au trimestre correspondant de l'exercice précédent est principalement attribuable à la hausse du BAIIA des 12 derniers mois et au recul des intérêts débiteurs des 12 derniers mois.

Situation de trésorerie et sources de financement

La Société maintient les sources de liquidités suivantes :

    
    - Trésorerie et équivalents de trésorerie en main;
    - Facilités de crédit bancaire inutilisées; et
    - Flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation.
    

Au 30 octobre 2010, la trésorerie et les équivalents de trésorerie consolidés s'élevaient à 537,6 M$, comparativement à 210,9 M$ au 31 octobre 2009 et à 401,0 M$ à la fin de l'exercice le 1er mai 2010.

À la fin du deuxième trimestre de l'exercice 2011, sur une base non consolidée, Empire maintenait directement une ligne de crédit bancaire autorisée, pour un total de 450,0 M$, pour ses activités d'exploitation, ses besoins généraux et les besoins du siège social, dont environ 133,3 M$, ou 29,6 % étaient utilisés. La facilité de crédit non consolidée de 650 M$ d'Empire est arrivée à échéance le 8 juin 2010. Avant l'échéance, le 4 juin 2010, la direction a renouvelé la facilité de crédit pour une période supplémentaire de trois ans, ce qui porte l'échéance au 30 juin 2013. Le montant de la facilité a été réduit, à 450,0 M$, en raison de l'excellente position de trésorerie et de l'amélioration de la situation financière de la Société. Sur une base consolidée, les facilités de crédit bancaire autorisées d'Empire dépassaient les emprunts d'environ 788 M$ au 30 octobre 2010.

La Société prévoit que les sources de liquidité susmentionnées seront suffisantes pour répondre adéquatement à ses besoins financiers à court et à long terme. La Société atténue le risque de liquidité potentiel en veillant à diversifier ses différentes sources de financement en fonction de la durée jusqu'à l'échéance et de la source de crédit.

Empire et ses filiales ont signé des clauses restrictives avec leurs prêteurs pour garantir diverses facilités de crédit. Toutes les clauses restrictives ont été respectées pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010 et pour l'exercice terminé le 1er mai 2010.

Le tableau suivant résume les principaux éléments des flux de trésorerie pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010 comparativement aux périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 31 octobre 2009.

    
    Principaux éléments des flux de trésorerie

    -------------------------------------------------------------------------
                           Périodes de 13 semaines   Périodes de 26 semaines
                                terminées le              terminées le
                          ------------------------  -------------------------
                              30 oct.      31 oct.      30 oct.      31 oct.
    (en millions de dollars)    2010         2009         2010         2009
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net               132,8 $       70,4 $      214,4 $      160,1 $
    Éléments sans incidence
     sur la trésorerie           5,7         85,4         97,6        174,8
    -------------------------------------------------------------------------
                               138,5        155,8        312,0        334,9
    Variation nette du
     fonds de roulement
     hors caisse               (15,2)       (94,1)       (87,0)       (65,3)
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie
     liés aux activités
     d'exploitation            123,3         61,7        225,0        269,6
    Flux de trésorerie
     liés aux activités
     d'investissement           67,5       (133,3)        13,0       (236,8)
    Flux de trésorerie
     liés aux activités
     de financement           (148,3)       (18,1)      (101,4)       (53,5)
    -------------------------------------------------------------------------
    Augmentation
     (diminution) de la
     trésorerie et des
     équivalents de
     trésorerie                42,5 $      (89,7)$      136,6 $      (20,7)$
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

Activités d'exploitation

Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation pour le deuxième trimestre ont totalisé 123,3 M$, comparativement à 61,7 M$ pour la période comparable de l'exercice précédent. La hausse de 61,6 M$ s'explique par une augmentation de 78,9 M$ de la variation nette du fonds de roulement hors caisse et par une progression de 62,4 M$ du bénéfice net, en partie annulée par une diminution de 79,7 M$ des éléments sans incidence sur la trésorerie.

En cumul annuel, les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation se sont chiffrés à 225,0 M$, par rapport à 269,6 M$ pour la période comparable du dernier exercice. La baisse de 44,6 M$ est attribuable à une diminution de 77,2 M$ des éléments sans incidence sur la trésorerie et à un recul de 21,7 M$ de la variation nette du fonds de roulement hors caisse, ce qui a été partiellement annulé par une hausse de 54,3 M$ du bénéfice net.

Activités d'investissement

Les flux de trésorerie provenant des activités d'investissement se sont chiffrés à 67,5 M$ au deuxième trimestre, ce qui se compare aux flux de trésorerie affectés aux activités d'investissement de 133,3 M$ pour la même période l'an dernier. La variation de 200,8 M$ est essentiellement le fait du produit net de 121,3 M$ généré par la vente de la participation de la Société dans le Wajax et de la hausse de 111,8 M$ des produits tirés de la cession d'immobilisations corporelles, laquelle a plus qu'annulé l'augmentation de 52,2 M$ des sorties liées à l'acquisition d'immobilisations corporelles par rapport au deuxième trimestre de l'exercice précédent.

Les acquisitions consolidées d'immobilisations corporelles ont totalisé 157,4 M$ au deuxième trimestre de l'exercice 2011, comparativement à 105,2 M$ au deuxième trimestre l'an dernier. L'augmentation des acquisitions d'immobilisations corporelles résulte principalement des immobilisations acquises par Sobeys. La hausse de 111,8 M$ des produits tirés de la cession d'immobilisations corporelles, qui se sont chiffrés à 118,7 M$, par rapport au deuxième trimestre du dernier exercice, est essentiellement attribuable à la vente, par des filiales de la Société, de dix propriétés au FPI Crombie, pour une contrepartie en espèces de 95,5 M$.

Pour la période de 26 semaines terminée le 30 octobre 2010, les flux de trésorerie provenant des activités d'investissement ont été de 13,0 M$, en hausse de 249,8 M$ par rapport aux flux de trésorerie affectés aux activités d'investissement de 236,8 M$ pour la même période du dernier exercice. Cette hausse est principalement liée aux facteurs suivants : la vente de la participation dans Wajax pour un produit net de 121,3 M$, l'augmentation de 79,6 M$ des produits tirés de la cession d'immobilisations corporelles au premier semestre de l'exercice précédent, une variation de 71,8 M$ des prêts et autres créances au dernier exercice, ce qui a été en partie annulé par l'augmentation de 43,7 M$ des acquisitions consolidées d'immobilisations corporelles.

Le tableau qui suit présente des données sur le nombre de magasins dans lesquels Sobeys a investi au cours des périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010, comparativement aux périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 31 octobre 2009.

    
    Activités de construction des magasins Sobeys et des magasins affiliés

    -------------------------------------------------------------------------
                           Périodes de 13 semaines   Périodes de 26 semaines
                                terminées le              terminées le
                          ------------------------- -------------------------
                              30 oct.      31 oct.      30 oct.      31 oct.
    Nombre de magasins          2010         2009         2010         2009
    ----------------------------------------------- -------------------------
    Ouverture/acquisition/
     relocalisation                7           10           15           24
    Agrandissement                 2            2            6            5
    Changement de bannière/
     remise en valeur             19            -           30            5
    Fermeture                      4            2            9           24
    -------------------------------------------------------------------------
    

Le tableau suivant indique la variation de la superficie en pieds carrés de Sobeys par type d'activité pour les périodes de 13 semaines et 52 semaines terminées le 30 octobre 2010 :

    
    Variation de la superficie en pieds carrés de Sobeys
    (en milliers)
    -------------------------------------------------------------------------
                           Période de 13 semaines    Période de 52 semaines
                                      terminée le               terminée le
    Pieds carrés                  30 octobre 2010           30 octobre 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Ouverture                                 107                       631
    Relocalisation                              -                       103
    Acquisition                                 -                         3
    Agrandissement                              9                       105
    Fermeture                                  (7)                     (332)
    -------------------------------------------------------------------------
    Variation nette                           109                       510
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

Au 30 octobre 2010, Sobeys comptait une superficie totale de 28,3 millions de pieds carrés, une augmentation de 1,8 % par rapport à la superficie de 27,8 millions de pieds carrés à la fin du deuxième trimestre de l'exercice précédent.

Activités de financement

Au deuxième trimestre, les activités de financement ont nécessité des fonds de 148,3 M$, comparativement à 18,1 M$ pour la période comparable du dernier exercice. La hausse de 130,2 M$ des flux de trésorerie affectés aux activités de financement par rapport à la même période l'an dernier découle surtout de l'augmentation de 61,4 M$ du remboursement de la dette à long terme, d'une diminution de 29,2 M$ de la dette bancaire au deuxième trimestre, comparativement à une hausse de 7,6 M$ pour la période correspondante du dernier exercice, et de l'augmentation de 27,7 M$ des flux de trésorerie affectés au rachat des actions de catégorie A sans droit de vote.

Pour le premier semestre de l'exercice 2011, les activités de financement ont nécessité des fonds de 101,4 M$, par rapport à 53,5 M$ pour la période comparable du dernier exercice. La hausse de 47,9 M$ des flux de trésorerie affectés aux activités de financement comparativement à la même période l'an dernier résulte surtout de l'augmentation de 92,1 M$ du remboursement de la dette à long terme, d'une diminution de 4,8 M$ de la dette bancaire au premier semestre de 2011, par rapport à une hausse de 31,5 M$ pour la même période l'an dernier, et de l'augmentation de 27,7 M$ des flux de trésorerie affectés au rachat des actions de catégorie A sans droit de vote, laquelle a été en partie annulée par la hausse de 112,7 M$ de l'émission de la dette à long terme.

La Société est d'avis que sa trésorerie et ses équivalents de trésorerie, ses flux de trésorerie liés à l'exploitation futurs et ses facilités de crédit disponibles lui permettront de financer ses dépenses en immobilisations, ses cotisations au régime de retraite, son fonds de roulement et ses besoins courants pour les futures périodes.

