Rapport de l'OCPM sur la planification détaillée - Le Sud-Ouest continuera d'innover dans Griffintown

MONTRÉAL, le 30 avril 2012 /CNW Telbec/ - Le dépôt du rapport de l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) et la prise en compte de ses recommandations devraient permettre le dépôt rapide de propositions concrètes ainsi que l'annonce d'interventions structurantes de la Ville de Montréal et de l'arrondissement du Sud-Ouest », a déclaré le maire Benoit Dorais. Pour lui, on retrouve dans le rapport l'approche et des mesures que l'arrondissement du Sud-Ouest avait déjà mises de l'avant en matière d'inclusion, de mixité, de développement durable et de culture et patrimoine. « Le rapport des commissaires fait un tour complet des enjeux que pose le redéveloppement de Griffintown et trace des avenues de solutions réalistes », a poursuivi le maire.

L'arrondissement a tenu à rappeler le grand intérêt manifesté par les citoyens et les experts lors des audiences de l'OCPM  sur la planification détaillée, un exercice qu'elle demandait depuis près de 2 ans. « La qualité des interventions et la passion dont ont fait preuve les Montréalaises et les Montréalais pour leur ville sont un puissant stimulant pour l'arrondissement et la Ville centre pour proposer des solutions encore plus novatrices et imaginatives et surtout pour assurer la meilleure collaboration possible entre nos deux administrations », a-t-il dit. « Dès le début de l'automne, nous serons prêts à proposer un plan d'ensemble pour tout le secteur qui sera basé sur un ambitieux programme d'aménagement du domaine public. Tout n'est pas réglé, mais la mise sur pied d'un bureau de projet devrait assurer une plus grande coordination et une plus grande synergie entre nos professionnels.»

Financement et gouvernance
Le financement de ce bureau de projet comme des aménagements publics devra venir de la Ville centre. « Compte tenu des retombées fiscales attendues, nous espérons que la Ville annoncera rapidement la mise sur pied d'un fonds dédié permettant de concrétiser ces beaux projets », a commenté Benoit Dorais, qui se réjouit par ailleurs de l'appui de la Ville centre à la création d'un comité d'accompagnement, constitué de représentants du milieu, comme il l'avait proposé en mars dernier.

Moratoire
Depuis février dernier, l'arrondissement a institué un moratoire sur les nouveaux projets demandant des changements de zonage dans la zone de Griffintown. « Nous maintiendrons ce moratoire et nous ne mènerons à terme que les projets déjà amorcés avant le début de la démarche de l'OCPM ainsi que ceux de plein droit », a assuré monsieur Dorais. L'arrondissement s'assurera, notamment en amendant son Programme d'implantation et l'intégration architecturale (PIIA), qu'ils répondent aux principes mis de l'avant dans le rapport de l'OCPM. »

Des acquis
Certaines des recommandations de l'OCPM ont déjà été appliquées par le Sud-Ouest. Ainsi l'arrondissement exige déjà par règlement que toutes les nouvelles toitures soient blanches ou vertes. « Dès 2010, nous avons adopté de nouvelles règles plus contraignantes en matières de développement durable. Déjà nous interdisons aussi tout stationnement extérieur dans Griffintown et exigeons une plus grande proportion de verdissement », a déclaré la conseillère de Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles et présidente du comité consultatif d'urbanisme de l'arrondissement. « Nous avons également adopté une politique culturelle dans laquelle nous affirmons notre volonté de créer un milieu urbain favorable à la création en appuyant notamment le développement d'un corridor culturel sur la rue Ottawa et en contrant l'exode des artistes », a-t-elle ajouté. 

Pour l'arrondissement du Sud-Ouest, la mixité doit être l'ingrédient de base du redéveloppement de ce quartier. « Mixité sociale, mixité des usages, des hauteurs, des fonctions : Griffintown doit redevenir le quartier vivant et bouillonnant qu'il a déjà été », a souligné le maire Dorais. « Griffintown doit devenir la preuve que les familles peuvent trouver dans un milieu urbain un lieu propice à leur épanouissement », a-t-il ajouté.

« Déjà, mon administration a pris fait et cause pour l'application plus large de la stratégie d'inclusion de logements abordables et socio communautaires et pour la conservation et la mise en valeur du patrimoine en adoptant un plan d'action sur le patrimoine bâti et en plaidant publiquement pour la préservation de l'édifice Rodier, l'imposition d'une réserve sur le terrain du paddock du Horse Palace et la citation de la New City Gas. »

« Quant à la densité de construction, nous avons toujours cru que des hauteurs plus grandes pouvaient être gage de qualité de vie lorsqu'elles permettaient un meilleur dégagement au sol, plus de verdissement, l'inclusion de logements en coopérative et, par exemple, un meilleur accès collectif au canal de Lachine. Le projet du 50 de la rue Des Seigneurs, au bord du canal, est le parfait exemple de cela », a conclu le maire Dorais.

SOURCE VILLE DE MONTREAL - ARRONDISSEMENT DU SUD-OUEST

Renseignements :

Marie Otis
Directrice de cabinet du maire Benoit Dorais
514 872-4061
514 984-7333

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - ARRONDISSEMENT DU SUD-OUEST

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.