Vivez mieux et coûtez moins cher en soins de santé!

OTTAWA, le 17 mai 2013 /CNW/ - Alors que les Canadiens rentrent chez eux pour une longue fin de semaine, un nouveau rapport du Conference Board du Canada vient leur rappeler que s'ils ont un style de vie sain, non seulement il en coûtera moins cher à la société en soins de santé, mais ils y gagneront en mieux-être.

L'analyse des facteurs liés au style de vie menée par le Conference Board auprès des populations provinciales montre que les Canadiens peuvent encore faire beaucoup pour améliorer leur façon de prendre soin de leur santé. Cette analyse fait partie d'une étude plus vaste dont le rapport Paving the Road to Higher Performance: Benchmarking Provincial Health Systems sera publié le jeudi 23 mai (version française résumée sous le titre Cap sur un meilleur rendement : Analyse comparative des régimes de santé provinciaux).

« Les provinces qui obtiennent de meilleurs résultats pour les facteurs liés au style de vie se distinguent aussi par un meilleur état de santé général de leur population. Ces résultats soulignent à quel point les programmes de promotion de la santé et de prévention des maladies contribuent à réduire la demande de services de soins de santé », a expliqué Gabriela Prada, directrice, Innovation, Politique et Évaluation en matière de santé.

« Notre analyse n'a pas pour objectif de blâmer les provinces qui réussissent moins bien pour un indicateur ou un autre, a précisé Mme Prada. Nous espérons plutôt signaler les succès et les écarts, pour que toutes les provinces soient en mesure de prendre les décisions qui leur permettront d'améliorer leur régime de santé et la santé de leur population. »

Les résultats publiés aujourd'hui sont les deuxiemes d'une série de quatre que Le Conference Board du Canada rendra publics dans la foulée de son analyse comparative des régimes de soins de santé provinciaux, menée par l'Alliance canadienne pour des soins de santé durables. En tout, cette analyse comparative a mesuré 90 indicateurs, regroupés dans les catégories des facteurs liés au style de vie, de l'état de santé, des ressources des régimes et du rendement des régimes.

FAITS SAILLANTS

  • Avec ses résultats remarquables, la Colombie-Britannique place très haut la barre à atteindre pour le reste des provinces.
  • Le Québec obtient une note de « A » pour sa consommation quotidienne de fruits et légumes, mais enregistre un taux de tabagisme supérieur à celui des autres provinces et un niveau moindre d'activité physique qui font baisser sa note générale.
  • Globalement, en comparaison des pays du G-8, le Canada compte la troisième plus grosse proportion d'hommes considérés comme étant des buveurs excessifs épisodiques.

La catégorie des facteurs liés au style de vie regroupe des indicateurs qui mesurent les comportements liés à la santé, dont :

  • la consommation excessive d'alcool
  • l'embonpoint ou l'obésité chez les adultes
  • le tabagisme
  • la consommation de fruits et légumes
  • l'activité physique

La Colombie-Britannique est la province qui, de loin, remporte les meilleures notes avec des « A » pour tous les indicateurs sauf un. Ses résultats remarquables ont fait que les autres provinces avaient besoin d'une note moyenne très élevée pour obtenir un « A » final.

L'Ontario, l'Alberta et le Québec obtiennent des notes globales de « B ». Le Québec reçoit un « A » pour deux indicateurs : la proportion d'adultes qui souffrent d'embonpoint ou d'obésité, et la consommation quotidienne de fruits et légumes. De toutes les provinces, le Québec est le seul à obtenir un « A » pour ce dernier indicateur, mais sa note globale baisse en raison de ses taux de tabagisme relativement élevés et d'une activité physique moindre.

Terre-Neuve-et-Labrador reçoit une note globale de « D » et des « D » pour quatre des cinq indicateurs de cette catégorie. L'Île-du-Prince-Édouard, qui obtient deux « B » et trois « D », reçoit aussi une note globale de « D ».

Dans presque toutes les provinces, la proportion d'adultes déclarés comme souffrant d'embonpoint ou d'obésité a augmenté depuis 2003. Pour ce qui est du nombre de cigarettes fumées quotidiennement, la tendance est, au contraire, à la baisse depuis les dernières années. Le Canada a réussi à faire baisser ses taux de tabagisme qui sont relativement faibles en comparaison de ceux des autres pays de l'OCDE.

Le Conference Board du Canada a comparé le rendement des provinces au moyen de sa méthode de classement qui s'appuie sur l'attribution de notes A-B-C-D. Pour attribuer ces notes aux divers indicateurs, il suit la méthode suivante :

  • Pour chaque indicateur, il calcule l'écart entre la province qui obtient le meilleur rendement et celle qui a le rendement le plus faible, et divise le chiffre obtenu par quatre;
  • Une province reçoit un « A » pour un indicateur si son résultat se situe dans le premier quartile, un « B » s'il est dans le deuxième, un « C » s'il est dans le troisième et un « D » s'il est dans le dernier.
  • Cette méthode fait que les régions qui obtiennent un « A » pour un indicateur sont celles qui réussissent nettement mieux par rapport à la fourchette des rendements des autres provinces.

Les résultats du segment sur l'état de santé ont été rendus publics le jeudi 16 mai. Restent à paraître les résultats des segments suivants :

  • Les ressources et le rendement des régimes de santé - publication le mercredi 22 mai
  • Les notes globales - publication le jeudi 23 mai

Les résultats globaux seront révélés par Le Conference Board du Canada au Sommet de l'Ouest sur la santé et les soins de santé durables qu'il organise à Edmonton, les 22 et 23 mai, à l'hôtel Westin. Ce sommet sera une occasion pour tous les intervenants de l'Ouest canadien de se réunir, d'échanger des idées et de discuter des changements à apporter aux régimes de soins de santé et des moyens d'améliorer la santé des Canadiens.

L'Alliance canadienne pour des soins de santé durables est un groupe de recherche et de dialogue créé en 2011 par Le Conference Board du Canada. Elle compte étudier en profondeur les différentes facettes des enjeux qui se posent aux soins de santé au Canada, dont le financement, la santé en milieu de travail et les institutions, afin de produire des analyses qualitatives et quantitatives prospectives et de proposer des solutions qui contribueront à la durabilité du régime canadien de santé.



 

SOURCE : Le Conference Board du Canada

Renseignements :

PERSONNE-RESSOURCE
Brent Dowdall
Relations avec les médias
Téléphone : 613-526-3090, poste 448
corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.