Flux de trésorerie disponibles

Les flux de trésorerie disponibles (voir la rubrique portant sur les mesures financières non conformes aux PCGR) servent à mesurer la variation des flux de trésorerie disponibles pour d'autres activités d'investissement de la Société, les dividendes ou la réduction de la dette. Le tableau suivant présente un rapprochement entre les flux de trésorerie disponibles et les flux de trésorerie affectés aux activités d'exploitation conformément aux PCGR pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010 et le 31 octobre 2009.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                           Périodes de 13 semaines   Périodes de 26 semaines
                                terminées le              terminées le
                          ------------------------- -------------------------
                              30 oct.      31 oct.      30 oct.      31 oct.
    (en millions de dollars)    2010         2009         2010         2009
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie
     liés aux activités
     d'exploitation            123,3 $       61,7 $      225,0 $      269,6 $
    Moins : Acquisitions
     d'immobilisations
     corporelles               157,4        105,2        242,9        199,2
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie
     disponibles               (34,1)$      (43,5)$      (17,9)$       70,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

Pour le deuxième trimestre de l'exercice 2011, les flux de trésorerie disponibles ont correspondu à un montant négatif de 34,1 M$, par rapport à un montant négatif de 43,5 M$ au deuxième trimestre de l'exercice précédent. L'augmentation de 9,4 M$ des flux de trésorerie disponibles comparativement au deuxième trimestre du dernier exercice s'explique par la hausse de 61,6 M$ des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation, laquelle est surtout attribuable à la progression de 62,4 M$ du bénéfice net, en partie annulée par une augmentation de 52,2 M$ des acquisitions d'immobilisations corporelles.

Pour le premier semestre de l'exercice 2011, les flux de trésorerie disponibles ont correspondu à un montant négatif de 17,9 M$, comparativement à 70,4 M$ au premier semestre de l'exercice précédent. Le déclin de 88,3 M$ des flux de trésorerie disponibles par rapport au premier semestre du dernier exercice découle de la hausse de 43,7 M$ des acquisitions d'immobilisations corporelles et de la baisse de 44,6 M$ des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation.

Modifications de conventions comptables

Les modifications de conventions comptables sont expliquées à la note 1 des états financiers consolidés non vérifiés du présent communiqué.

Transition aux Normes internationales d'information financière

Le 13 février 2008, le Conseil des normes comptables du Canada a annoncé que les principes comptables généralement reconnus (" PCGR ") du Canada pour les entités ayant une obligation publique de rendre des comptes seront remplacés par les Normes internationales d'information financière (" IFRS "). Les IFRS doivent être adoptés pour les états financiers annuels et intermédiaires des exercices ouverts à compter du 1er janvier 2011, avec retraitement des périodes comparatives. Par conséquent, le passage des PCGR du Canada aux IFRS s'appliquera aux états financiers de la Société du premier trimestre de l'exercice 2012, pour lequel l'information actuelle et comparative sera préparée en vertu des IFRS.

La Société évalue actuellement l'incidence éventuelle du passage aux IFRS sur ses états financiers. La Société a mis au point une structure de gouvernance de projet en bonne et due forme afin de présenter régulièrement des rapports de suivi à la haute direction, à un comité de direction structuré ainsi qu'au comité de vérification et au conseil d'administration. Une description détaillée du plan de basculement aux IFRS est fournie à la rubrique " Modifications futures de conventions comptables " du rapport de gestion annuel de la Société pour l'exercice 2010. Le plan de basculement aux IFRS progresse comme prévu et il n'a fait l'objet d'aucun changement important.

La Société continue d'évaluer l'incidence des IFRS sur son processus budgétaire par l'entremise de groupes de travail qui ont comme responsabilité d'analyser l'incidence des modifications de conventions comptables. La rédaction d'une première version des conventions comptables révisées de la Société tenant compte des modifications apportées aux normes comptables est également en cours. La Société continue d'informer le personnel dans tous ses secteurs d'activité sur les décisions qui ont été prises en lien avec la transition aux IFRS.

La Société continue d'évaluer l'incidence de l'adoption des IFRS et les modifications des conventions comptables qui en découlent. Toutes les modifications importantes des conventions comptables relevées à ce jour sont présentées en détail dans le rapport de gestion de la Société pour l'exercice 2010. La Société continue d'examiner tous les projets proposés et en cours de l'International Accounting Standards Board (" IASB ") afin d'en déterminer l'incidence sur la Société.

Les renseignements ci-dessous constituent une mise à jour de l'information fournie dans le rapport de gestion annuel pour l'exercice 2010 et destinée à informer les personnes qui utilisent les états financiers des incidences potentielles du basculement aux IFRS. Les changements mentionnés ci-dessous ne constituent pas une liste complète des changements découlant de la transition aux IFRS. Cette mise à jour a pour but de mettre en évidence les domaines dans lesquels la Société a réalisé des progrès notables. Les lecteurs sont toutefois priés de prendre note que ces renseignements peuvent être modifiés.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Principale    Principales différences       Principales incidences
    convention    entre les IFRS et les PCGR    éventuelles pour la Société
    comptable     du Canada pour la Société
    -------------------------------------------------------------------------
    Immeuble de   L'immeuble de placement est   Bilan d'ouverture : Les
     placement    un nouveau concept selon les  immeubles de placement sont
                  IFRS qui n'existe pas selon   déterminés à la date de
                  les PCGR du Canada. On        transition aux IFRS et
                  entend par immeuble de        seront comptabilisés et
                  placement, les immeubles      présentés séparément des
                  détenus pour en retirer des   immobilisations corporelles
                  loyers ou pour réaliser une   dans le bilan d'ouverture
                  plus-value. Les immeubles de  établi conformément aux IFRS.
                  placement sont comptabilisés  La modification de convention
                  et présentés séparément       comptable entraînera un
                  selon les IFRS, tandis        reclassement d'un montant
                  qu'ils sont comptabilisés     d'environ 98,0 M$ dans le
                  avec les immobilisations      bilan d'ouverture.
                  corporelles selon les PCGR
                  du Canada.
                                                La Société a choisi
                                                d'utiliser le modèle du coût
                                                pour évaluer les immeubles
                                                de placement. Lorsqu'elle
                                                utilise le modèle du coût,
                                                la Société doit présenter la
                                                juste valeur globale de tous
                                                les immeubles de placement.
                                                La Société a retenu les
                                                services d'évaluateurs de
                                                biens pour obtenir des
                                                renseignements sur cette
                                                information à fournir.
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépréciation  En vertu de l'IAS 36,         Le regroupement d'actifs aux
    des actifs à  "Dépréciation d'actifs",      fins de la dépréciation sera
    long terme    une entreprise doit inscrire  effectué à un niveau
                  une perte de valeur lorsque   inférieur à celui qui est
                  la valeur comptabilisée d'un  effectué selon les PCGR. La
                  actif est supérieure à la     Société a déterminé que
                  valeur qui peut être          l'UGT se situe essentielle-
                  recouvrée par son             ment au niveau d'un magasin
                  utilisation ou sa vente.      ou d'un cinéma.
                  Contrairement aux PCGR du
                  Canada, l'IAS 36 permet à     Le changement de niveau pour
                  une entreprise de             le test de dépréciation
                  comptabiliser une reprise     devrait entraîner une augmen-
                  de perte de valeur s'il y     tation de la réduction de
                  a eu un changement dans       valeur des actifs en vertu
                  les facteurs utilisés pour    des IFRS puisque le test de
                  déterminer la valeur          dépréciation de la valeur
                  recouvrable de l'actif.       comptable des actifs selon
                                                les PCGR du Canada se fondait
                  S'il n'est pas possible       auparavant sur un niveau
                  d'estimer la valeur           global plus élevé. La
                  recouvrable d'un actif pris   réduction de valeur et
                  individuellement, les IFRS    l'éventuelle reprise
                  soumettent les groupes        subséquente de la perte de
                  d'actifs à un test de         valeur pourraient mener à une
                  dépréciation au niveau de     plus grande volatilité de
                  l'unité génératrice de        l'état des résultats et des
                  trésorerie ("UGT")            bénéfices pour les périodes
                  indépendante selon les        futures.
                  rentrées de fonds. Selon les
                  PCGR du Canada, les groupes   Bilan d'ouverture : Le test
                  d'actifs sont définis selon   de dépréciation pour les UGT
                  les flux de trésorerie nets.  en présence d'un indice de
                                                dépréciation a été effectué
                                                à la date de la transition
                                                de la Société. La Société
                                                est en voie de finaliser
                                                l'évaluation de l'incidence
                                                qu'aura cet ajustement, mais
                                                elle prévoit une diminution
                                                des bénéfices non répartis,
                                                des immobilisations
                                                corporelles et des immeubles
                                                de placement. La Société
                                                continue d'évaluer
                                                l'incidence éventuelle,
                                                laquelle pourrait être
                                                importante.
    -------------------------------------------------------------------------
    Contrats de   Les IFRS ne donnent pas les   Bilan d'ouverture : Les
    location      mêmes directives              considérations qualitatives
                  quantitatives que les PCGR    pour le classement des
                  du Canada, mais comportent    contrats de location ont
                  plutôt des considérations     fait l'objet d'un examen à
                  qualitatives supplémentaires  la date de la transition, et
                  pour le classement des        aucun changement n'a été mis
                  contrats de location, soit    en évidence en ce qui touche
                  les contrats de location      le classement.
                  simple et les contrats de
                  location-financement
                  (contrats de location-
                  acquisition aux termes des
                  PCGR du Canada).
                  -----------------------------------------------------------
                  Les IFRS comprennent des      Bilan d'ouverture : Certains
                  conventions de comptabilisa-  gains tirés des cessions-
                  tion différentes              bails historiques ont été
                  relativement aux opérations   constatés, et tous ces gains
                  de cession-bail selon         seront comptabilisés dans le
                  lesquelles le contrat de      bilan d'ouverture établi
                  location est classé comme     conformément aux IFRS.
                  contrat de location simple    L'ajustement entraînera une
                  et l'opération est effectuée  diminution des autres
                  à la juste valeur de marché.  passifs et une hausse des
                                                bénéfices non répartis.
    -------------------------------------------------------------------------
    Avantages du  Les IFRS exigent que le coût  Bilan d'ouverture : Il y aura
    personnel     des services passés acquis    un ajustement ponctuel pour
                  des régimes à prestations     comptabiliser le coût des
                  définies soit passé en        services passés acquis à la
                  charges immédiatement et que  date de la transition aux
                  le coût des services passés   IFRS. La Société a engagé
                  non acquis soit comptabilisé, des actuaires pour calculer
                  selon la méthode linéaire,    cet ajustement.
                  jusqu'à ce que les droits
                  correspondants soient acquis
                  au personnel. Aux termes des
                  PCGR du Canada, tous les
                  coûts des services passés
                  sont généralement amortis
                  selon la méthode linéaire
                  sur la durée résiduelle
                  moyenne d'activité des
                  employés en service à la
                  date de la modification ou
                  sur une période plus courte.
                 ------------------------------------------------------------
                  Les IFRS exigent qu'une       Bilan d'ouverture : Un ajus-
                  entité choisisse une conven-  tement des bénéfices non
                  tion comptable pour la        répartis est prévu si la
                  comptabilisation des gains    Société choisit d'utiliser
                  et des pertes actuariels.     une exemption de l'IFRS 1
                  Voici les trois options       afin de comptabiliser tous
                  disponibles :                 les gains et les pertes
                                                actuariels non amortis dans
                    - comptabilisation          les bénéfices non répartis
                      différée au moyen de la   au moment de la transition
                      méthode du "corridor";    aux IFRS. La Société a
                                                engagé des actuaires pour
                    - comptabilisation          calculer cet ajustement
                      immédiate à l'état des    transitoire.
                      résultats; ou

                    - comptabilisation
                      immédiate dans les
                      autres éléments du
                      résultat étendu.

