Rapport Godbout : les personnes aînées craignent un accroissement des inégalités

QUÉBEC, le 19 mars 2015 /CNW Telbec/ - L'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ) accueille de façon mitigée les principales recommandations de la Commission d'examen sur la fiscalité québécoise, rendues publiques aujourd'hui. Si l'AREQ applaudit la proposition d'abolir la taxe santé, elle s'oppose vivement à une hausse de la taxe de vente, même si elle devait être compensée par d'hypothétiques baisses d'impôt.

« D'un côté, le Rapport Godbout présente l'abolition de la taxe santé comme un geste de solidarité envers les plus démunis. D'un autre côté, il propose une réforme majeure du régime d'imposition québécois, qui est pourtant considéré comme un outil de redistribution plus équitable de la richesse. Au bout du compte, au lieu de diminuer les inégalités sociales, on risque de les accroître. Cela nous inquiète », a souligné le président de l'AREQ, Pierre-Paul Côté.

Une réforme à coût nul?
De fait, l'AREQ juge bien utopique l'affirmation selon laquelle « la réforme proposée se ferait à coût nul pour les contribuables et neutre pour les finances publiques ». L'AREQ craint plutôt que les recommandations de la Commission, si elles sont mises de l'avant, entraînent un appauvrissement des personnes aînées et une réduction des services à la population.

« Nous avons la fâcheuse impression que le Rapport Godbout servira d'abord et avant tout de prétexte au gouvernement Couillard pour couper davantage dans les programmes sociaux ou encore, pour accroître la tarification des services, notamment ceux d'électricité. Peut-être même les deux! », a poursuivi M. Côté.

Contre la tarification
L'AREQ rappelle qu'une tarification des services serait inéquitable envers les personnes aînées. « Toute notre vie, nous avons payé des impôts pour des services qui ont bénéficié à l'ensemble de la population. Encore aujourd'hui, nous payons des taxes et des impôts à la mesure de nos revenus. Nous imposer en plus une tarification des services publics, ce serait nous pénaliser doublement », souligne M. Côté.

Et l'impôt des entreprises?
L'AREQ se montre déçue que la Commission ne cible pas l'impôt des entreprises, en particulier celui des banques, comme source potentielle de revenus supplémentaires pour le gouvernement. « Pourquoi proposer de nouvelles baisses d'impôt aux entreprises, alors qu'elles sont déjà moins taxées ici qu'ailleurs? », s'interroge le président de l'AREQ.

L'Association se réjouit néanmoins que le Rapport Godbout propose des pistes de solution pour lutter contre les paradis fiscaux, par exemple la création d'un centre de savoir-faire québécois et un appui vigoureux aux efforts internationaux de lutte contre l'évasion fiscale, l'évitement fiscal et les planifications fiscales agressives.

Prime aux travailleurs d'expérience : un bémol!
Enfin, l'AREQ appuie l'idée d'introduire une prime aux travailleurs d'expérience, qui aurait pour objectif de favoriser le maintien ou le retour sur le marché des travailleurs approchant de la retraite ou l'ayant prise. Elle questionne toutefois la formulation de la proposition du Rapport Godbout, qui paraît surtout avantageuse pour les gens de 65 ans et plus ayant un revenu de travail élevé.

« Nous nous réjouissons que la Commission endosse des mesures fiscales incitatives au maintien à l'emploi, plutôt que des pénalités à celles et ceux qui ont dû ou qui ont choisi de quitter le travail. Par contre, il ne faudrait pas envoyer le message aux gens de 65 ans et plus qu'ils ont encore leurs deux jambes et qu'ils devraient aller travailler! C'est une philosophie d'une autre époque », a conclu le président de l'AREQ.

À propos de l'AREQ
Fondée en 1961, l'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ) compte près de 57 000 membres, partout sur le territoire québécois. L'AREQ est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

 

SOURCE AREQ (CSQ) - Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec

Renseignements : Dominic Provost - Conseiller en communication - AREQ, Cell. : 418 929-4082, provost.dominic@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.