Services de pharmacie en résidence privée pour aînés : entre dirigisme et réalité de gestion, il demeure primordial de clarifier la situation

MONTRÉAL, le 17 janv. 2017 /CNW Telbec/ - À la suite de la publication de l'article « 50$ par mois si vous refusez leur pharmacien », publié dans l'édition du 15 janvier 2017 du Journal de Montréal, le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) se conforte dans sa demande d'alimenter une réflexion commune dans le cadre d'une table de travail réunissant notamment le ministère de la Santé et des Services sociaux et l'Ordre des pharmaciens du Québec.

L'article cité plus haut, du journaliste Éric Yvan Lemay, met en lumière des pratiques mises en place dans certaines résidences privées pour aînés (RPA), qui, dans les documents remis aux nouveaux locataires, précisent que des frais administratifs seront facturés aux résidents ne faisant pas affaire avec une pharmacie en particulier.

« Cette situation révèle l'existence d'une zone grise, a expliqué Yves Desjardins, président-directeur général du RQRA. La présence de plusieurs pharmacies dans une même résidence multiplie les risques relativement à la gestion des médicaments pour les aînés. Il s'agit donc d'une erreur de bonne foi faite dans le but d'offrir un meilleur service aux résidents. La situation a d'ailleurs été aussitôt corrigée dans la RPA visée », a-t-il précisé, soulignant que si le dirigisme est effectivement interdit par le code de déontologie des pharmaciens, aucune consigne en ce sens n'existe dans le cas des résidences privées pour aînés.

Par conséquent, le RQRA est d'avis qu'il importe d'élaborer un nouvel encadrement légal et réglementaire, certes au bénéfice des résidents, mais qui tient compte également de la réalité de gestion des RPA. Comme il l'a d'ailleurs été mentionné en octobre 2016, dans la foulée des reportages du Journal de Montréal sur l'industrie pharmaceutique, il faut clarifier la relation entre les pharmaciens et les résidences privées pour aînés, cela afin de mieux répondre aux multiples besoins des aînés qui y vivent.1

Le Regroupement québécois de résidences pour aînés

Le RQRA est un organisme à but non lucratif qui regroupe des résidences privées pour aînés. Il rassemble plus de 700 membres, gestionnaires et propriétaires de résidences qui gèrent près de 80 000 unités locatives dans tout le Québec. Ses membres offrent un milieu de vie de qualité aux aînés autonomes ainsi que des services d'assistance et des soins à ceux qui sont en perte d'autonomie.

1 Résidences privées pour aînés et pharmaciens : Travaillons ensemble pour le bien-être de nos aînés!, un communiqué du RQRA du 27 octobre 2016

 

SOURCE Regroupement québécois des résidences pour aînés

Renseignements : Source : Marie-Claude Dion, Responsable des communications, Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA), Tél. : 514 526-3777 poste 240, Cell. : 514 402-2877, mcdion@rqra.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.