                  La Société a choisi de
                  comptabiliser les gains et
                  les pertes actuariels
                  immédiatement dans les
                  autres éléments du résultat
                  étendu. La Société ne
                  disposait pas de cette
                  convention selon les PCGR
                  du Canada. Auparavant, la
                  Société différait la
                  comptabilisation des gains
                  et des pertes actuariels en
                  recourant à la méthode du
                  "corridor".
                  -----------------------------------------------------------
                  Aux termes des IFRS, la       Bilan d'ouverture : La
                  méthode de calcul du          Société a engagé des
                  plafonnement du montant de    actuaires pour calculer cet
                  l'actif des régimes à         ajustement transitoire.
                  prestations déterminées est
                  différente de la méthode
                  exigée par les PCGR du
                  Canada; elle nécessite
                  également la comptabili-
                  sation d'obligations
                  coûteuses lorsqu'un régime
                  à prestations déterminées
                  comporte des exigences de
                  financement minimal.
                  -----------------------------------------------------------
                                                Les ajustements liés aux
                                                avantages sociaux futurs
                                                devraient entraîner une
                                                baisse d'environ 68,4 M$ des
                                                bénéfices non répartis.
    -------------------------------------------------------------------------
    Provisions    Les IFRS emploient une        Bilan d'ouverture :
                  terminologie différente de    L'ajustement devrait
                  celle des PCGR du Canada et   entraîner un reclassement des
                  fournissent des directives    fournisseurs et autres
                  plus étendues sur la          créditeurs, des prêts et
                  comptabilisation des          emprunts, ainsi que des
                  provisions définies comme un  autres passifs dans un compte
                  passif dont l'échéance ou le  de provisions, et ne devrait
                  montant est incertain, y      avoir aucune incidence sur
                  compris ce qui suit :         les bénéfices non répartis.

                  - les provisions sont         La Société est actuellement
                    comptabilisées lorsqu'il    en voie de finaliser
                    est plus probable           l'évaluation de l'incidence
                    qu'improbable qu'une        de l'ajustement.
                    sortie de ressources sera
                    nécessaire pour régler
                    l'obligation, alors que
                    le seuil est plus élevé
                    selon les PCGR;
                  - les provisions seront
                    classées à part des autres
                    passifs (à court et à long
                    terme) dans le bilan et
                    assujetties à des
                    exigences supplémentaires
                    en matière d'informations
                    à fournir;
                  - les provisions sont
                    comptabilisées s'il existe
                    une obligation juridique
                    ou implicite, alors que
                    seule l'obligation
                    juridique est prise en
                    compte selon les PCGR du
                    Canada;
                  - une provision doit être
                    comptabilisée si un
                    contrat devient
                    déficitaire lorsque les
                    coûts inévitables pour
                    satisfaire aux obligations
                    contractuelles sont
                    supérieurs aux avantages
                    économiques prévus à
                    recevoir du contrat; et
                  - les provisions sont
                    actualisées lorsque
                    l'incidence est
                    significative.
    -------------------------------------------------------------------------
    Programmes    Les IFRS exigent la compta-   Bilan d'ouverture : Il y aura
    de fidélisa-  bilisation des produits       un ajustement ponctuel pour
    tion de la    reportés pour les programmes  reporter les produits
    clientèle     de fidélisation de la         comptabilisés selon les PCGR
                  clientèle, la juste valeur    du Canada. L'incidence
                  des crédits accordés étant    consistera en une baisse des
                  comptabilisée comme un        autres actifs, une hausse des
                  élément distinct de           fournisseurs et autres
                  l'opération de vente.         créditeurs, ainsi qu'une
                  Selon les PCGR du Canada,     diminution totale des
                  une entité peut reporter      bénéfices non répartis
                  la comptabilisation des       d'environ 1,4 M$.
                  produits ou comptabiliser
                  le programme à titre de
                  charge. C'est la démarche
                  que la Société utilise en
                  vertu des PCGR.
    -------------------------------------------------------------------------
    Consolida-    Les IFRS emploient un modèle  Bilan d'ouverture : Les
    tion -        fondé davantage sur des       facteurs de contrôle des IFRS
    Entités ad    principes de contrôle pour    pour ce qui est de la
    hoc consoli-  la consolidation d'entités    consolidation ont été pris en
    dées          ad hoc. Les entités doivent   compte à la date du passage
                  être consolidées si la        aux IFRS, surtout pour la
                  Société détient la majorité   consolidation de certains
                  des risques et des avantages  détaillants franchisés.
                  de la propriété des entités   Le passage aux IFRS n'a
                  en cause. Voici les facteurs  entraîné  aucune variation
                  de contrôle pris en compte :  du nombre total d'EDDV.

                  - une participation
                    majoritaire;
                  - la capacité de contrôler
                    le conseil
                    d'administration;
                  - le pouvoir de régir les
                    politiques financières
                    et d'exploitation; et
                  - des accords contractuels
                    conférant le contrôle
                    effectif.

                  Aux termes des PCGR du
                  Canada, les entités à
                  détenteurs de droits
                  variables (" EDDV ") sont
                  consolidées selon leurs
                  investissements en
                  instruments de capitaux
                  propres à risque et selon
                  leur dépendance financière
                  envers Sobeys dans
                  l'exercice de leurs
                  activités.
    -------------------------------------------------------------------------
    Coentrepri-   La norme IAS 31 actuelle,     Bilan d'ouverture : Certains
           ses    "Participation dans des       placements de la Société dans
                  coentreprises", permet à      le secteur immobilier qui
                  une entité de comptabiliser   étaient auparavant
                  des activités contrôlées      comptabilisés selon la
                  conjointement à l'aide de la  consolidation proportionnelle
                  consolidation proportion-     le seront plutôt au moyen de
                  nelle ou de la méthode de la  la méthode de mise en
                  mise en équivalence. L'IASB   équivalence aux termes des
                  a un projet en cours selon    IFRS. Par suite de cette
                  lequel les coentreprises      modification, l'incidence
                  devront être comptabilisées   sur le bilan d'ouverture
                  à l'aide de la méthode de la  consistera en une baisse de
                  mise en équivalence, et       la trésorerie et des
                  cette norme devrait être      équivalents de trésorerie,
                  publiée en décembre 2010.     des stocks, des frais
                  Aux termes des PCGR du        payés d'avance, des prêts
                  Canada, ces types de          et autres créances, des
                  placements sont               immobilisations corporelles,
                  comptabilisés selon la        des fournisseurs et autres
                  consolidation                 créditeurs, ainsi que des
                  proportionnelle.              prêts et emprunts. D'autres
                                                ajustements mineurs ont été
                                                apportés pour s'assurer que
                                                les entités qui étaient
                                                précédemment comptabilisées
                                                à la valeur de consolidation
                                                respectent les exigences
                                                d'une présentation conforme
                                                aux IFRS. Cette modification
                                                entraînera une hausse de
                                                94,0 M$ des placements à la
                                                valeur de consolidation et
                                                une réduction de 1,5 M$ des
                                                bénéfices non répartis.
    -------------------------------------------------------------------------
    

Juste valeur en tant que coût présumé - Option retenue en vertu de l'IFRS 1 - La Société prévoit choisir de présenter certains éléments des immobilisations corporelles, des immeubles de placement et des actifs incorporels dans son bilan d'ouverture établi selon les IFRS au coût réputé, au lieu du coût réel qui serait déterminé selon les IFRS. Le coût réputé d'un élément peut être sa juste valeur à la date du passage aux IFRS ou un montant déterminé par une réévaluation précédente selon les PCGR du Canada (dans la mesure où ce montant était proche de sa juste valeur, du coût ou du coût ajusté). L'exemption peut être appliquée à chaque actif individuellement, et la Société évalue actuellement chaque actif pour lequel cette exemption peut être appliquée. La Société a retenu les services d'évaluateurs de biens pour obtenir des renseignements sur les justes valeurs des actifs sélectionnés.

Opérations entre apparentés

La société loue des locaux du FPI Crombie. Les loyers sont établis au montant d'échange qui représente le montant négocié entre les parties dans le cadre du bail. Pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010, les charges totales de location à verser au FPI Crombie se sont élevées à 17,0 M$ et 35,7 M$, respectivement (14,4 M$ et 33,0 M$ en 2010). Par ailleurs, pour une période de cinq ans à compter du 23 mars 2006, le FPI Crombie fournit des services d'administration et de gestion à la Société aux termes d'une convention de partage des frais de gestion datée du 23 mars 2006 entre une filiale du FPI Crombie et ECL. Les charges engagées pour les services d'administration et de gestion sont fixées selon le principe de recouvrement des coûts (facturées au coût engagé par l'auteur de la facture). Pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010, les charges engagées pour les services d'administration et de gestion se sont chiffrées à 0,5 M$ et 0,9 M$, respectivement (0,4 M$ et 1,0 M$ en 2010). La Société a émis des billets à payer au FPI Crombie, qui ne portent pas intérêt et qui totalisent 6,6 M$, liés aux compensations versées au FPI Crombie selon une convention de compensation générale datée du 23 mars 2006 conclue entre certaines filiales du FPI Crombie et ECL.

Le 4 août 2010, le FPI Crombie a conclu une convention de prise ferme visant l'émission publique de parts au prix unitaire de 11,05 $. En règlement de son droit préférentiel de souscription dans le cadre de l'émission publique, la Société a souscrit pour 20,5 M$ de parts de catégorie B de la Société en commandite Crombie (pouvant être converties au pair en parts du FPI Crombie). Par conséquent, la participation de la Société dans le FPI Crombie a diminué, passant de 47,4 % à 47,0 %. Au cours du trimestre également, Crombie a émis 500 542 parts, car une partie de ses débentures convertibles de catégorie B ont été converties en parts du FPI Crombie. Cette conversion a eu pour effet de réduire davantage la participation d'Empire dans le FPI Crombie, laquelle est passée à 46,6 %.

