Visa Canada constate que la communication excessive de renseignements personnels en ligne expose les jeunes adultes à des risques de fraude

Selon le sondage mené dans le cadre du Mois de la prévention de la fraude, les jeunes Canadiens communiquent trop de renseignements personnels et les aînés hésitent à parler de la fraude, ce qui pose également des risques.

TORONTO, le 27 févr. 2012 /CNW/ - Dans le cadre du Mois de la prévention de la fraude, Visa Canada, chef de file mondial en technologie de paiement, a rendu publics aujourd'hui les résultats d'un nouveau sondage qui révèle que différentes générations de Canadiens ont des habitudes qui les exposent à des risques de fraude plus élevés.

Le sondage a révélé que les jeunes Canadiens, ceux âgés de 18 à 30 ans, étaient les plus susceptibles de communiquer trop de renseignements personnels, 32 % d'entre eux admettant inclure leur adresse de courriel, leur adresse domiciliaire, leur anniversaire ou leur numéro de téléphone sur les sites de réseaux sociaux, des renseignements qui pourraient être utilisés de façon frauduleuse pour commettre un vol d'identité et d'autres escroqueries. À l'opposé, 24 % des personnes de 31 à 45 ans, 14 % des baby-boomers (46 à 65 ans) et seulement 9 % des aînés (66 ans et plus) ont indiqué avoir le même comportement à risque.

Les résultats indiquent également que les jeunes adultes sont les plus susceptibles de communiquer leur NIP (numéro d'identification personnel) et de prêter leur carte de crédit ou de débit à une autre personne, tandis que les aînés, âgés de 66 ans et plus, formaient le groupe le plus susceptible de cacher à leurs amis et à leur famille le fait d'avoir été victime d'une fraude.

« Le sondage de cette année révèle que les Canadiens de tous les âges ont de mauvaises habitudes qui nuisent à leur capacité à se protéger contre la fraude financière, a déclaré Gord Jamieson, chef - Risque du système de paiement, à Visa Canada. Les jeunes adultes doivent mieux comprendre les risques associés à la communication excessive de renseignements personnels et financiers, tandis que les aînés doivent pour leur part mieux comprendre que le fait de parler de la fraude avec une personne de confiance peut les aider à se protéger contre la possibilité d'en être victime et à en apprendre davantage sur les risques et la façon de se protéger. »

Bien qu'elle rappelle aux titulaires de carte d'assurer la confidentialité de leur NIP, de l'information relative à leur carte et de leurs renseignements personnels, Visa encourage les gens à parler de la fraude avec leurs amis et leur famille. Le sondage a révélé que parmi les personnes ayant été victimes d'une fraude, les aînés (66 ans et plus) étaient les moins susceptibles d'en parler par la suite. Seulement la moitié des aînés sondés ont indiqué avoir parlé de leur expérience avec des amis ou des membres de leur famille, comparativement à 70 % des membres de l'ensemble des autres générations.

« Il est primordial que les aînés parlent de la fraude afin qu'ils puissent apprendre à se protéger, a souligné M. Jamieson. Les gens ne devraient jamais être gênés de parler à des amis, à des membres de leur famille ou au personnel de leur institution financière s'ils ont des questions à propos de la fraude ou craignent d'en avoir été victimes. »

Bien qu'ils soient moins susceptibles de communiquer des renseignements personnels par voie électronique, les aînés sont souvent les principales cibles de manœuvres frauduleuses, particulièrement d'appels téléphoniques ou de courriels frauduleux visant à obtenir des renseignements personnels et financiers. Afin d'aider les aînés à reconnaître les signes de fraude et à se protéger, Visa présente gratuitement des séminaires sur la prévention de la fraude dans des centres pour aînés partout au Canada. Ces séminaires auront lieu tout au long du mois de mars et offriront aux participants de l'information pour les aider à repérer les risques d'escroquerie, à se protéger contre la fraude et à parler sans gêne de leurs préoccupations avec des amis et des membres de leur famille.