Le 28 septembre 2010, des filiales de la Société ont vendu au FPI Crombie dix propriétés, pour un produit net de 95,5 M$, soit le montant de la juste valeur de marché. Puisqu'il s'agissait de ventes à un investissement comptabilisé à la valeur de consolidation, les gains sur ces opérations n'ont pas été comptabilisés dans les résultats; les gains (après impôts) ont plutôt réduit la valeur comptable de la participation de la Société dans le FPI Crombie.

Information supplémentaire

Des renseignements supplémentaires sur la Société ont été déposés par voie électronique auprès des divers organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières par l'intermédiaire du Système électronique de données, d'analyse et de recherche (" SEDAR ") qui est accessible en ligne à l'adresse www.sedar.com.

Définition des mesures non conformes aux PCGR

Certaines mesures mentionnées dans le présent communiqué n'ont pas de définition normalisée en vertu des PCGR du Canada. Elles peuvent donc ne pas se prêter à une comparaison avec les mesures nommées de la même façon et présentées par d'autres sociétés ouvertes. La Société utilise ces mesures, car elle croit que certains investisseurs s'en servent pour évaluer le rendement financier d'Empire.

Les mesures non conformes aux PCGR utilisées par Empire sont définies ci-après : (i) les résultats d'exploitation s'entendent du bénéfice net avant les gains (pertes) en capital et autres éléments; (ii) le bénéfice d'exploitation, ou le bénéfice avant intérêts et impôts sur les bénéfices (" BAII "), s'entend des résultats d'exploitation avant la part des actionnaires sans contrôle, les intérêts débiteurs et les impôts sur les bénéfices; (iii) le BAIIA correspond au BAII plus l'amortissement; (iv) la dette portant intérêt s'entend de toute dette portant intérêt, notamment les emprunts bancaires, les acceptations bancaires, la dette à long terme et les éléments du passif liés aux actifs destinés à la vente; (v) le capital total s'entend de la dette portant intérêt plus les capitaux propres; (vi) la dette nette s'entend de la dette portant intérêt moins la trésorerie et les équivalents de trésorerie; (vii) les fonds provenant de l'exploitation s'entendent des résultats d'exploitation plus l'amortissement; (viii) les ventes des magasins comparables sont celles des magasins situés aux mêmes endroits au cours des deux périodes présentées et (ix) les flux de trésorerie disponibles s'entendent des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation, diminués des acquisitions d'immobilisations corporelles.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs qui traduisent les prévisions de la direction concernant les objectifs, les plans, les buts, les stratégies, la croissance future, la situation financière, les résultats d'exploitation, les flux de trésorerie, le rendement, les perspectives et les occasions d'affaires de la Société. Tous les énoncés autres que les énoncés concernant des faits historiques inclus dans le présent communiqué, y compris les énoncés concernant les objectifs, les plans, les buts, les stratégies, la croissance future, la situation financière, les résultats d'exploitation, les flux de trésorerie, le rendement, les perspectives et les occasions d'affaires de la Société peuvent constituer des énoncés prospectifs. Des termes ou des expressions tels que " anticiper ", " s'attendre à ", " croire ", " estimer ", " avoir l'intention de ", " prévoir ", " demeurer persuadé que ", et d'autres expressions semblables, ainsi que leur utilisation au futur ou au conditionnel ou avec la négation, sont généralement associés aux énoncés prospectifs.

Ces énoncés prospectifs incluent les éléments suivants :

    
    - La conviction de la Société selon laquelle sa trésorerie et ses
      équivalents de trésorerie, ses flux de trésorerie liés à l'exploitation
      futurs et ses facilités de crédit disponibles lui permettront de
      financer ses dépenses en immobilisations, ses cotisations au régime de
      retraite, son fonds de roulement et ses besoins courants pour les
      futures périodes, notamment les sorties de fonds prévues, et sa
      conviction selon laquelle elle dispose de suffisamment de fonds pour
      répondre à ces exigences et respecter les autres obligations à long
      terme, autant d'éléments pouvant être touchés par l'évolution des
      conditions des marchés financiers et de la conjoncture économique;

    - Les prévisions de la Société selon lesquelles ses sources de trésorerie
      combleront de façon appropriée ses besoins financiers à court et à long
      terme, qui risquent de subir l'incidence de l'incertitude entourant
      l'économie à l'heure actuelle;

    - Les prévisions de la Société concernant l'acquisition d'actions
      privilégiées de série 2 supplémentaires aux fins d'annulation d'ici la
      fin de l'année civile 2010, lesquelles pourraient être touchées par les
      conditions des marchés et la présence ou non de vendeurs; et

    - Les prévisions de la Société relativement à l'incidence de la
      transition aux IFRS, laquelle fait actuellement l'objet d'une
      évaluation par la Société.
    

Ces énoncés, fondés sur les hypothèses et les opinions raisonnables de la direction d'Empire, sont formulés à la lumière des renseignements dont elle dispose actuellement. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont présentés dans le but d'aider les porteurs de titres de la Société à comprendre sa situation financière et ses résultats d'exploitation pour les périodes terminées aux dates indiquées et en date de celles-ci, ainsi que les priorités et les objectifs stratégiques de la Société, et ils pourraient ne pas convenir à d'autres fins. Par leur nature même, les énoncés prospectifs exigent que la Société émette des hypothèses et sont soumis à des risques et incertitudes inhérents donnant lieu à la possibilité que les prédictions, les prévisions, les attentes ou les conclusions de la Société ne soient pas exactes, que les hypothèses de la Société ne s'avèrent pas et que les objectifs, les buts stratégiques et les priorités de la Société ne soient pas atteints. Bien que la Société estime que les prédictions, les prévisions, les attentes et les conclusions reflétées dans les énoncés prospectifs sont raisonnables, elle ne peut garantir que les énoncés formulés s'avéreront. De tels énoncés prospectifs ne constituent pas des faits, mais ne font que traduire les estimations et les attentes de la direction. Ces énoncés sont soumis à des incertitudes et à d'autres facteurs pouvant causer un écart important entre les résultats réels et ceux prévus. Ces facteurs comprennent notamment, mais sans s'y limiter : les changements touchant les conditions industrielles, commerciales et économiques en général; la concurrence exercée par les concurrents, existants et nouveaux; les prix de l'énergie; les problèmes d'approvisionnement; la gestion des stocks; les variations de la demande en raison du caractère saisonnier des activités; les taux d'intérêt; les changements relatifs aux lois et à la réglementation; les efficiences d'exploitation; et les mesures de réduction des coûts. En outre, ces incertitudes et risques sont décrits dans les documents déposés périodiquement par la Société auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières, y compris la rubrique concernant la gestion du risque du rapport de gestion faisant partie du rapport annuel de la Société.

Empire tient à souligner que la liste des facteurs importants n'est pas exhaustive et que d'autres facteurs pourraient également avoir une incidence négative sur ses résultats. Les lecteurs sont fortement invités à soupeser attentivement les risques, les incertitudes et les hypothèses au moment d'évaluer les énoncés prospectifs et sont priés de ne pas se fier outre mesure à ces déclarations prospectives. Les énoncés prospectifs pourraient ne pas tenir compte de l'incidence sur les activités de la Société d'opérations survenant après la publication de tels énoncés. Par exemple, des cessions, acquisitions, dévaluations d'actifs ou autres changements annoncés ou survenant après la publication de tels énoncés pourraient ne pas être reflétés dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué reflètent les attentes de la Société en date du 9 décembre 2010 et pourraient varier après cette date. À moins que les lois applicables sur les valeurs mobilières ne l'exigent, la Société ne s'engage pas à mettre à jour les déclarations prospectives formulées de temps à autre par elle ou en son nom.

Invitation à la conférence téléphonique

Le jeudi 9 décembre 2010, à compter de 14 h 30 HNE, la Société tiendra une conférence téléphonique au cours de laquelle des membres de la haute direction analyseront ses résultats financiers du deuxième trimestre de l'exercice 2011, trimestre terminé le 30 octobre 2010. Pour participer à cette conférence, veuillez composer le 1-888-231-8191 à l'extérieur de la région de Toronto ou le 647-427-7450, dans la région de Toronto. Il sera également possible d'écouter une diffusion Web audio en direct de la conférence sur le site Web de la Société, à l'adresse www.empireco.ca. Un enregistrement de la conférence pourra être écouté jusqu'à minuit, le 16 décembre 2010, en composant le 1-800-642-1687 et en entrant le code d'accès 27940803. L'enregistrement sera aussi archivé sur le site de la Société pendant 90 jours après la conférence téléphonique.

Empire

La société canadienne Empire Company Limited (EMP.A à la Bourse de Toronto) a son siège social à Stellarton, en Nouvelle-Écosse. Les principaux secteurs d'activité d'Empire sont la vente au détail de produits alimentaires et les activités immobilières connexes. Fortes de produits annuels de plus de 15 G$ et d'un actif d'environ 6,4 G$, Empire et ses sociétés apparentées, y compris ses détaillants franchisés et affiliés, emploient environ 90 000 personnes.

    
                           EMPIRE COMPANY LIMITED
                           ----------------------
                              BILANS CONSOLIDÉS
                              -----------------
                           (en millions de dollars)

                                       30 octobre      1er mai   31 octobre
                                             2010         2010         2009
                                              non                       non
                                          vérifié      vérifié      vérifié
                                       -----------  -----------  ------------
    ACTIF

    Actif à court terme
      Trésorerie et équivalents
       de trésorerie                        537,6 $      401,0 $      210,9 $
      Débiteurs                             341,5        336,9        321,0
      Prêts et autres créances               60,6        105,8         87,5
      Impôts sur les bénéfices à
       recevoir                              16,9            -         17,0
      Stocks (note 4)                       946,2        880,3        891,8
      Frais payés d'avance                   56,4         70,1         53,4
                                       -----------  -----------  ------------
                                          1 959,2      1 794,1      1 581,6
    Placements, à la valeur de
     réalisation                             11,6         10,9         11,6
    Placements, à la valeur de
     consolidation (valeur de
     réalisation de 417,1 $;
     476,8 $ au 1er mai 2010;
     401,7 $ au 31 octobre 2009)
     (note 5)                                25,2         56,8         56,4
    Prêts et autres créances                 77,1         79,2         78,0
    Autres éléments d'actif (note 6)        100,9         94,5         86,8
    Immobilisations corporelles           2 536,7      2 548,7      2 554,6
    Actifs destinés à la vente               24,5         36,5         20,4
    Actifs incorporels                      460,1        455,0        447,5
    Écart d'acquisition                   1 172,6      1 172,6      1 171,6
                                       -----------  -----------  ------------
                                          6 367,9 $    6 248,3 $    6 008,5 $
                                       -----------  -----------  ------------
                                       -----------  -----------  ------------
    PASSIF

    Passif à court terme
      Dette bancaire                         13,0 $       17,8 $       77,4 $
      Créditeurs et charges à payer       1 621,7      1 621,6      1 481,6
      Impôts sur les bénéfices à payer          -         19,5            -
      Impôts futurs                          49,1         50,9         42,3
      Tranche de la dette à long terme
       échéant à moins d'un an               57,5        379,4        366,3
                                       -----------  -----------  ------------
                                          1 741,3      2 089,2      1 967,6
    Dette à long terme (note 7)           1 118,5        829,0        840,4
    Obligation au titre des
     avantages sociaux futurs               128,6        125,1        121,5
    Impôts futurs                            84,9         86,4         84,6
    Autres éléments du passif à long
     terme                                  140,5        130,6        128,4
    Part des actionnaires sans contrôle      35,4         35,6         39,0
                                       -----------  -----------  ------------
                                          3 249,2      3 295,9      3 181,5
                                       -----------  -----------  ------------
    CAPITAUX PROPRES

    Capital-actions (note 8)                320,4        325,1        324,5
    Surplus d'apport                          4,0          3,2          2,4
    Bénéfices non répartis                2 816,3      2 652,2      2 535,8
    Cumul des autres éléments du
     résultat étendu (note 9)               (22,0)       (28,1)       (35,7)
                                       -----------  -----------  ------------
                                          3 118,7      2 952,4      2 827,0
                                       -----------  -----------  ------------
                                          6 367,9 $    6 248,3 $    6 008,5 $
                                       -----------  -----------  ------------
                                       -----------  -----------  ------------
    Passif éventuel (note 18)
    

Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire.

    
                           EMPIRE COMPANY LIMITED
                           ----------------------
                      BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS
                      ---------------------------------
                     PÉRIODES DE 26 SEMAINES TERMINÉES LE
                     ------------------------------------
                    (non vérifié, en millions de dollars)

                                                    30 octobre   31 octobre
                                                          2010         2009
                                                    -----------  ------------

    Solde au début déjà établi                         2 652,2 $    2 405,8 $

    Ajustement lié à l'adoption d'une
     nouvelle norme comptable (note 1)                       -         (4,7)
                                                    -----------  ------------
    Solde au début retraité                            2 652,2      2 401,1

    Bénéfice net                                         214,4        160,1

    Dividendes
      Actions ordinaires                                 (27,3)       (25,4)

    Prime sur les actions ordinaires
     rachetées aux fins d'annulation (note 8)            (23,0)           -
                                                    -----------  ------------
    Solde à la fin                                     2 816,3 $    2 535,8 $
                                                    -----------  ------------
                                                    -----------  ------------
    

Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire.

    
                           EMPIRE COMPANY LIMITED
                           ----------------------
                          RÉSULTAT ÉTENDU CONSOLIDÉ
                          -------------------------
                            PÉRIODES TERMINÉES LE
                            ---------------------
                    (non vérifié, en millions de dollars)

                          30 octobre   31 octobre   30 octobre   31 octobre
                                2010         2009         2010         2009
                            (13 sem.)    (13 sem.)    (26 sem.)    (26 sem.)
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Bénéfice net               132,8 $       70,4 $      214,4 $      160,1 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Autres éléments du
     résultat étendu

      Gains latents sur les
       actifs financiers
       disponibles à la vente,
       après impôts de 0,1 $;
       0,1 $; 0,1 $; 0,1 $       0,8          0,3          0,6          0,4

      Gains latents sur les
       instruments dérivés
       désignés comme
       couverture de
       flux de trésorerie,
       après impôts de 0,6 $;
       1,0 $; 0,4 $; 2,2 $       1,6          2,2          1,0          4,2

      Reclassement dans les
       résultats des
       pertes sur les
       instruments dérivés
       désignés comme
       couverture de
       flux de trésorerie,
       après impôts de 0,6 $;
       0,7 $; 1,3 $; 1,5 $       1,4          1,5          2,9          3,0

      Part du résultat étendu
       des entités
       comptabilisées à la
       valeur de consolidation,
       après impôts de 0,2 $;
       0,7 $; 0,4 $; 3,8 $       0,6          1,3          1,4          6,8

    Ajustement de change        (0,6)        (1,0)         0,2         (1,6)
                         ------------  -----------  -----------  ------------
                                 3,8          4,3          6,1         12,8
                         ------------  -----------  -----------  ------------
    Résultat étendu            136,6 $       74,7 $      220,5 $      172,9 $
                         ------------  -----------  -----------  ------------
                         ------------  -----------  -----------  ------------
    

Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire.

    
                           EMPIRE COMPANY LIMITED
                           ----------------------
                             RÉSULTATS CONSOLIDÉS
                             --------------------
                            PÉRIODES TERMINÉES LE
                            ---------------------
     (non vérifié, en millions de dollars, sauf les données par action)

                          30 octobre   31 octobre   30 octobre   31 octobre
                                2010         2009         2010         2009
                            (13 sem.)    (13 sem.)    (26 sem.)    (26 sem.)
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Produits                 3 912,0 $    3 874,7 $    7 953,2 $    7 843,2 $
    Charges d'exploitation
      Coût des
       produits vendus,
       frais de vente et
       d'administration      3 710,5      3 675,2      7 533,1      7 439,1
      Amortissement             89,2         85,8        175,4        167,8
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                               112,3        113,7        244,7        236,3
    Revenus de placement
     (note 10)                  10,4          7,0         18,3         14,6
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Bénéfice
     d'exploitation            122,7        120,7        263,0        250,9
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Intérêts débiteurs
      Dette à long terme        16,6         16,8         35,6         34,2
      Dette à court terme        1,2          1,2          1,8          2,0
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                                17,8         18,0         37,4         36,2
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                               104,9        102,7        225,6        214,7
    Gains (pertes)
     en capital et
     autres éléments
     (note 11)                  57,3         (3,0)        57,3         (2,4)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Bénéfice avant
     impôts sur les
     bénéfices et
     part des
     actionnaires
     sans contrôle             162,2         99,7        282,9        212,3
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Impôts sur les
     bénéfices
     (note 12)
      Exigibles                 31,2         38,9         70,7         57,8
      Futurs                    (5,0)        (9,8)        (9,7)       (10,8)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                                26,2         29,1         61,0         47,0
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Bénéfice avant part
     des actionnaires
     sans contrôle             136,0         70,6        221,9        165,3
    Part des actionnaires
     sans contrôle               3,2          0,2          7,5          5,2
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Bénéfice net               132,8 $       70,4 $      214,4 $      160,1 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Bénéfice par action
     (note 3)
      De base                   1,95 $       1,03 $       3,14 $       2,34 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
      Dilué                     1,94 $       1,03 $       3,13 $       2,34 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Nombre moyen pondéré
     d'actions ordinaires
     en circulation,
     en millions (note 8)
      De base                   68,1         68,4         68,2         68,4

      Dilué                     68,3         68,5         68,4         68,5
    

Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire.

    
                           EMPIRE COMPANY LIMITED
                           ----------------------
                        FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS
                        -----------------------------
                            PÉRIODES TERMINÉES LE
                            ---------------------
                    (non vérifié, en millions de dollars)

                          30 octobre   31 octobre   30 octobre   31 octobre
                                2010         2009         2010         2009
                            (13 sem.)    (13 sem.)    (26 sem.)     (26 sem.)
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Activités
     d'exploitation
      Bénéfice net             132,8 $       70,4 $      214,4 $      160,1 $
      Éléments
       sans incidence
       sur la
       trésorerie
       (note 13)                 5,7         85,4         97,6        174,8
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                               138,5        155,8        312,0        334,9
      Variation nette
       des éléments
       hors caisse du
       fonds de roulement      (15,2)       (94,1)       (87,0)       (65,3)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Flux de trésorerie
     liés aux activités
     d'exploitation             123,3         61,7        225,0        269,6
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Activités
     d'investissement
      Augmentation nette
       des placements          (25,5)       (10,4)       (25,8)       (46,0)
      Produit net de la
       vente de Wajax
       (note 2)                121,3            -        121,3            -
      Acquisition
       d'immobilisations
       corporelles            (157,4)      (105,2)      (242,9)      (199,2)
      Produits de la vente
       d'immobilisations
       corporelles             118,7          6,9        144,1         64,5
      Acquisitions
       d'actifs incorporels    (11,0)        (6,9)       (20,6)       (14,6)
      Prêts et autres
       créances                 35,5          3,6         47,4        (24,4)
      (Augmentation)
       diminution des
       autres
       éléments d'actif        (10,0)        (9,9)        (1,8)        (2,6)
      Acquisition
       d'entreprises
       (note 17)                (4,1)       (11,4)        (8,7)       (14,5)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Flux de trésorerie
     liés aux activités
     d'investissement           67,5       (133,3)        13,0       (236,8)
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Activités de financement
      (Diminution)
       augmentation de la
       dette bancaire          (29,2)         7,6         (4,8)        31,5
      Émission de la
       dette à long terme       19,7         21,9        179,2         66,5
      Remboursement de la
       dette à long terme      (94,9)       (33,5)      (213,1)      (121,0)
      Part des actionnaires
       sans contrôle            (2,6)        (1,4)        (7,7)        (5,1)
      Rachat d'actions de
       catégorie A
       sans droit de vote
       (Note 8)                (27,7)           -        (27,7)           -
      Dividendes sur les
       actions ordinaires      (13,6)       (12,7)       (27,3)       (25,4)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Flux de trésorerie
     liés aux activités
     de financement           (148,3)       (18,1)      (101,4)       (53,5)
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Augmentation
     (diminution) de la
     trésorerie et des
     équivalents de
     trésorerie                 42,5        (89,7)       136,6        (20,7)
    Trésorerie et
     équivalents de
     trésorerie
     au début                  495,1        300,6        401,0        231,6
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Trésorerie et
     équivalents de
     trésorerie
     à la fin                  537,6 $      210,9 $      537,6 $      210,9 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    

Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire.

    
                           EMPIRE COMPANY LIMITED
                           ----------------------
               NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS
               ------------------------------------------------
                             AU 30 OCTOBRE 2010
                             ------------------

     (non vérifié, en millions de dollars, sauf les données par action)
    

1. Sommaire des principales conventions comptables

Les états financiers consolidés ont été dressés par la direction conformément aux principes comptables généralement reconnus (" PCGR ") du Canada et comprennent les comptes d'Empire Company Limited (la " Société ") et de toutes ses filiales, y compris ceux de Sobeys Inc. (" Sobeys "), filiale en propriété exclusive, et de certaines entreprises considérées comme des entités à détenteurs de droits variables (" EDDV ") sur lesquelles elle exerce un contrôle autrement que par la détention d'une majorité des droits de vote.