Parmi les nombreuses différences de comportement entre les générations de Canadiens, le sondage de cette année a révélé une similitude alarmante, à savoir une méprise courante à propos de la sécurité de l'argent comptant. La majorité de l'ensemble des répondants (58 %) ont déclaré que l'argent comptant représentait le moyen le plus sûr d'effectuer un achat et qu'ils connaissaient peu la politique Responsabilité zéro de Visa, seulement 19 % indiquant qu'ils avaient entendu parler de cette protection contre la fraude.

« Je suis toujours étonné du nombre élevé de personnes qui croient que l'argent comptant est un mode de paiement sûr, a affirmé M. Jamieson. Pour ce qui est de l'argent comptant, si vous vous faites voler votre portefeuille, l'argent est perdu et vous avez peu de chance d'en revoir la couleur et, de plus, vous ne bénéficiez d'aucune protection en cas de problèmes liés à vos achats. Dans le cas de Visa, vous êtes protégé par la politique responsabilité zéro qui vous assure que vous n'aurez rien à payer si des transactions frauduleuses sont effectuées avec votre carte. » Pour obtenir plus d'information sur la politique Responsabilité Zéro de Visa, visitez www.visa.ca .

L'approche de Visa à l'égard de la prévention de la fraude repose sur la conviction que l'utilisation de multiples niveaux de sécurité est le seul moyen de lutter efficacement contre la fraude. Visa met continuellement au point de nouvelles technologies et solutions pour aider à lutter contre la fraude, y compris la carte à puce avec NIP, la politique Responsabilité Zéro et le service Vérifié par Visa. On trouve plus de renseignements sur ces mesures de prévention de la fraude à www.visasecuritysense.ca

Autres constats du sondage

  • Bien que les aînés soient les moins susceptibles de communiquer des renseignements personnels sur les réseaux sociaux, ils représentent le groupe le plus susceptible d'envoyer par courriel les renseignements personnels relatifs à leur carte de crédit.
  • Plus de la moitié (56 %) de tous les Canadiens affirment que le vol d'identité est le type de fraude qui les préoccupe le plus.
  • Les jeunes Canadiens (18 à 30 ans) sont les plus susceptibles de magasiner ou de payer des achats par voie électronique ou par appareil mobile et les Canadiens âgés les plus susceptibles de faire des achats par courrier.
  • Parmi ceux qui n'effectuent pas d'achats en ligne, les questions de sécurité constituent la raison la plus souvent mentionnée pour ne pas l'avoir fait (37 %).

À propos du sondage

Entre le 23 et le 27 janvier 2012, 1 604 adultes ont été sondés dans le cadre d'un sondage omnibus mené en ligne par Ipsos Reid pour le compte de Visa Canada. Le sondage a une marge d'erreur de +/-3 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

À propos de Visa

Visa est une société de technologie de paiement mondiale qui relie les consommateurs, les entreprises, les institutions financières et les gouvernements de plus de 200 pays et territoires à une monnaie numérique rapide, sécuritaire et fiable. À la base de la monnaie numérique figure le réseau de traitement le plus perfectionné du monde - VisaNet - lequel peut traiter plus de 20 000 transactions à la seconde, tout en protégeant les consommateurs contre la fraude et en garantissant un paiement aux marchands. Visa n'est pas une banque. Elle n'émet aucune carte, ne consent aucun crédit et n'établit pas les taux et les frais applicables aux consommateurs. Cependant, les innovations de Visa permettent à ses institutions financières clientes d'offrir plus de choix aux consommateurs : payer maintenant par carte de débit, d'avance au moyen d'une carte prépayée ou plus tard à l'aide d'une carte de crédit. Pour obtenir plus d'information, visitez www.corporate.visa.com.

SOURCE VISA Canada Corporation

Renseignements :

Erin Sufrin, Visa Canada, 416-860-3869, esufrin@visa.com
Andrew Addison, Fleishman-Hillard, 416-645-3648, andrew.addison@fleishman.ca

Profil de l'entreprise

VISA Canada Corporation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.