États financiers consolidés intermédiaires

Les présents états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été dressés conformément aux exigences du chapitre 1751, " États financiers intermédiaires ", du Manuel de l'Institut Canadien des Comptables Agréés (" ICCA "). Par conséquent, certaines informations et autres informations à fournir par voie de note, habituellement incluses dans les états financiers annuels dressés conformément aux PCGR, ont été omises ou condensées. Ces états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés vérifiés pour l'exercice terminé le 1er mai 2010, tels qu'ils sont présentés dans le rapport annuel pour l'exercice 2010.

Selon la direction, les présents états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés contiennent tous les ajustements qu'elle estime nécessaires pour donner une image fidèle des résultats d'exploitation, de la situation financière et des flux de trésorerie. Sauf indication contraire ci-dessous, les conventions et les méthodes de calcul utilisées pour dresser ces états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés sont les mêmes que celles ayant servi à dresser les états financiers consolidés vérifiés pour l'exercice terminé le 1er mai 2010.

Normes et conventions comptables adoptées au cours de l'exercice 2010

    
    Écart d'acquisition et actifs incorporels

    En février 2008, l'ICCA a publié le chapitre 3064, " Écarts d'acquisition
    et actifs incorporels ", qui a remplacé le chapitre 3062, " Écarts
    d'acquisition et autres actifs incorporels " et le chapitre 3450, " Frais
    de recherche et développement ". La nouvelle norme fournit des lignes
    directrices sur la comptabilisation, l'évaluation, la présentation et la
    déclaration de l'écart d'acquisition et des actifs incorporels. Par suite
    de l'adoption du chapitre 3064, l'abrégé 27 du Comité sur les problèmes
    nouveaux (" CPN "), intitulé " Produits et charges au cours de la période
    de pré-exploitation ", ne s'applique plus. La Société a mis en œuvre ces
    exigences à compter du premier trimestre de l'exercice 2010,
    rétrospectivement et avec retraitement des périodes comparatives,
    conformément aux dispositions transitoires. L'incidence initiale de la
    nouvelle norme au 2 mai 2009 a été une baisse de 6,9 $ des frais payés
    d'avance, une diminution de 62,4 $ des autres éléments d'actif, une
    réduction de 33,7 $ des immobilisations corporelles, une hausse de 96,1
    $ des actifs incorporels, une baisse de 2,2 $ des passifs d'impôts
    futurs, ainsi qu'une réduction de 4,7 $ des bénéfices non répartis.

    Instruments financiers - Informations à fournir

    En juin 2009, l'ICCA a publié des modifications au chapitre 3862,
    " Instruments financiers - Informations à fournir ", afin que les
    exigences de ce chapitre soient plus conformes à celles prescrites en
    vertu des Normes internationales d'information financière (" IFRS "). Ces
    modifications incluent des obligations d'information supplémentaires
    concernant les évaluations de la juste valeur des instruments financiers
    et des risques de liquidité. Les modifications s'appliquent aux états
    financiers annuels des exercices qui prennent fin après le 30 septembre
    2009. La Société a mis en œuvre ces obligations d'information
    supplémentaires, conformément aux dispositions transitoires. Les
    nouvelles informations communiquées n'ont pas eu d'incidence importante.
    

Futures modifications de normes et de conventions comptables

    
    Regroupements d'entreprises, états financiers consolidés et
    participations sans contrôle

    En janvier 2009, l'ICCA a publié trois nouvelles normes comptables
    fondées sur l'IFRS 3, " Regroupements d'entreprises ", du Conseil des
    normes comptables internationales. Le chapitre 1582, " Regroupements
    d'entreprises ", qui remplace le chapitre 1581 du même nom, a pour objet
    d'améliorer la pertinence, la fiabilité et la comparabilité de
    l'information relative à un regroupement d'entreprises fournie dans des
    états financiers. Ce chapitre doit être appliqué à titre prospectif aux
    regroupements d'entreprises pour lesquels la date d'acquisition se situe
    dans un exercice ouvert le 1er janvier 2011 ou à une date ultérieure, et
    les actifs et les passifs nés de regroupements d'entreprises dont la date
    d'acquisition précède l'entrée en vigueur de ce chapitre ne doivent pas
    être ajustés au moment de son entrée en vigueur. Les chapitres 1601, "
    États financiers consolidés ", et 1602, " Participations sans contrôle ",
    remplacent le chapitre 1600, " États financiers consolidés ", et
    définissent les normes pour l'établissement d'états financiers consolidés
    et pour la comptabilisation, dans les états financiers consolidés établis
    postérieurement à un regroupement d'entreprises, d'une participation sans
    contrôle dans une filiale. Ces normes s'appliquent aux états financiers
    intermédiaires et annuels consolidés des exercices ouverts à compter du
    1er janvier 2011. Leur adoption anticipée est toutefois permise à compter
    du début d'un exercice. Cependant, l'entité qui choisit l'adoption
    anticipée doit adopter les trois normes simultanément. La Société évalue
    actuellement l'incidence de ces nouvelles normes.

    Accords de prestations multiples générateurs de produits

    En décembre 2009, l'ICCA a publié l'abrégé 175 du CPN, intitulé " Accords
    de prestations multiples générateurs de produits ". L'abrégé 175, qui
    remplace l'abrégé 142 du CPN, du même titre, traite de certains aspects \
    de la comptabilisation, par un fournisseur, des accords en vertu desquels
    celui-ci exécutera de multiples activités génératrices de produits. Cette
    nouvelle norme s'applique aux états financiers consolidés annuels des
    exercices ouverts le 1er janvier 2011 ou à une date ultérieure, son
    adoption anticipée étant permise au début d'un exercice. La Société
    évalue actuellement l'incidence de la nouvelle norme sur ses états
    financiers.
    

2. Vente du Fonds de revenu Wajax

Le 5 octobre 2010, ECL Western Holdings Limited (filiale en propriété exclusive de la Société) a vendu sa participation de 27,5 % dans le Fonds de revenu Wajax (" Wajax "). Dans le cadre d'un reclassement de titres, la Société a vendu un total de 4,58 millions de parts de Wajax, pour un produit net de 121,3 $. Voici les détails de la vente :

    
    Produit net                                                       121,3 $
    Valeur comptable                                                   34,5
                                                                 ------------
    Gain en capital avant impôts sur les bénéfices                     86,8
    Impôts sur les bénéfices                                            6,7
                                                                 ------------
    Gain en capital net                                                80,1 $
                                                                 ------------
                                                                 ------------
    

3. Bénéfice par action

Le bénéfice attribuable aux actions ordinaires comprend ce qui suit :

    
                                2010         2009         2010         2009
                            (13 sem.)    (13 sem.)    (26 sem.)    (26 sem.)
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Résultats d'exploitation    73,9 $       72,1 $      155,5 $      144,3 $
    Gains (pertes) en capital
     et autres éléments,
     après impôts de
     (1,6)$; (1,3)$;
     (1,6)$; (18,2)$            58,9         (1,7)        58,9         15,8
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Bénéfice attribuable
     aux actions ordinaires    132,8 $       70,4 $      214,4 $      160,1 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    

Les impôts sur les bénéfices de (18,2)$ pour la période de 26 semaines terminée le 31 octobre 2009 tiennent compte d'une économie d'impôts de 17,0 $ (voir note 12).

Le bénéfice par action est composé des éléments suivants :

    
    Résultats d'exploitation    1,09 $       1,06 $       2,28 $       2,11 $
    Gains (pertes) en capital
     et autres éléments,
     montant net                0,86        (0,03)        0,86         0,23
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Bénéfice par action,
     de base                    1,95 $       1,03 $       3,14 $       2,34 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------


    Résultats d'exploitation    1,08 $       1,06 $       2,27 $       2,11 $
    Gains (pertes) en capital
     et autres éléments,
     montant net                0,86        (0,03)        0,86         0,23
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Bénéfice par action,
     après dilution             1,94 $       1,03 $       3,13 $       2,34 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    

4. Stocks

Le coût des stocks constaté comme une charge pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010 s'est élevé à 2 904,1 $ et 5 922,3 $ (2 909,4 $ et 5 890,6 $ en 2009), respectivement. La Société a comptabilisé une somme de 14,6 $ (12,9 $ en 2009) en lien avec la dépréciation des stocks détenus en date du 30 octobre 2010 en deçà de leur coût jusqu'à leur valeur de réalisation nette.

5. Placements, à la valeur de consolidation

    
                                       30 octobre      1er mai   31 octobre
                                             2010         2010         2009
                                       -----------  -----------  ------------
    Fonds de revenu Wajax
     (participation de 27,5 %)                  - $       30,8 $       30,4 $
    FPI Crombie
     (participation de 46,9 %)               (1,7)         8,4         14,1
    Participation dans des
     immeubles résidentiels aux
     États-Unis                              23,5         17,6         11,9
                                       -----------  -----------  ------------
                                             25,2 $       56,8 $       56,4 $
                                       -----------  -----------  ------------
                                       -----------  -----------  ------------

    La valeur comptable de la participation de la Société dans Wajax se
    détaille comme suit :

                                                   30 octobre    31 octobre
                                                         2010          2009
                                                   ------------  ------------
    Solde au début                                       30,8 $        31,0 $
    Quote-part du bénéfice                                8,7           4,6
    Part du résultat étendu                               0,9          (0,1)
    Distributions reçues                                 (5,9)         (5,1)
    Vente de la participation dans Wajax                (34,5)            -
                                                   ------------  ------------
    Solde à la fin                                          - $        30,4 $
                                                   ------------  ------------
                                                   ------------  ------------

    La valeur comptable de la participation de la Société dans le FPI Crombie
    se détaille comme suit :

                                                   30 octobre    31 octobre
                                                         2010          2009
                                                   ------------  ------------
    Solde au début                                        8,4 $       (19,7)$
    Quote-part du bénéfice
      Activités poursuivies                               8,5           9,8
      Autres charges                                        -          (4,7)
    Part du résultat étendu                               1,0          10,7
    Distributions reçues                                (13,0)        (12,0)
    Report des gains à la vente d'une propriété         (24,6)            -
    Participation acquise dans le FPI Crombie            20,5          30,0
    Gain lié à la dilution                                0,9             -
                                                   ------------  ------------
    Solde à la fin                                        1,7 $        14,1 $
                                                   ------------  ------------
                                                   ------------  ------------
    

Le 4 août 2010, le FPI Crombie a conclu une convention de prise ferme visant l'émission publique de parts au prix unitaire de 11,05 $. En règlement de son droit préférentiel de souscription dans le cadre de l'émission publique, la Société a souscrit pour 20,5 $ de parts de catégorie B (pouvant être converties au pair en parts du FPI Crombie). Par conséquent, la participation de la Société dans le FPI Crombie a diminué, passant de 47,4 % à 46,9 %.

6. Autres éléments d'actif

Papier commercial adossé à des actifs

Les autres actifs comprennent un montant de 30,0 $ (30,0 $ au 1er mai 2010) de papier commercial adossé à des actifs (" PCAA ") de tiers dont la Société évalue la juste valeur à 21,2 $ (21,2 $ au 1er mai 2010), soit environ 71 % (71 % au 1er mai 2010) de la valeur nominale. Le 21 janvier 2009, la Société a sorti du bilan les actifs existants détenus jusqu'à échéance et a reçu des billets restructurés de catégorie VAC II : A1 - 7,8 $; A2 - 17,5 $; B - 3,2 $; C - 0,9 $ et 0,6 $ de billets de suivi (les " billets restructurés ") au sens de l'Accord de Montréal majorés des intérêts courus. Les billets A1 et A2 ont reçu la note A de l'agence Dominion Bond Rating Service (" DBRS "). Les billets restants n'ont pas encore été cotés. Les billets restructurés sont des billets à taux variable dont les versements sont prévus en janvier 2017.

Le 21 septembre 2010, DBRS a revu à la hausse la note qu'elle avait attribuée aux billets A1, la faisant passer de A à A (élevé). Le 11 août 2009, DBRS a revu à la baisse la note qu'elle avait attribuée aux billets A2, la faisant passer de A à BBB (faible) avec une tendance négative. La tendance négative a été retirée le 9 février 2010. Cette révision à la baisse de la cote n'a pas eu d'incidence importante sur la juste valeur des billets. L'incertitude persistante en ce qui concerne la valeur des actifs sous-jacents au PCAA, le montant des flux de trésorerie connexes et le moment où ils seront générés ainsi que l'issue du processus de restructuration pourraient modifier considérablement la valeur du placement de la Société dans le PCAA, ce qui pourrait avoir une incidence sur ses résultats futurs. La Société est d'avis qu'elle dispose de facilités de crédit suffisantes pour respecter les échéances liées à ses obligations financières et elle ne prévoit aucune incidence défavorable importante sur ses activités découlant de l'actuel problème d'illiquidité du PCAA de tiers.

La Société a classé ces billets comme détenus à des fins de transaction et, par conséquent, ils sont évalués à leur juste valeur à chaque période considérée. Pour l'exercice 2009, la Société a reçu des intérêts de 1,0 $ et inscrit une provision avant impôts de 4,7 $. La Société a mis à jour son analyse de la juste valeur des billets restructurés, en tenant compte de certains facteurs, notamment de différents scénarios de flux de trésorerie et de taux d'actualisation ajustés selon le risque estimatifs, et elle a inscrit un gain avant impôts de 3,4 $ pour l'exercice terminé le 1er mai 2010. Les taux d'actualisation varient selon la cote de crédit attribuée aux billets restructurés à taux variable à long terme. Les taux d'actualisation ont été estimés à l'aide des taux de référence du gouvernement du Canada, majorés des écarts prévus sur des instruments cotés de la même façon et ayant une structure et une échéance similaires. La Société a réalisé une analyse de sensibilité sur ses taux d'actualisation prévus utilisés dans l'analyse de la juste valeur et elle a déterminé qu'une variation de 1 % entraînerait une variation avant impôts de la juste valeur de ces placements d'environ 1,7 $ (1,6 $ au 1er mai 2010).

7. Dette à long terme

Le 1er juin 2010, Sobeys a déposé un prospectus simplifié visant l'émission de billets à moyen terme non garantis d'un montant pouvant atteindre 500,0 $. Le 7 juin 2010, Sobeys a émis pour 150,0 $ en nouveaux billets à moyen terme offrant un rendement de 6,64 % et échéant le 7 juin 2040.

Le 4 juin 2010, la Société a renouvelé sa facilité de crédit, dont le montant consenti, soit 650,0 M$, a été réduit à 450,0 $ et l'échéance, fixée au 30 juin 2013.

8. Capital-actions

Au cours du deuxième trimestre, la Société a racheté aux fins d'annulation 513 579 actions de catégorie A sans droit de vote. Le prix d'achat a été de 27,7 $, dont une somme de 23,0 $ (qui représente la prime sur les actions ordinaires rachetées pour annulation) a été portée aux bénéfices non répartis.

9. Cumul des autres éléments du résultat étendu

Le tableau suivant donne plus de précisions sur le cumul des autres éléments du résultat étendu :

    
                                       30 octobre      1er mai    31 octobre
                                             2010         2010          2009
                                       -----------  -----------  ------------

    Solde au début                          (28,1)$      (48,5)$      (48,5)$
    Autres éléments du résultat étendu
     pour la période                          6,1         20,4         12,8
                                       -----------  -----------  ------------
    Solde à la fin                          (22,0)$      (28,1)$      (35,7)$
                                       -----------  -----------  ------------
                                       -----------  -----------  ------------
    

Une perte nette estimée à 4,1 $, inscrite dans le cumul des autres éléments du résultat étendu en lien avec des couvertures de flux de trésorerie en date du 30 octobre 2010 (5,9 $ au 31 octobre 2009), devrait être reclassée dans le bénéfice net au cours des douze prochains mois. Les soldes seront reclassés dans le bénéfice net au plus tard dans huit ans.

10. Revenus de placement

    
                                2010         2009         2010         2009
                            (13 sem.)    (13 sem.)    (26 sem.)    (26 sem.)
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Revenus de dividendes
     et d'intérêts               0,2 $        0,2 $        0,4 $        0,2 $
    Quote-part du bénéfice
     de sociétés
     comptabilisées à la
     valeur de
     consolidation              10,2          6,8         17,9         14,4
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                                10,4 $        7,0 $       18,3 $       14,6 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    

11. Gains (pertes) en capital et autres éléments

    
                                2010         2009         2010         2009
                            (13 sem.)    (13 sem.)    (26 sem.)    (26 sem.)
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Gain sur la vente
     de Wajax (note 2)          86,8 $          - $       86,8 $          - $
    Don de parts de Wajax       (6,0)           -         (6,0)           -
    Coûts liés à la
     fermeture des
     magasins et du
     centre de
     distribution              (21,5)           -        (21,5)           -
    Réduction de la
     valeur comptable
     d'actifs du
     secteur immobilier         (2,7)           -         (2,7)           -
    Gain (perte) sur la
     vente de propriétés         0,7         (0,1)         0,7          0,1
    Quote-part des
     autres charges du
     FPI Crombie                   -         (4,7)           -         (4,7)
    Variation de la
     juste valeur du
     papier commercial
     adossé à des
     actifs de tiers
     canadiens
     (note 6)                      -          1,3            -          1,3
    Gains de change                -          0,5            -          0,9
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                                57,3 $       (3,0)$       57,3 $       (2,4)$
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    

Au cours de la période de 13 semaines terminée le 30 octobre 2010, Sobeys a inscrit des coûts avant impôts de 16,1 $ en lien avec la bannière Price Chopper en Ontario en raison de la fermeture prochaine de magasins et des coûts avant impôts de 5,4 $ au titre des indemnités de départ associées à la fermeture future du centre de distribution de Brantford, en Ontario.

La Société a comptabilisé une charge d'amortissement de 2,7 $ afin de réduire la valeur comptable d'une propriété commerciale à sa juste valeur pour tenir compte de l'évolution de la conjoncture du marché de cette propriété.

12. Impôts sur les bénéfices

Le taux d'imposition effectif de la Société pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010 est inférieur à celui de l'exercice précédent, principalement en raison des taux d'imposition réduits applicables pour le traitement fiscal des gains en capital sur la vente de Wajax (note 2).

Le taux d'imposition effectif de la période de 26 semaines terminée le 31 octobre 2009, soit 22,1 %, différait du taux combiné d'imposition prévu par la loi de 30,4 % en raison du règlement qui a été négocié avec l'Agence du revenu du Canada concernant le traitement fiscal des gains réalisés à la vente des actions de Hannaford Bros. Co. au cours de l'exercice 2001. La charge d'impôts a été réduite de 17,0 $ par suite de ce règlement.

13. Renseignements supplémentaires sur les flux de trésorerie

    
                                2010         2009         2010         2009
                            (13 sem.)    (13 sem.)    (26 sem.)    (26 sem.)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    a) Éléments sans incidence
     sur la trésorerie

    Amortissement               79,7 $       78,3 $      157,3 $      151,8 $
    Amortissement des
     actifs incorporels          9,5          7,5         18,1         16,0
    Impôts futurs               (5,0)        (9,8)        (9,7)       (10,8)
    Gain sur la vente
     d'actifs                   (1,4)        (1,7)        (1,7)        (1,5)
    Amortissement d'autres
     éléments d'actif              -          2,5            -          0,3
    Quote-part du bénéfice
     d'autres entités,
     déduction faite des
     dividendes reçus            0,2          6,7          1,0          7,4
    Provision sur le
     papier commercial
     adossé à des actifs           -         (1,3)           -         (1,3)
    Part des actionnaires
     sans contrôle               3,2          0,2          7,5          5,2
    Rémunération
     à base d'actions            0,4          0,3          0,8          0,7
    Obligation locative
     à long terme                1,5          1,1          4,9          3,9
    Obligation au titre
     des avantages
     sociaux futurs              1,7          1,6          3,5          3,1
    Gain sur la vente de
     Wajax                     (86,8)           -        (86,8)           -
    Réduction de la
     valeur comptable
     d'actifs du
     secteur immobilier          2,7            -          2,7            -
                        ------------  -----------  -----------  -------------

                                 5,7 $       85,4 $       97,6 $      174,8 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    b) Autres
     renseignements
     sur les flux de
     trésorerie
    Intérêts versés             20,3 $       21,9 $       31,7 $       34,2 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Impôts sur les bénéfices
     versés                     32,5 $       28,0 $      110,3 $       73,4 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    

14. Informations sectorielles

    
                                2010         2009         2010         2009
                            (13 sem.)    (13 sem.)    (26 sem.)    (26 sem.)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Produits sectoriels
    Vente au détail de
     produits alimentaires   3 853,4 $    3 807,0 $    7 828,7 $    7 713,7 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Immobilier
      Propriétés
       résidentielles            7,5         14,0         22,6         25,4
      Propriétés
       commerciales              3,3          4,7          7,3          8,4
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                                10,8         18,7         29,9         33,8
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Placements et
     autres activités           50,1         52,3         98,0         99,6
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                             3 914,3      3 878,0      7 956,6      7 847,1
    Élimination
     intersectorielle           (2,3)        (3,3)        (3,4)        (3,9)
                        ------------  -----------  -----------  -------------

                             3 912,0 $    3 874,7 $    7 953,2 $    7 843,2 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------


                                2010         2009         2010         2009
                            (13 sem.)    (13 sem.)    (26 sem.)    (26 sem.)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Bénéfice
     d'exploitation
     sectoriel
    Vente au détail de
     produits alimentaires     109,5 $      106,3 $      235,7 $      227,9 $
    Immobilier
      Propriétés
       résidentielles            3,7          7,3         11,8         12,4
      FPI Crombie                4,4          4,9          8,5          9,8
      Propriétés
       commerciales              0,9          1,4          1,8          1,1
    Placements et
     autres activités
      Wajax                      5,3          1,9          8,7          4,6
      Autres activités,
       moins les charges du
       siège social             (1,1)        (1,1)        (3,5)        (4,9)
                        ------------  -----------  -----------  -------------

                               122,7 $      120,7 $      263,0 $      250,9 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------


                                       30 octobre      1er mai   31 octobre
                                             2010         2010         2009
                                       -----------  -----------  ------------
    Actifs identifiables
    Vente au détail de
     produits alimentaires
     (exception faite de
      l'écart d'acquisition)              4 775,7 $    4 524,0 $    4 292,6 $
    Écart d'acquisition                   1 131,8      1 131,8      1 130,8
                                       -----------  -----------  ------------
    Vente au détail de
     produits alimentaires                5 907,5      5 655,8      5 423,4
    Immobilier                              208,3        315,5        295,9
    Placements et
     autres activités
     (y compris l'écart
      d'acquisition de 40,8 $;
      40,8 $ au 1er mai 2010;
      40,8 $ au 31 octobre 2009)             252,1        277,0        289,2
                                       -----------  -----------  ------------
                                           6 367,9 $    6 248,3 $    6 008,5 $
                                       -----------  -----------  ------------
                                       -----------  -----------  ------------


                                2010         2009         2010         2009
                            (13 sem.)    (13 sem.)    (26 sem.)    (26 sem.)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Amortissement
    Vente au détail de
     produits alimentaires      84,2 $       80,5 $      165,5 $      157,2 $
    Immobilier                   0,3          0,4          0,5          0,9
    Placements et
     autres activités            4,7          4,9          9,4          9,7
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                                89,2 $       85,8 $      175,4 $      167,8 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------


                                2010         2009         2010         2009
                            (13 sem.)    (13 sem.)    (26 sem.)    (26 sem.)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Dépenses en
     immobilisations
    Vente au détail de
     produits alimentaires     142,1 $       89,9 $      218,5 $      162,0 $
    Immobilier                   5,6         12,9          9,5         30,4
    Placements et
     autres activités            9,7          2,4         14,9          6,8
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                               157,4 $      105,2 $      242,9 $      199,2 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    

15. Opérations entre apparentés

Les opérations entre apparentés sont conclues avec le FPI Crombie. La Société détient une participation de 46,9 % et comptabilise son placement selon la valeur de consolidation.

Au cours du deuxième trimestre, des filiales de la Société ont vendu dix propriétés commerciales au FPI Crombie, pour un produit net de 95,5 $, soit le montant de la juste valeur de marché. Puisqu'il s'agissait de ventes à un investissement comptabilisé à la valeur de consolidation, les gains sur ces opérations n'ont pas été comptabilisés dans les résultats; les gains (après impôts) ont plutôt réduit la valeur comptable de la participation de la Société dans le FPI Crombie.

16. Avantages sociaux futurs

Pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010, la charge nette liée aux avantages sociaux futurs s'est élevée à 10,0 $ et 20,1 $ (10,3 $ et 20,5 $ en 2009), respectivement. La charge comprend les coûts des régimes de retraite à cotisations déterminées, des régimes de retraite à prestations déterminées, des avantages complémentaires de retraite et des avantages postérieurs à l'emploi de la Société.

17. Acquisition d'entreprises

Sobeys fait l'acquisition de magasins affiliés et non affiliés, ainsi que de dossiers d'ordonnances de médicaments. Les résultats de ces acquisitions sont compris dans les résultats financiers consolidés de la Société à partir de la date de leur acquisition et ont été comptabilisés à l'aide de la méthode de l'acquisition.

    
                                2010         2009         2010         2009
                            (13 sem.)    (13 sem.)    (26 sem.)    (26 sem.)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Magasins
    --------
    Stocks                       2,4 $        2,2 $        5,9 $        3,2 $
    Immobilisations
     corporelles                   -          1,3            -          3,0
    Actifs incorporels           1,5          3,7          2,5          3,7
    Écart d'acquisition            -            -            -          0,2
    Autres éléments
     d'actif
     (de passif)                 0,2         (1,6)         0,3         (1,4)
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Contrepartie en
     espèces                     4,1 $        5,6 $        8,7 $        8,7 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------

    Dossiers d'ordonnances
    ----------------------
    Actifs incorporels             - $        5,8 $          - $        5,8 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    Contrepartie en
     espèces                       - $        5,8 $          - $        5,8 $
                        ------------  -----------  -----------  -------------
                        ------------  -----------  -----------  -------------
    

18. Passif éventuel

Dans le cours normal de ses activités, la Société fait régulièrement l'objet de vérifications menées par l'administration fiscale. Bien que la Société estime que ses déclarations fiscales sont appropriées et justifiables, certains éléments peuvent, de temps à autre, faire l'objet d'une révision et d'une contestation par l'administration fiscale.

La Société est visée par divers litiges et réclamations dans le cours normal de ses activités d'exploitation. La direction de la Société ne considère pas que le risque associé à ces litiges soit important, même si elle ne peut le prédire avec certitude.

19. Rémunération à base d'actions

Unités d'actions différées

Les membres du conseil d'administration peuvent choisir de recevoir une partie ou la totalité de leurs honoraires sous forme d'unités d'actions différées (" UAD ") plutôt qu'en espèces. Le nombre d'UAD reçues varie selon le cours des actions de catégorie A sans droit de vote de la Société à la date du versement des honoraires de chaque administrateur. D'autres UAD sont attribuées à titre d'équivalents de dividendes. Les UAD ne peuvent être rachetées pour une contrepartie en espèces tant que le détenteur est un administrateur de la Société. La valeur de rachat d'une UAD est égale à la valeur du cours d'une action de catégorie A sans droit de vote d'Empire Company Limited au moment du rachat. La Société évalue de façon régulière la valeur de l'obligation au titre des UAD en fonction de l'actuelle valeur de marché d'un nombre correspondant d'actions de catégorie A sans droit de vote et impute toute augmentation de l'obligation au titre des UAD aux charges d'exploitation. Au 30 octobre 2010, 113 605 UAD (95 372 au 31 octobre 2009) étaient en circulation. Au deuxième trimestre et au premier semestre de l'exercice en cours, la charge de rémunération à base d'actions s'est chiffrée à 0,5 $ et 1,1 $ (0,4 $ et 0,4 $ en 2009), respectivement.

Régime d'options d'achat d'actions

Au cours du premier trimestre, la Société a octroyé un nombre supplémentaire de 150 464 options à des employés en vertu de son régime d'options d'achat d'actions, ces options permettant d'acheter des actions de catégorie A sans droit de vote. Les options permettent à leurs détenteurs d'acheter des actions de catégorie A sans droit de vote au prix de 51,99 $ l'action et arrivent à échéance en juin 2018. Les options comportent une période d'acquisition de quatre ans, 50 % des options n'étant acquises que si certains objectifs financiers sont atteints au cours d'un exercice donné. Ces options ont été traitées comme une charge de rémunération à base d'actions.

La charge de rémunération pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010 a été évaluée à 0,4 $ et 0,8 $ (0,3 $ et 0,7 $ en 2009), respectivement, et amortie sur la période d'acquisition des droits. L'augmentation totale du surplus d'apport en lien avec le coût de la rémunération sous forme d'options d'achat d'actions représente 0,8 $ (0,7 $ en 2009). Le coût de la rémunération a été calculé d'après le modèle Black-Scholes selon les hypothèses suivantes :

    
    Durée prévue                   5,25 ans
    Taux d'intérêt sans risque      2,416 %
    Volatilité prévue                21,1 %
    Rendement du dividende           1,54 %
    

Régime d'options d'achat d'actions fictives fondées sur le rendement

Sobeys a mis en place un régime d'options d'achat d'actions fictives fondées sur le rendement pour les salariés admissibles de Sobeys. En vertu de ce régime, les parts sont octroyées au gré du conseil en fonction de la valeur comptable théorique de Sobeys liée à une formule particulière. Au moment de la mise en œuvre du régime, les parts comportaient une période d'acquisition de trois ans, 33,3 % des parts devenant acquises chaque année. Les parts émises par la suite comportent une période d'acquisition de quatre ans, 25,0 % des parts devenant acquises chaque année. Comme la valeur théorique de Sobeys fluctue, les salariés ont droit à une augmentation progressive de la valeur comptable théorique sur une période de cinq ans. La Société constate une charge de rémunération qui correspond à la variation de la valeur théorique par rapport à la valeur d'octroi initiale selon la méthode de l'amortissement linéaire sur la période d'acquisition. Après la période d'acquisition, toute variation de la valeur comptable théorique différentielle est immédiatement comptabilisée en charge de rémunération. Elle est comptabilisée comme charge à payer jusqu'au règlement et fait l'objet d'une nouvelle évaluation par la Société à chaque période intermédiaire et annuelle. Au 30 octobre 2010, 1 778 936 parts (1 411 994 au 31 octobre 2009) étaient en circulation et, pour les périodes de 13 semaines et 26 semaines terminées le 30 octobre 2010, la Société a constaté une charge de rémunération de 3,0 $ et 5,0 $ (3,9 $ et 6,0 $ en 2009), respectivement, en lien avec ce régime.

20. Données comparatives

Les données comparatives ont été reclassées, au besoin, afin qu'elles soient conformes à la présentation adoptée pour la période considérée.

SOURCE Empire Company Limited

Renseignements : Renseignements: Paul V. Beesley, vice-président principal et chef des services financiers, 902-755-4440


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

CNW Membership

Fill out a CNW membership form or contact us at 1 (877) 269-7890

Learn about CNW services

Request more information about CNW products and services or call us at 1 (877) 269-7890